Surprise au gouffre de la pluie blanche 1850


Le gouffre de la pluie blanche possède la plus grande verticale absolue du monde avec le P 424 m d'entrée et devient la quatrième plus profonde grotte de Chine à - 560 m...
Le gouffre de la pluie blanche...13 mars premiers indices...
Depuis deux jours nous pietinons la Gesohe est déséquipée, les pertes de montagnes de Yindong et Baishiyandong buttent elles aussi sur siphon à - 291 et - 286 m... Nos véhicules sont en panne et l'équipe est dans la grisaille à l'image de la météo qui nous enserre dans un linceul de brouillard gris...De plus nos négociations pour changer l'emplacement de notre camp de base n'ont pas abouti devant la complexité des problèmes et nous sommes coincés. A 13 heures nous partons pour rejoindre une zone inconnue après 2 h de voyage cahotique en pickup noyé d'embruns, une éclaircie... nous y sommes, le village de Heibai (noir et blanc) niché au pieds des grands escarpements basaltiques du Dabashan (2558 m). Les cônes naissants au pieds des contreforts basaltiques sont ceinturés d'écharpes de brumes le paysage est fantastique ! Après moulte discussion avec les locaux objectifs sont définis 2 puits et une grande grotte tous à moins d'une heure de marche du village... Nous partons donc avec quelques bout de corde et le matériel de prospêction habituel il est plus de 15 h et nous devons être de retour pour 18 h !18 heures toutes les équipes sont rentrées nous avions de petit panier mais deux des 3 champignons était trop gros... 45 m de corde pour le gouffre de la pluie blanche (Baiyudong), 53 m de cordes en 5 morceaux pour le puits d'entrée de Dadong, seule la grotte de Dayandong laisse topographié sa grande salle (25 000 m2 environ)...C'est donc une bonne journée et la suite va nous le confirmée... Le retour en pickup frigorifique n'entamera pas le moral revenu des troupes...
14 mars confirmation...
L'exploration de Dadong (-131) est terminée le puits d'entrée de 96 m plein vide est superbe...Dans Baiyu la cote de _ 192 m est atteinte le marteau lui est descendu beaucoup plus bas dans le puits... Pas de doute ce gouffre est un "outil majeur" une visée de 80 m confirme que ce puits fait au moins 250 m... 15 mars passage du vortex...Le fond du puits est atteint le marteau retrouvé au fond du puits d'entrée 424 m plus bas que le premier amarrage. Le P 424 est suivi d'un puits de 20 m et d'un autre arrêté en bout de corde...
16 mars recordite et déséquipement...
Les autorités locales sont en ébulitions (journalistes et 4X4 rutilant caméra à l'entrée du gouffre). Le puits de la veille est un P40 et le puits terminal un P73 qui marque la fin (provisoire?) de la cavité à la cote - 560 m.
Pour le amateurs de statistiques : - le gouffre de la pluie blanche possède donc la plus grande verticale absolue du monde avec le P 424 m d'entrée et devient la quatrième plus profonde grotte de Chine à - 560 m...Nous levons le camp demain matin la nuit va être longue...
Jean Pierre

jeanpierjeanpier Publié le : Mardi 18 mars 2003 @ 03:44:01