dong Daheidong - 大黑洞

Détail

Daheidong est une entrée de :
Daheidong - 大黑洞
Nom de la grotte : Daheidong - 大黑洞
Autres noms : Grotte Du Grand Noir
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Bijie 毕节, Qianxi 黔西
Latitude Nord - Longitude Est :
27.14506 - 105.99333
Altitude (m) : 1300
Développement (m) : 1 032
Profondeur (m) : 53
Profondeur - / + (m) : 12 / 41
Volume (m3) : 236037
Géologie : Trias inférieur

1Entrée : Daheidong 大黑洞,

Carte


Description [1]




Analyse :

caractères - lu : Fois


2. Daheidong - Grotte du Grand Noir

(fig. 107) - code : Qia013 - Ville : Qianxi

Lat. : 27°08’42,2’’ N - Long. : 105°59’36’’ E - Alt. : 1 300 m

Dév. : 1 032 m - Dén. : 53 m (- 12/+ 41) - Vol. : ± 236 037 m3

Géologie : Trias inférieur

Depuis le village de Pingzhai, on descend sur 500 m par un sentier longeant une dépression sur la gauche. L’entrée s’ouvre au pied d’un petit escarpement. Au bout de 40 m, un mur de fortification barre la galerie. On poursuit dans un beau volume de 10 x 10 m sur 180 m jusqu’à un nouveau rempart. 300 m plus loin, à la faveur d’un effondrement, la galerie mesure 6 m de large, mais 20 m plus loin elle retrouve sa largeur initiale. On remarque de nombreuses concrétions ainsi que des micro-gours centimétriques. A 600 m de l’entrée, une coulée stalagmitique barre la galerie. Après 30 m sur la calcite, on retrouve toute la largeur de la galerie et de grandes stalagmites plurimétriques. Une salle de 80 m de longueur sur 50 m de largeur et 60 m de hauteur s’est formée à 750 m de l’entrée à la faveur d’un effondrement. Un départ sur fracture a été reconnu sur 30 m (Az 300°) ; une escalade permettrait peut-être de poursuivre l’exploration dans cette direction. Après la salle, on remonte sur une coulée de calcite et la galerie se poursuit au milieu de nombreuses formations stalagmitiques. De petits gours font leur apparition, puis une nouvelle coulée obstrue le conduit à 1 000 m de l’entrée. Sur la droite de la coulée, à 3 m de hauteur, débute un boyau désobstrué long de 8 m qui débouche au sommet d’un puits de 6 m comblé à sa base. Nous l’avons contourné par la droite ; en face, la coulée de calcite bouche totalement la galerie.

Il y a 40 ans, selon un paysan, la base du puits était pénétrable et permettait d’accéder à de vastes galeries que l’on pouvait parcourir durant “7 jours et 7 nuits”.

Bibliographie [1]


"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche