dong Shanwangdong - 衫王洞

Détail

Shanwangdong est une entrée de :
Shanwangdong - 衫王洞
Nom de la grotte : Shanwangdong - 衫王洞
Autres noms : Grotte du cyprès royal
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Zunyi 遵義, Suiyang 绥阳
Latitude Nord - Longitude Est :
28.231309 - 107.265078
Altitude (m) : 1205
Développement (m) : 502
Profondeur (m) : 42
Profondeur - / + (m) : 42 / 0
Volume (m3) : 0
Géologie : Cambrien moyen-supérieur (Loushanguan) Ꞓ2-3ls

1Entrée : Shanwangdong 衫王洞,

Carte


Description [2]


"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Analyse :
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).

caractères - lu : Fois


b. Shānwángdòng

Grotte du Cyprès Royal (Sui 0408)

La grotte commence par une grosse ouverture en puits de 20 m par 30 m, perçant un pendage presque horizontal par un puits de 25 m. On peut cependant y descendre sans corde en traversant un sentier de broussailles sur la droite pour accéder ensuite à une goulotte terreuse. On arrive alors au sommet d'un éboulis. Au nord-ouest se développe un volume d'effondrement remontant. En descendant l'éboulis, on accède à un fond plat couvert de végétation. [Nicolas Faure]



Analyse :

caractères - lu : Fois


Shanwangdong (18)

Accès : depuis Guihua, monter le chemin carros- sable qui mène au petit col de Xiadong. Continuer ce chemin jusqu’à son terminus sur le plateau (200m de dénivelé) au village de Lijiawang. Traverser ce village et prendre à droite avant un bosquet de bambous. Continuer 2km environ en direction du village de Datiancheng. Shanwangdong est à gauche du sentier à 1205 m d’altitude, 150 m avant de passer le col (accès : 2h15).

On peut désormais se rendre par des pistes béton- nées au hameau nommé 槽口田 Caokoutian. De là, monter la combe en direction du col, la grosse entrée de Shanwangdong est un peu avant le col, à gauche (accès : 0h15).

Description : la grotte commence par une grosse ouverture en puits de 20x30 m, perçant un pendage presque horizontal par un P25. On peut cependant y descendre sans corde en traversant un sentier de broussailles sur la droite pour accéder ensuite à une goulotte terreuse. On parvient alors au sommet d’un éboulis. Un volume d’effondrement remonte au nord-ouest. En descendant l’éboulis, on accède à un fond plat couvert de végétation. [Nicolas Faure] De part et d’autre de l’effondrement nord-ouest se développent deux branches débutant en trémie puis affectant la forme d’une galerie pour finir à nouveau en trémie pour celle de droite et en des amonts étroits pour celle de gauche. En condition hivernale, un fort courant d’air descend par la gauche et un courant d’air comparable remonte par la droite. [Jean Bottazzi]

Bibliographie [1]


"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).
Source :


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche