Index / Rapport d'expédition / Guizhou 86

Le Comté d'Anshun -

(3621 mots dans ce texte ) -  lu : 45 Fois


Grottes et karsts de Chine... Sur les traces de Xu Xiake


Guizhou Expé 86 Sommaire


LE COMTÉ D'ANSHUN



Présentation de la zone de travail.

Cette région est un vaste plateau situé au-dessus des ruptures de pentes, dans la zone de partage des eaux à la limite des bassins versants du Changjiang et de la rivière Wujiang. De par sa situation, il n'est pas entaillé par de profonds canyons.
Sa partie centrale a un relief de poljés, de tours et de cônes dont l'altitude moyenne, 1500 m, témoigne de l'ancien niveau du plateau. La plaine d'érosion actuelle, quant à elle, se  situe  entre  1350  et 1400 m ; les eaux souterraines sont à  environ 30 m de profondeur.
Dans la zone périphérique du plateau, c'est un paysage  de tours, cônes, poljés ou ouvalas, sans aucune circulation d'eau aérienne.
Cette région fait partie de l'unité géotectonique de la paraplateforme du Yang Tsé. La direction principale des failles est NNE et NE. Les cavités s'y développent principalement dans les roches carbonatées du Trias inférieur et moyen (figure 13, tableau 7).- ^ -

Le Trias inférieur
*Etage Daye (T1dy) : Calcaires gris clair à gris, en bancs fins à moyens, séparés par des bancs épais de brèche ou de calcaire oolithique (0.5 à 1m), parfois par des marnes et des argiles en  plaquettes.
*Etage Yongningzhen (T1yn) :Dolomies cristallines gris clair en bancs moyens à épais.
Le Trias moyen
*Etage Guanling (T2g) :
Inférieur : principalement des dolomies et des gypses.
Moyen : gris en bancs fins à moyens, ce sont des calcaires  parfois dolomitiques, des dolomies ou des marnes.
Supérieur : gris en bancs moyens, ce sont des dolomies et des gypses.

Dans cette région de nombreux réseaux horizontaux ont été formés dans la zone phréatique supérieure. Les cavités de type vertical se trouvent seulement dans la partie périphérique du plateau. Nous avons exploré dans cette zone  dix cavités (tableau 6).- ^ -

Présentation des cavités

XIANGBI DONG ( Grotte de la trompe d'éléphant )
ANSHUN N°14
Z= 1415 m P= - 42 + 50 m Dev= 1580m Ext= 540 m
Situation
Elle se trouve à 14 km d'Anshun près du village de Shuidong, aux pieds des tours de la bordure nord du plateau (figure 14).
Contexte géologique
L'entrée, une perte, se situe près d'une grosse faille NE s'infléchissant NW en profondeur. La cavité se développe dans le compartiment supérieur de la faille, le long des strates,  au sein des calcaires gris en bancs moyens à épais du T1dy. Les concrétions se rencontrent généralement dans la galerie fossile principale dont l'altitude moyenne est de 1425 m. Dans les étages moyens et inférieurs nous avons pu trouver des concrétions érodées par les eaux. De nombreux points d'absorption relient les différents étages. Le gradient hydraulique est de 7,8%.
Description
Aprés la traversée du canyon d'entrée, on débouche dans une vaste galerie ébouleuse et sombre (30 m de large sur  15 m de haut). Il est parfois difficile de s'y diriger à cause du brouillard dégagé par la rivière. La chaleur (20°C),  l'humidité, et surtout l'odeur des cadavres d'animaux en décomposition, charriés de l'extérieur par les eaux boueuses de la rivière, rendent l'atmosphère pesante. A cent mètres de l'entrée, sur la gauche de la galerie, un  petit   réseau  labyrinthique correspond à une autre perte temporaire, comme l'atteste l'important courant d'air s'insinuant dans les trémies. Cent cinquante mètres plus loin, la rivière se perd tandis que la galerie s'élève en prenant de gigantesques proportions (40 m de diamètre) ; à gauche, un important courant d'air provient d'un petit réseau  fossile  finement  concrétionné.  En  continuant  le  conduit principal, on contourne deux énormes suçoirs boueux avant de grimper jusqu'à  une importante trémie à la cote +50 m ; elle marque le terminus de cet étage. En descendant dans le premier suçoir, on trouve une galerie  basse qui débouche en balcon au-dessus de la rivière retrouvée. Celle-ci sort d'un siphon, difflue vers une   fracture absorbant une impressionnante  cascade de 1 m3/s tandis que l'autre partie de l'eau se dirige vers un réseau de belles cascades avant de se perdre dans un siphon. De l'autre côté de la fracture, un puits argileux permet de retrouver la rivière qui s'écoule dans un canyon avant de se perdre dans un siphon.
Depuis la diffluence, une vire argileuse de plus de cent mètres contourne la faille et permet de déboucher dans une conduite forcée enduite d'argile (8 m de haut pour 15 m de large). Cette galerie s'achève par deux puits dont le fond est occupé par deux siphons à la cote  - 42 m.
Remarques
L'exploration de cette cavité est loin d'être terminée. De part sa situation, son contexte géologique et hydrogéologique, nous pensons que cette cavité est le premier maillon d'un grand réseau. Dans cette première partie les nombreux siphons rendent impraticables le cours de la rivière. Nous avons dû chercher et emprunter uniquement les passages supérieurs.
Le pH est de 7.49 à l'entrée de la rivière et  de 7.58 dans un gours de la galerie supérieure. La température de l'eau oscille entre 14.5°C (gours de la galerie supérieure) et 20°C au siphon terminal. La teneur de l'atmosphère en CO2 est de 0.07% dans la galerie supérieure et de 1% au siphon terminal.- ^ -

LAOBAO DONG ( Grotte du vieux léopard)
ANSHUN N°15
Z = 1450 m P= - 88 m Dev = 1256 m Ext = 500 m
Situation
Elle est située à 15 km au nord-ouest d'Anshun près du village de Baiyanchang (figure 14).
Contexte géologique
La cavité se développe dans les calcaires gris du T1dy .Le pendage est de 13°, direction 215°. L'altitude moyenne de la galerie principale est de 1380 m .
Description
Cette grotte débute par un gros effondrement de 40 mètres de diamètre et 40 mètres de profondeur. A sa base nous empruntons  un  éboulis  instable  qui  nous  mène  à  la cote - 83, départ des deux réseaux. Le réseau ouest commence par une galerie de belles dimensions (15 m de large pour 20 m de haut) très concrétionnée. Sa partie centrale est occupée par un ruisseau temporaire venant du réseau nord-ouest ; il se jette après une centaine de mètres dans un lac non exploré à la cote - 88. A partir de ce point, la galerie devient plus modeste et l'on progresse dans les remplissages d'argiles qui occupent jusqu'aux trois quarts du conduit initial. Deux cents mètres plus loin, elle bute sur une énorme trémie d'où s'échappe  un  violent  courant  d'air soufflant. La galerie (hauteur 10 m, largeur 2 m) suit maintenant une fracture NS. Le fond est occupé par un lac de boue ; de même, les parois sont recouvertes d'une gangue d'argile qui témoigne d'une mise en charge d'environ trois mètres avec ensuite un écoulement lent. Nous ne pourrons aller plus loin faute de temps.
Le réseau nord-ouest, à partir du point coté - 83, permet de remonter la rivière jusqu'à un lac que nous franchissons en canot. Après une escalade de quatre mètres, nous poursuivons dans une galerie parsemée de nombreux gours et concrétions.  Au bout de deux cents mètres, nous débouchons dans un énorme suçoir de trente mètres de diamètre dont le bas du cône s'achève par un puits. On peut entendre monter le bruit sourd d'une rivière qui est peut-être l'aval de Xiangbi Dong ou un de ses affluents. Nous décidons de continuer dans l'étage supérieur et de laisser ce puits pourtant très prometteur. Deux cents mètres plus loin, nous découvrons un nouveau suçoir aux dimensions plus modestes (10 m de diamètre), la galerie se termine bientôt sur un laminoir impénétrable.
Remarques
Il y a encore beaucoup de travail à faire dans cette cavité qui a de fortes chances de recouper le réseau inconnu de Xiangbi Dong. Cet ensemble très intéressant  tant au niveau karstique qu'exploratoire présente un énorme potentiel en développement.- ^ -

ZHANGGIA DONG ( Grotte de la famille Zhang )
ANSHUN N° 16
Z =1360 m P = - 23 m + 15 m Dev =1135 m Ext= 530 m
Situation
Elle se trouve à 14 km d'Anshun près du village de Dadong (figure 13).
Contexte géologique
Située sur le bord d'un poljé (Z 1340 m), dans la partie nord-ouest du synclinal (NE) de Zhu changba, elle se développe  dans les calcaires micritiques  gris en bancs fins ou moyens du T1dy. La cavité se développe le long du pendage qui est de 15°, direction 285°. Elle est typique des formations en régime noyé. Les conduits ont des sections rectangulaires ou ovoïdes et sont dépourvus de concrétions. La galerie fossile principale est à l'altitude moyenne de 1355 m, la galerie active vingt mètres plus bas  correspond au niveau de la nappe. Ces deux étages sont reliés entre eux par des puits.
Description
Deux entrées fortifiées séparées de quelques dizaines de mètres donnent accès, au bout de galeries pentues et recouvertes d'éboulis, à une grande salle de soixante mètres de diamètre au sol plat et argileux. Elle servit de refuge aux villageois comme en témoignent les murets utilisés comme abris. La progression se poursuit plein sud dans une galerie large de six mètres occupée pendant quarante mètres par un lac peu profond. Nous arrivons ainsi au croisement de la galerie du lac où le sol devient très ébouleux.
Le réseau principal :
Dans la galerie principale de dimensions modestes (4 m de large sur 4 m de haut) s'écoule un ruisselet. A trois cents mètres de l'entrée, elle prend la direction est, juste après le bouclage avec la galerie du lac et  débouche sur une salle où se trouvent des fours à nitrate. Ceux-ci sont dominés par un remplissage de blocs et de terre qu'il faut gravir sur une dizaine de mètres  pour  atteindre  une  galerie  déclive (2 m de haut pour 10 m de large). Son bord inférieur est percé de laminoirs creusés dans le pendage, direction sud, et la plupart du temps impénétrables. L'un d'entre eux nous mène cependant à un puits de 17 m au fond duquel un ruisseau s'écoule au pied d'un talus argileux. Il ne peut être parcouru que sur une trentaine de mètres entre deux siphons. La galerie devient  beaucoup plus vaste (12 m de large sur 15 m de haut) très inclinée et encombrée de gros blocs. Elle vient buter sur une grande faille NS. Côté sud, nous descendons dans les blocs jusqu'à une zone argileuse d'où partent des conduits impénétrables (à la cote -8). Côté nord, une pente concrétionnée amène à un  ruisselet qui se perd dans le plancher. La cavité se poursuit par un petit boyau argileux. Le plafond se relève au bout de quelques mètres et nous progressons dans un conduit (largeur 5 m, hauteur 4 m), coupé par un passage bas (hauteur 0,7 m). Derrière celui-ci, des fractures transversales donnent à la galerie  un profil moins régulier. La cavité se termine à sept cent quatre vingt mètres de l'entrée à la cote -7 m par une salle de vingt mètres de diamètre entièrement recouverte par des argiles de décantation. La galerie du lac :
Juste avant la salle des fours à nitrate, côté ouest de la galerie principale, une escalade dans de gros blocs conduit à  un vide important d'où part un méandre (3 m de large, 15 m de haut). Il est occupé par un ruisseau sortant d'un lac de 45 m de long que nous traversons en canot. Nous débarquons au pied d'un éboulis remontant dans la faille jusqu'à un puits de 10 m au bas duquel on retrouve la galerie principale.- ^ -

DAHUA DONG ( Grotte de la grande fleur )
ANSHUN N°17
Z=1510 m P= - 18 m +1 m Dev=184 mExt=145 m
Situation
Elle est située 14 km au nord-ouest d'Anshun, à l'ouest du village de Shuidong (figure 14).
Contexte géologique
S'ouvrant dans un paysage typique de cônes et d'ouvalas elle se développe dans les calcaires du T1dy. Ils sont gris sombre en bancs moyens à épais, avec souvent de fins lits de marnes. C'est une grotte poche. Le pendage est de 7°, de direction 225°.
Description
Cette grotte fossile se compose d'une unique galerie (largeur 30 m, hauteur 15 m) ornée de très belles concrétions qui l'obstruent totalement après cent quatre vingts mètres de progression. Dans la zone d'entrée se trouve une ancienne exploitation de nitrate.- ^ -

TIANLAO DONG ( Grotte du ciel prisonnier)
ANSHUN N°18
Z=1390 m P= - 28 m Dev = 164 mExt = 123 m
Situation :
Elle se trouve à 11 km au sud-est d'Anshun près du village de Longquanshi (figure 13).
Contexte géologique
Cette cavité s'ouvre dans un paysage typique de tours et de poljés. Située sur le côté sud-est du synclinal de Dingzhaï (NE 75°) sur le bord nord du poljé de Ninggu, elle s'ouvre au profit d'une faille et se développe dans les dolomies de la partie supérieure du T2g. Le pendage est de 7°, direction 302°. C'est un regard sur la rivière souterraine. Les nombreux blocs au pied du puits d'entrée de 28 m témoignent de l'effondrement du plafond de la galerie dont les sections sont généralement rectangulaires.
Description
Un superbe puits d'entrée (28 m) donne accès à une grande salle jonchée de blocs. C'est d'ailleurs dans celui-ci que nos amis chinois ont commencé  leur initiation aux techniques alpines. Nous suivons ensuite une nappe d'eau qui siphonne rapidement et cherchons la suite à travers un gros éboulis. Un passage très étroit, sans courant d'air,  permet de progresser de quelques mètres mais devient vite impénétrable. Quelques cheminées sont remontées sans résultat. Malgré une prospection au-dessus de cette cavité  nous n'avons pu trouver une nouvelle entrée à ce réseau.- ^ -

TIAOZAO DONG ( Grotte des puces)
ANSHUN N°19
Z=1510 m P= - 15 m Dev= 169 m Ext= 117 m
Situation
Elle est située à 14 km au nord-ouest d'Anshun près du village de Shuidong (figure 14).
Contexte géologique
S'ouvrant dans un paysage typique de cônes et d'ouvalas cette cavité se développe dans les calcaires gris sombre en bancs moyens du Tldy, avec souvent de fins lits de marnes. C'est une grotte poche. Le pendage est de 7°, direction 225°.
Description
Cette grotte, connue depuis fort longtemps par les paysans, servit autrefois de refuge contre les brigands qui sillonnaient la région. Elle fut fortifiée en conséquence à l'entrée et dans le fond de la galerie. On y trouve  des fours à nitrate et des réservoirs d'eau. Cette cavité se compose d'un unique conduit de belles dimensions qui hélas est vite colmaté par un concrétionnement abondant. Dans le fond de la galerie deux puits remontants d'environ trente mètres  n'ont pas été explorés.- ^ -

BIAN DONG ( Grotte plate )
ANSHUN N°20
Z= 1510 m P= - 33 m Dev = 202 m Ext = 148 m
Situation
Elle est située à 14 km au nord-ouest d'Anshun près du village de Shuidong (figure 14).
Contexte géologique
Elle se développe dans les calcaires du T1dy. Le pendage est de 10°, direction 205°.
Description
Le puits d'entrée (30 m) s'ouvre au bord d'un chemin. Au bas de celui-ci, nous prenons pied sur un cône d'éboulis dans la partie est d'une salle de soixante mètres de long et quarante de large. Après un petit passage dans les concrétions et un puits de quatre mètres, nous arrivons à une seconde salle. Il faut ensuite prendre à droite un passage bas qui nous amène à une succession de petites salles au sol plat.  Elles marquent la fin de la cavité.- ^ -

Impression
23 Septembre, Bozzo, Fred, Benoit, Liu et Shi.
Ce matin, nous partons plein d'espoir prospecter les gouffres au-dessus de Xiangbi Dong. Le temps est beau et nous ne tardons pas à transpirer sous le soleil de ce super automne chinois. Dans cette région, exclusivement agricole, les paysans utilisent la moindre parcelle de terre pour cultiver le maïs ou le riz, alors, l'emplacement des avens, ils  connaissent  ça ! C'est donc sans aucun problème que nous trouvons ce que nous cherchons, c'est à dire un beau puits d'environ six mètres de diamètre et profond d'une vingtaine de mètres. Dès notre arrivée, tous les paysans alentours, hommes, femmes et enfants accourent, et, c'est entourés de ces spectateurs ébahis et excités que nous commençons à nous équiper. Je pars pour l'équipement. Pendant ce temps, Fred et Jean s'occupent de l'initiation de nos deux collègues chinois qui se prêtent avec beaucoup de volonté à toutes les contraintes techniques qu'impose le maniement du matériel. Après deux ou trois  descentes simulées sur un bout de pente herbeuse à côté du puits, nos deux apprentis spéléos sont lachés dans le vif du sujet ! Ah oui, j'ai oublié de dire qu'ils ne parlent pas un mot d'anglais et que nous, question communication, c'est pas le pied, mais enfin, à grand renfort de gestes et de "very good", ils arrivent en bas du puits où nous mangeons. Treize heures, nous partons topographier le trou qui fait environ 170 m de développement dans de grandes salles et une superbe galerie au fond tapissé de boue comme de la moquette, on se coucherait dedans ! Puis, c'est le retour, Shi et Liu sont fatigués mais heureux, nous aussi. Arrivés en surface, les autochtones sont toujours là, je les soupconne d'être restés à nous attendre toute la journée, ils nous sourient et c'est la franche jovialité quand Liu leur offre des oeufs durs ! Une super journée d'initiation pour nos amis chinois et  un bon "plan bien cool" pour nous . Allez salut ! ...BENOIT PERO...- ^ -

NIULO KENG ( Puits où le boeuf est tombé )
ANSHUN N°21
Z = 1460m    P= - 33m    Dev= 35m
Situation
Il est situé 16 km au nord-ouest d'Anshun à l'est du village de Laowanyan (figure 14).
Contexte géologique
Il se développe dans les calcaires du  T1dy. Le pendage est de 7°, de direction 95°.
Description
S'ouvrant au fond d'un ouvala, il s'agit d'un puits unique de 4 m de diamètre pour 30 m de profondeur. Le fond, entièrement comblé, ne laisse aucun espoir de continuation. Son entrée est défendue par un rideau végétal impénétrable ; nous avons donc été obligés de demander main forte à un paysan qui, avec sa machette, nous a taillé un chemin jusqu'à la lèvre du puits.- ^ -

SHENXIAN DONG ( Grotte de l'être surnaturel )
ANSHUN N°22
Z=1370 m P= - 28 m Dev= 402 m Ext= 265 m
Situation
Elle se trouve 13 km au sud-est d'Anshun près du village de Xiayangchangba (figure 13).
Contexte géologique
Elle se situe sur le côté sud-est du synclinal de Dingzhai sur le bord nord du poljé  de Ninggu  et se développe dans les dolomies et les gypses de la partie supérieure du T2g. Le pendage est de 15°, direction 130°. Le puits d'entrée est un effondrement du plafond de la galerie fossile qui se développe à l'altitude moyenne de 1350 à 1360 m.
Description
Elle débute par un puits de 27 m que l'on descend sans corde, les villageois ayant aménagé un vague escalier, tantôt taillé dans le rocher, tantôt construit avec des rondins de bois. Au bas du puits, on passe au bord d'un petit lac. Au-dessus un nouvel escalier remonte et conduit à une salle concrétionnée d'où part une première galerie sur la droite. Celle-ci se termine au bout de deux cent mètres (non topographiés). Le réseau principal débute en haut de la salle, ses dimensions sont confortables et les villageois ont installé l'électricité pour éclairer les concrétions. Nous passons une vire au-dessus d'un puits de 15 m qui livrerait accès à une rivière navigable. Ensuite, les salles se succèdent, très esthétiques, jusqu'à un carrefour entièrement recouvert de gours. La galerie de gauche descend puis remonte rapidement jusqu'à une étroiture suivie d'un petit ressaut. A droite, on escalade la calcite pour suivre à nouveau, après quelques rétrécissements, le cours de la galerie.  A la fin des aménagements, elle devient très inclinée et légèrement glaiseuse. Nous descendons alors jusqu'à la perte impénétrable d'un ruisselet sortant d'un gour. Avant celle-ci, sur la droite, se trouve la suite ; il faut passer une étroiture inclinée pour rejoindre la galerie. Faute de temps, nous nous sommes arrêtés là.- ^ -

YUNXIAO DONG ( Grotte du haut nuage )
ANSHUN N°23
Z = 1350m P= -  37m  Dev = 148m Ext=130m
Situation
Elle est située à 14 km au sud d'Anshun près du village de Laotanghe à l'altitude de 1350 m, cinquante mètres au-dessus du niveau du poljé (figure 13).
Contexte géologique
La cavité se développe dans les calcaires et les calcaires dolomitiques gris en bancs moyens du sommet du T2g.  Le pendage est de 15°, direction130°. La galerie principale est à l'altitude moyenne de 1330 mètres.
Description
Cette galerie fossile est guidée par une grosse fracture (330 gr nord). Ses parois sont continuellement masquées par une forêt de concrétions. On peut noter un beau disque de calcite après l'étroiture d'entrée. Le fond est occupé par un colmatage sablo-argileux. Une suite est entrevue en hauteur dans la fracture.- ^ -


Spelunca Mémoires N° 16 Année 1988 GUIZHOU EXPE 86 - ISSN : 0249-0544

Autres publications de la sous-rubrique3