dong Grotte Du Moine -

Détail


Nom de la grotte : Grotte Du Moine -
Autres noms :
Province, Préfecture, District :
Yunnan 云南省, Lijiang 丽江市, Lijiang
Latitude Nord - Longitude Est :
26.86389 - 100.095
Altitude (m) : 2585
Développement (m) : 35
Profondeur (m) : 25
Profondeur - / + (m) : 25 / 0
Volume (m3) : 0
Géologie :

1Entrée : Grotte Du Moine ,

Carte



Description 1



Grotte du Moine

(fig 140) - code : Lij982 - Dév. : 35 m - Dén. : - 25 m Lat. 26°51’50” N - Long. 100°05’42” E - Alt. : 2 585 m

Depuis Lashi, il faut suivre la route principale à l’ouest jusqu’à la bordure du poljé. On croise un petit hameau qui posséderait une perte impénétrable, puis on monte de 20 m jusqu’à un ancien replat du poljé, remarquable témoin géomorphologique de son évolution. On laisse au sud une série de grosses dolines-lacs dont l’une d’elles possédait une grotte importante, hélas complètement comblée par un glissement de terrain. On remonte le long de l’impressionnant ravin taillé dans les altérites rouges ; après avoir traversé quelques cimetières, on découvre un petit orifice dissimulé sous un arbrisseau. La descente peut se faire délicatement en désescalade et en opposition sur une douzaine de mètres. La chaleur y est oppressante et la respiration difficile, sans doute à cause de l’abondance du gaz carbonique, malgré un léger courant d’air soufflant. On trouve rapidement un conduit méandriforme avec un plafond en voûte et quelques rares et vieilles concrétions. Après quelques ressauts étroits, on arrive à une petite salle où la suite pourrait être un passage bas encombré de blocs. Les remplissages sont des cailloutis riches en débris végétaux et petits ossements dont certains semblent anciens. En bas du puits d’entrée, on trouve des tessons. Quelques petites chauves-souris hantent l’entrée. Cette grotte aurait servi de refuge à un moine, qui y aurait été retrouvé mort, peut-être asphyxié par le gaz carbonique. Cette grotte est jugée dangereuse par les anciens et ignorée par les plus jeunes qui mettent en doute son existence. Malgré son étroitesse, on trouve des traces d’éclairage jusqu’au fond sans doute en relation avec la campagne de recherche motivée par la découverte du corps du moine.

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
Analyse :
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."

1931 caractères - lu : 2 Fois


Bibliographie 2



"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."
Source :


Images 0



Topographie 1



topographie
Source : Gkc

Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche