dong Liangting - 凉厅

Détail

Liangting est une entrée de :
Liangting - 凉厅
Nom de la grotte : Liangting - 凉厅
Autres noms : Salle froide, Chambre froide
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Zunyi 遵義, Zheng'an 正安
Latitude Nord - Longitude Est :
28.269677 - 107.266571
Altitude (m) : 910
Développement (m) : 916
Profondeur (m) : 30
Profondeur - / + (m) : 24 / 6
Volume (m3) : 0
Géologie : Cambrien moyen-supérieur (Loushanguan) Ꞓ2-3ls

1Entrée : Liangting 凉厅,

Carte


Description [1]


"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Analyse :
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).

caractères - lu : Fois


a. Liángtīng

La chambre froide (Sui 0413)

Remonter Yangjiagou jusqu'au barrage, situé 500 m en amont de Tonggu. Passer en rive gauche à l'affluent suivant. 50 m plus loin, prendre un sentier qui monte dans les maïs. A la cote 950 m suivre le sentier horizontal au nord. Au quatrième talweg, cote 1000 m, descendre sous le chemin au pied d'une barre en débroussaillant à la machette. Nous sommes à la cote 940 m, 15 m de cordes sont utiles pour la descente (Accès : 2h). [Aymeric Bougnol]

Le porche de 12 m de large par 4 m de haut s'ouvre dans une falaise formant un cirque. On y accède sur le côté gauche en traversant un rideau d'eau. On constate alors des traces d'exploitation du nitrate. Au bout de 20 m, un passage étroit remontant nous amène en balcon sur une salle de 30 m par 30 m. Dans le fond de celle-ci, une galerie basse de 10 m par 2 m de haut remonte sur une quarantaine de mètres au nord-ouest. Arrêt devant étroiture à la cote +8 m. De l'autre côté de la salle, débute une autre galerie dirigée sud-ouest, puis sud-est, de dimensions agréables de 5 m par 3 m de haut, qui est très bien décorées (stalagmites, stalactites, choux-fleurs, gours, excentriques, perles...). En continuant est, puis sud-est, on arrive au bout de 300 mètres à un carrefour, juste après une reptation sur la calcite. La suite évidente à gauche se termine 100 mètres plus loin au « lac des rats » ; c'est le point bas de la grotte à –23 m. La branche de droite revient sur l'entrée et se termine au bout de trente mètres. L'exploration est terminée. [Nicolas Faure]

Bibliographie [1]


"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).
Source :


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche