dong Gouffre de la Colline Jaune -

Détail


Nom de la grotte : Gouffre de la Colline Jaune -
Autres noms :
Province, Préfecture, District :
Chongqing 重庆, Wanxian , Fengjie 奉节县
Latitude Nord - Longitude Est :
30.62353 - 109.33653
Altitude (m) : 0
Développement (m) : 149
Profondeur (m) : 85
Profondeur - / + (m) : 85 /
Volume (m3) : 0
Géologie :

1Entrée : Gouffre de la Colline Jaune ,

Carte



Description 1



GOUFFRE DE LA COLLINE JAUNE

(Dév. : 149 m, dén. : -85 m)

Situation

L = 109° 20,192 l= 30° 37,412

X= 40,502 Y= 90,491

La cavité s'ouvre à quelques centaines de mètres du gouffre de la Vallée Noire et il est possible d'y accéder en suivant le sentier qui passe devant cette cavité. L'accès peut cependant se faire de manière plus pratique en empruntant une piste qui contourne le "polje" par l'est. Cette piste arrive à une cinquantaine de mètres de l'entrée de cette cavité. Le gouffre s'ouvre en bordure de champ et se présente sous la forme d'une fissure d'un mètre de large pour 5 à 6 m de long. Il s'agit de la perte d'un ruisseau relativement important, heureusement à sec lors de l'exploration. Les cailloux rebondissent longuement, laissant présager un puits très profond. L'entrée du puits était encombrée de nombreuses branches dénotant de la violence du torrent lors des crues.

Description

Un amarrage sur un arbre, avec un déviateur, permet de démarrer la descente. Vers -27 m, un bombement de calcite nécessite de mettre en place un amarrage sur deux spits plantés dans une calcite assez molle. Un premier palier confortable se présente à -48 m. Une nouvelle verticale de 12 m amène sur un deuxième palier vers -60 m, suivi par un troisième puits de 17 m. En fait, les cailloux lancés de la surface arrivent à la base de ces trois puits à -77 m.

Un court méandre de quelques mètres de long amène à un ultime ressaut de 5 m qui donne dans une galerie de belles dimensions (3 m de large pour 6 m de haut). Cette galerie est malheureusement colmatée vers l'aval par de l'argile et des branchages. Le point bas

est à -85 m. II faut remarquer que l'ensemble du gouffre est extrêmement propre et l'accumulation des débris au fond ne doit pas correspondre à ce qui est entraîné par la perte. II est possible que le bouchon de débris " saute " lors des grandes crues. Le passage d'une petite lucarne et d'une étroiture permet de visiter l'amorce d'une galerie correspondant à l'arrivée d'un petit affluent. Les dimensions deviennent rapidement très petites.

L'amont de la grande galerie, vers l'ouest, amène à la base d'un vaste puits remontant, parallèle au puits descendu. II est probable qu'une lucarne du puits d'entrée, vers -10 m, donne accès à ce puits parallèle.

Exploration

Le gouffre est repéré par Christophe, Jean-Marc et Marie-Pierre le 7 août. Bernard et Josiane Lips explorent la cavité et la topographient le 8 août.

Ouvrage collectif, Synthèse Patrick Degouve Bernard et Josiane Lips avec la collaboration de Fabrice Abréal (dessins), Roger Benvenutti, Maurice Chiron, Patrick Deriaz, Robert Le Pennec, Christian Locatelli, Patrick Schalk, Jean-Marc Verdet, professeur Wan Xinnan et M. Yang Guihe
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 4ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 1999-n°4. 120 pages
Analyse :

2502 caractères - lu : 0 Fois


Bibliographie 1



Ouvrage collectif, Synthèse Patrick Degouve Bernard et Josiane Lips avec la collaboration de Fabrice Abréal (dessins), Roger Benvenutti, Maurice Chiron, Patrick Deriaz, Robert Le Pennec, Christian Locatelli, Patrick Schalk, Jean-Marc Verdet, professeur Wan Xinnan et M. Yang Guihe
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 4ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 1999-n°4. 120 pages

Source :


Images 0



Topographie 1



topographie
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche