dong Shangdong - 上洞

Détail

Shangdong est une entrée de :
Shangdong - 上洞
Nom de la grotte : Shangdong - 上洞
Autres noms : Grotte du haut
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Zunyi 遵義, Suiyang 绥阳
Latitude Nord - Longitude Est :
28.230634 - 107.297430
Altitude (m) : 946
Développement (m) : 296
Profondeur (m) : 27
Profondeur - / + (m) : 1 / 26
Volume (m3) : 0
Géologie : Ordovicien inférieur O1t (Tongzi) + O1h (Honghuayuan)

1Entrée : Shangdong 上洞,

Carte


Description [2]


"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Analyse :
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).

caractères - lu : Fois


d. Shàngdòng

Grotte du haut (Sui 0424)

Après une entrée ventilée de 2x1 m, la galerie s'agrandit (10x4 m) ; à 10 m, on perd un petit ruisseau sur la droite. Un canal capte l'eau plus en amont pour l'amener à l'extérieur. La galerie se développe 40 m au sud jusqu'à la base d'un puits. Là débute un méandre amont actif orienté sud-ouest et franchissable en oppo à 3 m du fond. Au bout de 50 m, une escalade de 6 m barre la route. Un tuyau en PVC en provient. [Aymeric Bougnol]



Analyse :

caractères - lu : Fois


Nous avons poursuivi l’exploration de cette grotte qui avait débuté en 2004. Pour le moment, il semble qu’il ne s’agisse que d’une résurgence secondaire sans espoir de connexion avec sa voisine Shuidong. Pour éviter les confusions, ces grottes sont parfois nommées Chenghuatangshuidong et Chenghuatangshangdong. Soit respectivement grottes de l’eau et grotte du haut de Chenghuatang.

Accès:depuis 2004, l’accès à la grotte est lar- gement facilité par une piste partant un peu avant Guihua et montant au-dessus de Shanwangdong. Il faut se garer dans la courbe où la piste recoupe la combe bien rectiligne prolongeant le vallon d’accès à Shanwangdong, puis monter dans les rizières. Le grand porche de Shuidong est facile à trouver en continuant dans la même direction. Le petit porche de Shangdong est sur la gauche de Shuidong, en haut d’un talweg encombré d’une végétation luxuriante maintenue par un courant d’air froid.

Description : après une entrée ventilée de 2x1 m, la galerie s’agrandit (10x4m) et on perd un petit ruisseau sur la droite. Un canal capte l’eau plus en amont pour l’amener à l’extérieur. La galerie se développe 40 m au sud jusqu’à la base d’un puits. Là, débute un méandre amont actif orienté sud-ouest et franchissable en opposition à 3 m du fond. Il y a un étage fossile supérieur qui présente un court départ latéral s’arrêtant sur une escalade. Au bout de 50 m dans l’actif, une escalade de 6 m barre la route. Elle a été franchie en traversée. Le méandre se poursuit, on arrive sous une grosse méduse. La branche principale est à droite, elle devient impénétrable. Il faudrait grimper de 8 m pour atteindre la suite. Il y a peut-être aussi un départ en haut de la méduse. En bas, un petit méandre affluent devient également impénétrable. Le courant d’air semble venir du P8 remontant. [Aymeric Bougnol, Jean Bottazzi]

Bibliographie [1]


"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).
Source :


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche