Index / Rapport d'expédition / Guizhou 86

Conclusion -

(369 mots dans ce texte ) -  lu : 49 Fois


Grottes et karsts de Chine... Sur les traces de Xu Xiake


Guizhou Expé 86 Sommaire


Conclusion

ZHANG SHOUYUE, JEAN PIERRE BARBARY

Cette première expédition spéléologique franco-chinoise à laquelle personne ne croyait, fut un grand succès. Elle a démontré, encore une fois, la vitalité de la spéléologie française au travers de sa structure de base,  le Club.
La volonté de devenir une équipe spéléo-scientifique très compétente a guidé le choix de nos partenaires chinois à travailler avec une équipe française. Cette association, à priori hétérogène entre spéléologues amateurs et chercheurs, était au départ loin d'être évidente. Pourtant, cette expérience réussie prouve que la spéléologie contemporaine peut être un outil au service de la science.
Nous avons topographié quarante kilomètres de galeries dans quarante sept cavités en vingt cinq jours d'exploration, soit plus de deux mille heures passées sous terre. Outre nos nombreuses découvertes, nous avons également à la demande de certains comtés (Zhijin : Santang et Babu - Luodian : Daxiaojing) apporté notre aide pour tenter de résoudre quelques problèmes influençant l'économie locale.
Nous ramenons donc de cette aventure des résultats spéléologiques au-delà de toute espérance. Nous n'avons qu'effleuré le formidable potentiel de ces régions et d'innombrables nouvelles  découvertes sont presque à portée de main.
Un véritable travail a été réalisé avec nos partenaires  chinois , il a permis un échange culturel intense et créé de solides liens d'amitié. L'aspect spéléologique mis à part, nous avons pu lever un coin du voile de ce merveilleux pays qu'est la Chine.
La spéléologie, n'étant pas médiatique, les trois cent quatre vingt mille francs du budget posèrent un sérieux problème. D'autre part, sur le terrain, les conditions ne furent pas toujours très bonnes, accès aux documents, trafic, logistique. Pourtant, fort de notre expérience, nous envisageons déjà l'avenir.
Nous souhaitons prolonger cette collaboration fructueuse et organiser, dans un proche futur, une nouvelle expédition afin de continuer le travail entrepris et découvrir d'autres provinces.
Essentiel, ce rapport conclut l'expédition, il en est le véritable témoignage. Aussi, nous espérons qu'il apportera de nouvelles connaissances sur le karst central et méridional de la province du Guizhou.


Spelunca Mémoires N° 16 Année 1988 GUIZHOU EXPE 86 - ISSN : 0249-0544

Autres publications de la sous-rubrique3