dong Yezhudong - 野猪洞

Détail

Yezhudong est une entrée de :
Yezhudong - 野猪洞
Nom de la grotte : Yezhudong - 野猪洞
Autres noms : Grotte Du Sanglier
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Bijie 毕节, Qianxi 黔西
Latitude Nord - Longitude Est :
27.02636 - 106.07542
Altitude (m) : 1250
Développement (m) : 305
Profondeur (m) : 34
Profondeur - / + (m) : 34 / 0
Volume (m3) : 9538
Géologie : Trias moyen

1Entrée : Yezhudong 野猪洞,

Carte


Description [1]




Analyse :

caractères - lu : Fois


1. Yezhudong - Grotte du Sanglier

(fig. 105) - code : Qia011 - Village : Machang

Lat. : 27°01’34,9” N - Long. : 106°04’31,5’’ E - Alt. : 1250 m

Dév. : 305 m - Dén. : - 34 m - Vol. : ± 9 538 m3

Géologie : Trias moyen

Depuis Machang, situé à environ 8 km de Qianxi, on marche 15 mn vers le sud-est à travers les champs. L’entrée très modeste (1,5 x 1 m) s’ouvre à la base d’une petite dépression. Après s’être courbé pour pénétrer dans la cavité, on se relève rapidement. La descente à l’étage inférieur se fait en contournant ou désescaladant puits et ressauts. A l’est, un petit puits donne accès à une galerie rapidement colmatée. Si l’on s’immisce dans les concrétions au sud, un ramping donne accès à une salle concrétionnée. Après une étroiture horizontale de 4 m et un puits de 6 m, une galerie déclive et argileuse mène rapidement au siphon terminal. Dans l’étage supérieur, après 150 m, une petite galerie (1,2 x 0,8 m) sur la gauche n’a été parcourue que sur 15 m. Le conduit principal est obstrué quelques dizaines de mètres plus loin par une coulée stalagmitique.

Bibliographie [1]


"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche