dong Bowudadong - 博物大洞

Détail

Bowudadong est une entrée de :
Bowudadong - 博物大洞
Nom de la grotte : Bowudadong - 博物大洞
Autres noms : Grotte Du Musée
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Bijie 毕节, Bijie 毕节
Latitude Nord - Longitude Est :
27.09497 - 105.05514
Altitude (m) : 1500
Développement (m) : 775
Profondeur (m) : 87
Profondeur - / + (m) : 48 / 39
Volume (m3) : 1794228
Géologie : Trias inférieur

1Entrée : Bowudadong 博物大洞,

Carte


Description [1]




Analyse :

caractères - lu : Fois


5. Bowudadong - Grotte du Musée

(fig. 116)- code : Bij015 - Village : Yindi

Lat. : 27°05’41,9’’ N - Long. : 105°03’18,5’’ E - Z : 1 500 m

Dév. : 775 m - Dén. : 87 m (- 48/+ 39 )- Vol. : ± 1 794 228 m3

Géologie : Trias inférieur

A partir de Bijie, on se rend au village de Yindi situé à 70 km au sud, puis au petit village de Tashalang situé au fond d’une petite vallée borgne. La grotte s’ouvre 400 m à l’est derrière une digue en terre par un porche de 4 x 10 m qui donne rapidement accès à une salle de 50 x 30 m et 10 m de haut. Cette perte fossile a été réutilisée par les autochtones pour détourner un ruisseau temporaire qui noyait le fond de la vallée. Depuis 15 ans, date de la construction de la digue, certains changements sont apparus dans la cavité : un morceau de la paroi s’est effondré, la suite de la galerie s’est comblée. Ils ont donc recreusé la galerie pour rouvrir un passage de 0,8 m à 1 m de haut sur une centaine de mètres. Ensuite, le conduit s’élargit et on aperçoit le jour par une cheminée qui s’ouvre au plafond d’une salle remarquable de 200 m de long, 120 m de large et 80 m de haut. On arrive par le bas de celle-ci. Dans la partie haute, on observe plusieurs petites salles annexes concrétionnées. Si on néglige de monter dans la salle, on peut rejoindre la rivière en descendant un talus de glaise sèche. Au bout de 50 m, un lac occupe toute la galerie. Attention, il ne faut pas s’en approcher à moins de 2 m avant de s’être préalablement mis pieds nus et en slip. C’est ainsi qu’il faut continuer la progression dans la galerie, car on s’enfonce dans la boue liquide jusqu’à mi-cuisse, voire plus. La rivière est barrée par une succession d’effondrements recouverts d’argile. Nous nous arrêtons au bout de 100 m environ sur une petite escalade que nous ne parvenons pas à franchir pieds nus. La rivière sort d’un siphon au pied de cette escalade et un fort courant d’air est aspiré vers l’amont. Le cours aval de la rivière, sans courant d’air, est bouché par un siphon et une trémie.

Bibliographie [1]


"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche