Nouvelles de la gesohe 1669


Une nouvelle cavité mythique...
La Gesohe...Nous voici donc au deuxième oblectif majeur de notre expédition : la Gesohe souterraine qui nous a tant fait rêver depuis notre reconnaissance en 2000.Nous connaissons 4 accès pour explorer le réseau : la perte, la doline-puits de Jiaocaidong et ses galeries amont et aval et enfin la résurgence. 4 marsDès le premier jour nous attaquons les 4 objectifs de front le 4 au soir la perte se termine sur siphon à 320 m de l'entrée la déception est grande...La résurgence est explorée sur 1310 m, et Jiaocaidong est rééquipé puis exploré sur 126 m à l'amont et 113 m à l'aval.5 mars Après une nouvelle exploration c'est au tour de la résurgence de siphonner à 2300 m de l'entrée. A Jiaocaidong la galerie amont est explorée sur 606 m supplémentaire et les difficultés techniques nous font piétiner dans la galerie aval. 6 marsLes portes se ferment une à une aujourd'hui c'est l'amont de la galerie de Jiaocai, même sanction siphon. L'aval est poursuivi sur 241 m nous sommes au plafond de la galerie et quelle galerie, 100 m de haut... La perte de montagne de Yindong perchée au bord du vide est explorée jusqu'à - 120 elle a un potentiel de plus de 500 m en dénivelé et peut rejoindre la Gesohe...7 marsUne explo de 20 heures viendra à "bout" de la galerie aval de Jiaocai qui elle aussi se termine sur siphon plus de 1500 m après le terminus de la dernière explo... La perte de Yindong descend encore et commence à suscité de grands espoirs nous sommes à - 220. La perte de Baishiyan situé en rive droite de la Gesohe (District de Pu'an) semble bien partir c'est un affluent potentiel majeur du réseau de la Geso...Voici donc en quatre jours l'essentiel du réseau c'est dessiné petit à petit 11 explorations, 1200 m de cordes, beaucoup d'énergie mais aussi beaucoup de modestie face à cette cavité hors norme.Il s'agit bien là d'une cavité hors du commun comparable en dimension à la mythique Gebihe, avec en plus un caractère sauvage du à une géologie turbulente ayant façonné un paysage titanesque qui draine vers la perte les débits colossaux d'un bassin versant de plus de 1200 km2... La hache qui a taillée les galeries est à l'échelle de "l'empreinte de pas" (Jiaocai) plus de cent mètre de haut pour la galerie aval ! Les plus petits blocs font quelques m3 les gros sont tellement gigantesques qu'ils abritent des canyons, des galeries, des puits... Cette cavité aurait vraiment mérité une fantastique traversée (nous aussi d'ailleur !) mais les siphons en ont décidés autrement et nous restons avec trois maillons déconnectés : la perte Gesoluoshuidong (dev 319), le regard Jiaocaidong (dev 4053) et la résurgence Gesochukou (dev 2415).
jeanpierjeanpier Publié le : Mardi 18 mars 2003 @ 03:31:50