dong Xianweidong -

Détail


Xianweidong est une entrée de :
Xianweidong -
Nom de la grotte : Xianweidong -
Autres noms :
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Bijie 毕节, Nayong 纳雍
Latitude Nord - Longitude Est :
-
Altitude (m) : 1395
Développement (m) : 1 831
Profondeur (m) : 41
Profondeur - / + (m) : 9 / 32
Volume (m3) : 143667
Géologie : Permien Inférieur

1Entrée : Xianweidong ,

Carte



Description 1



"MANGEL, Laurent; FAURE, Nicolas; VEILLEROBE, Vincent; BOTTAZZI, Jean; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 5
Analyse :
En 2001, l'I.G.C.A.S. et le P.S.C.J.A. ont effectué une reconaissance spéléologique dans 6 des 8 districts de la préfecture de Bijie, au nord du Guizhou, Chine. 20,4 km ont été topographiés dans 22 cavités s'ouvrant dans des karsts très diversifiés étagés de 475 m à 2901 m d'altitude. On évoque notamment la grotte-tunnel active de Jiudongtian, parcourue par une des plus puissantes rivières souterraines connue et le gouffre de Yanzidong dont le puits de 193 m s'ouvrant à 2515 m d'altitude en fait le plus haut gouffre connu dans le Guizhou. (BJ).

caractères - lu : Fois


3. Xianweidong

(fig. 111) - code : Nay013 - Village : Dongdi-Yujiachun

Alt. : 1 395 m

Dév. : 1 831 m - Dén. 41 m (- 9 m ; + 32 m) - Vol. : ± 143 667 m3

Géologie : Permien inférieur

Du village de Yujiachun, il faut se diriger vers les gorges de la rivière Liuchonghe. La cavité s’ouvre dans la falaise par un porche de 30 x 10 m. C’est une ancienne perte juchée au-dessus d’un canyon prisé par les amateurs de rafting. La galerie principale, de 10 à 20 m de diamètre, est horizontale et porte les traces d’anciennes exploitations des sédiments. Elle est tout d’abord peu concrétionnée, mais on y trouve ensuite plus de cinquante cierges répartis des deux côtés du réseau. Elle a été suivie sur environ1 km faute de temps et de courant d’air.

A mi-parcours, dans une boucle latérale agrémentée d’une vasque, on peut accèder à une galerie de 2 m de large pour 10 à 15 m de haut constituée de plus de 30 méandres. Ce genre de réseau, en méandres tantôt larges, tantôt étroits, mais toujours hauts, est très rare en Chine. A l’amont comme à l’aval, des petites verticales de 3 m et 7 m accidentent le parcours. Deux autres départs ont été visités. Le premier à 150 m de l’entrée sur la droite donne accès par un P 6 à une galerie inférieure où se sont fait piéger des dizaines de rats. Le deuxième, situé 100 m plus loin sur la gauche, remonte jusqu’à une salle en fracture très concrétionnée.

Bibliographie 1



"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :


Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche