dong Yangjiayandong - 杨家岩洞

Détail


Yangjiayandong est une entrée de :
Yangjiayandong - 杨家岩洞
Nom de la grotte : Yangjiayandong - 杨家岩洞
Autres noms :
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Liupanshui 六盘水, Panxian 盘县
Latitude Nord - Longitude Est :
26.03714 - 104.80856
Altitude (m) : 0
Développement (m) : 80
Profondeur (m) : 0
Profondeur - / + (m) : 0 / 0
Volume (m3) : 0
Géologie :

1Entrée : Yangjiayandong 杨家岩洞,

Carte



Description 1



"BARBARY, Jean-Pierre; FAURE, Nicolas; MAIRE, Richard; MANGEL, Laurent; MATRICON, Sylvain; VANARA, Nathalie; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 1
Analyse :
A l'est du Guizhou (Chine), en bordure du Yunnan, le district de Panxian présente de forts dénivelés, le karst occupe 59 % de la surface et les couvertures basaltiques offrent des surfaces de drainage importantes. Un mois d'exploration lors de l'année 2000 a permi de topographier 32 km dans 66 cavités réparties sur quatre zones. La plus impressionante inclut le système perte-résurgence de la Gesohe capable de drainer 1700 m3/s avec de spectaculaires systèmes perte-résurgence sur son cours aval. La perte de Biyundong, 2 km, avait été explorée en 1638 par Xu Xiake. Le petit massif de Dabashan présente des karstifications dans les conglomérats. (BJ).

caractères - lu : Fois


b. Yangjiayandong - Grotte de la famille Yang

Codes : Pa0064 - Village : Yuni

Lat. : 26°02’13,7”N - Long. : 104°48’30,8”E - Alt. : 1 500 m

Dév. : 80 m - Dén. : 0 m

Située à 9 km au nord-est de Yuni (fig. 8, zone I.B, point 67) et à 1,4 km au nord-est de la perte de la Yunihe, cette cavité constitue très probablement l’ancienne perte de la Yunihe. En effet, elle est située pratiquement au fond de la même vallée aveugle, dans l’axe de l’ancien talweg actuellement marqué par deux dépressions. Sise juste au nord-nord-est d’un hameau superbe, elle s’ouvre par un porche de 25 x 20 m qui est en partie fermé par un énorme bloc et une grande concrétion (photo 54). Une grosse galerie fossile au sol plat, colonisé par les mousses, mène 80 m plus loin à un lac dont le niveau est artificiellement entretenu par un muret construit devant le point de soutirage. Juste au-dessus, un petit actif, provenant d’une galerie en hauteur, est récupéré dans un réservoir et alimente le village par un tuyau à moitié enterré. La galerie supérieure mériterait une visite, moyennant une escalade à équiper. [S. Matricon]

Bibliographie 2



"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :

"BARBARY, Jean-Pierre; FAURE, Nicolas; MAIRE, Richard; MANGEL, Laurent; MATRICON, Sylvain; VANARA, Nathalie; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 1
A l'est du Guizhou (Chine), en bordure du Yunnan, le district de Panxian présente de forts dénivelés, le karst occupe 59 % de la surface et les couvertures basaltiques offrent des surfaces de drainage importantes. Un mois d'exploration lors de l'année 2000 a permi de topographier 32 km dans 66 cavités réparties sur quatre zones. La plus impressionante inclut le système perte-résurgence de la Gesohe capable de drainer 1700 m3/s avec de spectaculaires systèmes perte-résurgence sur son cours aval. La perte de Biyundong, 2 km, avait été explorée en 1638 par Xu Xiake. Le petit massif de Dabashan présente des karstifications dans les conglomérats. (BJ).
Source :


Images 3



  • Yangjiayandong
  • Yangjiayandong
  • Yangjiayandong

Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche