dong Xinlongdong - 新龙洞

Détail


Xinlongdong est une entrée de :
Xinlongdong - 新龙洞
Nom de la grotte : Xinlongdong - 新龙洞
Autres noms : Grotte Du Nouveau Dragon
Province, Préfecture, District :
Chongqing 重庆, Wanxian , Wuxi 巫溪县
Latitude Nord - Longitude Est :
-
Altitude (m) : 970
Développement (m) : 1 585
Profondeur (m) : 174
Profondeur - / + (m) : 167 / 7
Volume (m3) : 0
Géologie : Trias inférieur

1Entrée : Xinlongdong 新龙洞,

Carte



Description 1



BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; COLLIGNON, Bernard; MAIRE, Richard; MOUDOUD, Jean-Luc; ZHANG, Dachang (1991): Karsts et cavités du Comté de Wuxi (Sichuan).-
Karsts de Chine, expé Gebihe 89 - Karstologia Mémoires n°4: 61-79 (17 fig., cartes ou topos, 1 ph.).
Analyse : BBS
Présentation physique, description des cavités. (RL).

caractères - lu : Fois


E. XINLONGDONG

Grotte du Nouveau Dragon (fig. 57)

Wuxi n° 89/12

Z = 970 m Dév. = 1585 m Dén. = + 7 m, - 167 m

Situation : Elle est située à 40 km à l’ouest de Wuxi et à 4 km du village de Xindianzi.

Contexte géologique : Cette grotte se développe dans les calcaires et les dolomies du Trias inférieur (étage Jialingjiang). Le pendage est à cet endroit de 8° et de direction N220°.

Description : Cette cavité assez complexe comporte diverses parties apparemment indépendantes les unes des autres, raccordées entre elles à la faveur de quelques éboulements. Elle peut être divisée en cinq parties principales :

1) Etage supérieur "fossile" :

C’est par là que l’on pénètre dans le réseau. Il s’agit d’un large réseau subhorizontal, bien concrétionné et creusé en régime noyé par un écoulement assez lent comme en témoignent les nombreuses coupoles. Il est à moitié colmaté par l’argile et n’est plus parcouru que par quelques suintements. C’est une grotte assez belle qui pourrait être aménagée pour le tourisme ; actuellement, elle est surtout pillée par les collectionneurs de concrétions.

2) L’aven et la grande salle :

Il s’agit d’un magnifique aven, avec de s cannelures, qui aboutit au plafond d’une grande salle d’effondrement encombrée d’éboulis. La genèse de l’aven et celle de la salle pourraient être indépendantes.

3) Zone labyrinthique intermédiaire :

C’est un entrelac de galeries sèches, encombrées de sables et limons et de blocs, mais pauvres en concrétions. Ce réseau tridimensionnel à coupoles omniprésentes, correspond à une genèse en régime noyé profond, à courant lent. Cette partie semble totalement indépendante de l’étage supérieur, morphologiquement très différent, avec lequel elle ne communique qu’à la faveur de la grande salle d’effondrement.

4) Le réseau actif :

Cette petite rivière pérenne (aux mises en charge importantes) surcreuse son lit dans une galerie grossièrement cylindrique. Ses eaux sont agressives et transportent des débris ligneux.

5) La grande diaclase :

La rivière recoupe une belle diaclase que l’on peut suivre sur une grande longueur et quelques mètres de haut. Cette diaclase communique avec quelques petites galeries sèches dont les parois sont noires. Nous n’avons pas terminé l’exploration faute de temps. (BCo.)

Bibliographie 1



BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; COLLIGNON, Bernard; MAIRE, Richard; MOUDOUD, Jean-Luc; ZHANG, Dachang (1991): Karsts et cavités du Comté de Wuxi (Sichuan).-
Karsts de Chine, expé Gebihe 89 - Karstologia Mémoires n°4: 61-79 (17 fig., cartes ou topos, 1 ph.).
Présentation physique, description des cavités. (RL).
Source : BBS


Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche