dong Xiaodong - 硝洞

Détail

Xiaodong est une entrée de :
Xiaodong - 硝洞
Nom de la grotte : Xiaodong - 硝洞
Autres noms : Grotte Du Nitrate
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Bijie 毕节, Jinsha 金沙县
Latitude Nord - Longitude Est :
27.54519 - 106.02083
Altitude (m) : 0
Développement (m) : 1 267
Profondeur (m) : 50
Profondeur - / + (m) : 2 / 48
Volume (m3) : 64717
Géologie :

1Entrée : Xiaodong 硝洞,

Carte


Description [1]




Analyse :

caractères - lu : Fois


4. Xiaodong - Grotte du Nitrate

(fig. 104) - code : Jin014 - Village : Pingba

Lat. : 27°32’42,7’’ N - Long. : 106°01’15’’

Dév. : 1 267 m - Dén. : 50 m (- 2 / 48 m) - Vol. : ± 64 717 m3

Comme pour la grotte de Pingbalongdong, il faut aller au village de Pingba, puis suivre la piste principale jusqu’à son terminus, le petit hameau de Payi. Le sentier qui prolonge la piste monte d’une centaine de mètres, au milieu des champs, entre deux vallées. Dans la vallée de droite, on aperçoit le haut de la grande cascade de tufs qui domine l’entrée fossile de Xiaodong. Au-dessous la résurgence est captée.

Le porche, de 20 m de large, se poursuit par une grande galerie sèche de 10 m de diamètre sur une distance de 200 m. Ensuite un remplissage d’argile sèche comble pratiquement le conduit pour ne laisser qu’un passage bas de 0,5 à 1 m de haut et 3 à 4 m de large. Au bout de 300 m, le plancher rejoint le plafond. A 50 m de l’entrée, une galerie de 3 x 4 m part à l’ouest au niveau du premier coude, en rive droite. Elle s’agrandit (20 x 5 m) et rejoint la rivière souterraine. L’amont est une vaste galerie de 20 m de diamètre en moyenne encombrée de blocs ; la couche d’argile de 20 à 30 cm qui recouvre tout laisse supposer une mise en charge importante lors des crues de mousson. Des fours à nitrate sont également couverts de glaise à plus de 200 m de l’entrée ! Cette galerie active est topographiée sur 500 m environ. Le dernier point topographique se situe 10 m au-dessus de la rivière sur une grosse stalagmite. Mais pour poursuivre, il est préférable de rester au niveau de l’eau. Au retour, les paysans nous font visiter une boucle qui va directement de la rivière à l’entrée par un laminoir ventilé agrémenté de deux étroitures, ce qui nous permet de jonctionner avec l’arrêt topographique de la galerie fossile, mais cette jonction n’est pas topographiée.

Bibliographie [1]


"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche