dong Luodang - 落凼

Détail


Nom de la grotte : Luodang - 落凼
Autres noms : Doline de la chute
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Zunyi 遵義, Suiyang 绥阳
Latitude Nord - Longitude Est :
28.2419389 - 107.2688481
Altitude (m) : 930
Développement (m) : 512
Profondeur (m) : 90
Profondeur - / + (m) : 87 / 3
Volume (m3) : 0
Géologie : Ordovicien inférieur O1t (Tongzi) + O1h (Honghuayuan)

2Entrée : Luodang 落凼, Luokeng 落坑,

Carte



Description 2



d. Luòdàng

Doline de la chute (Sui 0412)

C'est une perte de 1 l/s apparemment sans courant d'air. L'entrée mesure 3x2 m, la suite semble pénétrable.

"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Analyse :
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).

155 caractères - lu : 2 Fois


Luodang et Luokeng (33)

Luodang est une perte active récente dont le cheminement est essentiellement conditionné par un réseau de diaclases.

Accès : prendre le bon sentier montant la combe Wenjiaogou et dont le départ est désormais masqué par un complexe touristique. Derrière un captage construit au milieu de la combe, un sentier bien marqué s’élève sur la gauche en longeant en hauteur une combe affluente. Si on poursuit la montée sur ce sentier, on arrive directement à la vaste doline au fond de laquelle se trouve Luodang. Un peu avant le col formé à l’occasion de la descente vers la perte, on observe sur la gauche un petit bosquet de bambous au bord du sentier principal. Il s’agit de Luokeng.

Description : descendre dans la perte en été demande beaucoup de défrichage. « C’est une perte de 1l/s apparemment sans courant d’air. L’entrée mesure 3x2m, la suite semble pénétrable» écrivait Nicolas FAURE dix ans plus tôt. Rien n’a changé, la suite est un laminoir bas et rectiligne. Tout semble vouloir s’achever en moins de 100m dans une bai- gnoire couverte de lentilles d’eau et encombrée de branches croupissantes et d’autres déchets. Néanmoins, un bruit de gouttes d’eau incita à y patauger et à déboucher dans une diaclase. À droite se trouve un puits remontant d’où percolent les gouttes qui ont trahi l’existence de cette suite. À gauche, la diaclase se poursuit. Elle passe au-dessous de deux P8remontants permettant de sortir au grand jour, à condition d’y avoir mis une corde. Il s’agit de l’entrée nommée Luokeng.

En aval de ces puits, on ressent désormais un bon courant d’air aspirant par temps chaud. La galerie s’abaisse à nouveau en laminoir. Au bout de 100 m on arrive au sommet d’un ressaut de 8m. La suite revient en arrière à un étage inférieur, prenant la forme d’un méandre. Un puits de 12 m s’est formé à la croisée de diaclases. C’est pénétrable, mais étroit et trop lisse pour descendre en opposition : une corde est indispensable. En bas, le petit actif poursuit son chemin dans un réseau de diaclases maillées en un petit labyrinthe. La seule issue est un puits de 13 m. En bas, la suite la plus évidente descend vers un siphon. Mais quelques mètres avant le fond du puits, une petite lucarne donne un boyau. Celui-ci se divise, une branche revenant en lucarne dans le puits, une autre totalement bouchée et la troisième demandant une désobstruction pour être poursuivie. Il y a du courant d’air. [Jean Bottazzi]

AUT. VAR (2019) Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Olivier TESTA, Alain MAURICE, Marc GUICHOT, Florence GUILLOT, Cécile PACAUT, Marc FAVERJON, Marc TREMBLAY, Amandine LABORDE, Nicolas FAURE, Emmanuel VITTE, Jessica MORIN-BUOTE, Éric DAVID, Éric LECUYER, Éric MADELAINE, Gilles CONNES. Topographes Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Nicolas FAURE, Olivier TESTA, Barnabé FOURGOUS, Pascal ORCHAMPT, Emmanuel VITTE, Éric DAVID, Marc TREMBLAY, Florence GUILLOT, Fabien MULLET, Marc FAVERJON, Charles BUTIN, Cécile PACAUT, Alain MAURICE, Gilles CONNES, Jes- sica MORIN-BUOTE, Michel ISNARD, Jean-Pierre BARBARY, Patrick LETOURNEL, Marc SÉCLIER, Marc GUICHOT, Vivien MOINAT, Éric MADELAINE, Silvia ARRICA, Silvère PASTUREAU, LIZIXIN, Éric LECUYER, Thierry MONGÈS, Amandine LABORDE, Daniel BETZ, Olivier JÄRMANN, Christian DELAIRE. Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition : Jean BOTTAZZI
Spelunca Mémoires n° 39 (2019) Voyages en terre chinoise tome 5. Expéditions spéléologiques franco-chinoises 2011-2019 dans les grottes de Suiyang Shuanghedong
Analyse : gkc-JPB

2553 caractères - lu : 4 Fois


Bibliographie 2



"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).
Source :

AUT. VAR (2019)
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Olivier TESTA, Alain MAURICE, Marc GUICHOT, Florence GUILLOT, Cécile PACAUT, Marc FAVERJON, Marc TREMBLAY, Amandine LABORDE, Nicolas FAURE, Emmanuel VITTE, Jessica MORIN-BUOTE, Éric DAVID, Éric LECUYER, Éric MADELAINE, Gilles CONNES.
Topographes
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Nicolas FAURE, Olivier TESTA, Barnabé FOURGOUS, Pascal ORCHAMPT, Emmanuel VITTE, Éric DAVID, Marc TREMBLAY, Florence GUILLOT, Fabien MULLET, Marc FAVERJON, Charles BUTIN, Cécile PACAUT, Alain MAURICE, Gilles CONNES, Jes- sica MORIN-BUOTE, Michel ISNARD, Jean-Pierre BARBARY, Patrick LETOURNEL, Marc SÉCLIER, Marc GUICHOT, Vivien MOINAT, Éric MADELAINE, Silvia ARRICA, Silvère PASTUREAU, LIZIXIN, Éric LECUYER, Thierry MONGÈS, Amandine LABORDE, Daniel BETZ, Olivier JÄRMANN, Christian DELAIRE.
Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition :
Jean BOTTAZZI
Spelunca Mémoires n° 39 (2019) Voyages en terre chinoise tome 5. Expéditions spéléologiques franco-chinoises 2011-2019 dans les grottes de Suiyang Shuanghedong

Source : gkc-JPB


Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche