dong Xiaodong - 硝洞

Détail


Nom de la grotte : Xiaodong - 硝洞
Autres noms : Xiou Dong , Grotte Du Salpêtre
Province, Préfecture, District :
Chongqing 重庆, Wanxian , Wuxi 巫溪县
Latitude Nord - Longitude Est :
-
Altitude (m) : 350
Développement (m) : 1 632
Profondeur (m) : 158
Profondeur - / + (m) : 135 / 23
Volume (m3) :
Géologie :

1Entrée : Xiaodong 硝洞,

Carte



Description 1



XIOU DONG (GROTTE DU SALPÊTRE)

x : 85,25 ; y : 78,85 ; z : 350 m. Développement : 1632 m

Dénivellation : 158 m (-135 m ; +23 m)

• Situation:

La grotte s'ouvre en rive droite de la vallée du Rocher Rouge, 1 km en amont de l'usine hydroélectrique. On y accède depuis cette dernière par un sentier qui rejoint la base de la falaise où s'ouvre le porche très visible de la grotte.

• Description de la cavité:

Comme son nom l'indique, la grotte a été sérieusement aménagée pour l'exploitation du salpêtre. Le porche qui s'ouvre en falaise à une quinzaine de mètres de hauteur est accessible par un sentier plus ou moins maçonné barré par les vestiges d'une porte. Juste en dessous, les vestiges d'une habitation sont encore visibles. Cela suppose donc une exploitation presque industrielle et il est à noter qu'aucun conduit n'a été épargné par les travaux.

La galerie d'entrée (8 x 6 m) est creusée au profit d'un joint de strate (pendage 30°). Elle se divise rapidement.

A droite, une galerie remontante en conduite forcée rejoint une autre, plus spacieuse, par un puits de 4 m. A droite, celle-ci communique avec le conduit inférieur par un à-pic de 30 m. A gauche la galerie bute 140 m plus loin sur des remplissages argileux.

Revenons au premier carrefour, près de l'entrée. A gauche, un éboulis pentu descend vers la suite du réseau. Ici, les éboulis ont été soigneusement empilés sur les bords de la galerie. Après un coude bien marqué à droite, les proportions du conduit s'étoffent (10 x 6 m ; faille est-ouest). Au plafond, une ouverture correspond au débouché de la galerie supérieure citée précédemment. Juste en contrebas, une galerie revient vers la falaise. En fait, il s'agit plutôt d'un labyrinthe de petites galeries souvent parallèles et qui débouchent en pleine paroi à quelques mètres au-dessus du porche principal. En poursuivant la progression vers ce qui semble être l'amont, on arrive au bord d'un puits de 30 m creusé le long d'un joint de stratification (35°) ce qui ne le rend pas franchement vertical.

Au bas, la galerie continue de descendre jusqu'à un nouveau puits de 15 m. Sa base est une salle colmatée par l'argile une trentaine de mètres plus loin (-135 m). Tout au long de cette descente, on peut observer les traces des travailleurs chinois, tant sur les parois des puits (emplacement présumé d'escaliers en bois) qu'au sol de la galerie (murets, fours à salpêtre, etc.).

Au sommet du P30, un méandre revient vers l'entrée et jonctionne d'une part avec la galerie principale et d'autre part avec le labyrinthe des galeries d'entrée. Par ce dernier, on peut également rejoindre une lucarne située en face du départ du P30.

• Géologie:

La grotte se développe sur une charnière anticlinale très visible. Les conduits se développent perpendiculairement au pendage, excepté dans le puits de 30 m. La présence d'une faille semble être à l'origine de l'orientation globale du réseau. Ce dernier semble être une ancienne résurgence vauclusienne mais une étude plus poussée des sens de circulation à partir de l'interprétation des formes d'érosion mériterait d'être faite.

• Exploration:

Le 9 août, Lulu, Bébert, Sandrine, Patrick, Jean-Marc, et André topographient la galerie principale sur 800 m. Le 10 août, Maurice, Jocelyne, Anne, Dune, Schouk, Lulu et Bébert ajoutent 150 m et le 12 août, Bébert, Lulu, Josiane, Bernard, Jean-Marc, Dune, Anne, Fabrice et M. Yang terminent l'exploration et la topographie.

DEGOUVE, Patrick; SIMONNOT, Guy (1999) : La région de Wuxi.-
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage, Aventures Karstiques Lointaines 1997 N°3: 41-63 (2 cartes, 1 fig., 18 topo.).
Analyse : BBS
Expédition d'août 1997 en Chine: cadre géologique et description des principaux phénomènes karstiques reconnus durant l'expédition dans la région de Wuxi. 3,4 km. topographiés sur 25 cavités (Xiou Dong: 1632m., +158m.). (FB).

3540 caractères - lu : 64 Fois


Bibliographie 2



Aventures Karstiques Lointaines (1999) : Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage, 3ème expédition spéléologique en Chine - AKL 1997.-
129 p. (5 cartes, 28 ph., 1 tab., 4 fig., 30 dessins, 50 topo.).
Compte rendu d'expédition en août 1997 dans les régions de Wuxi et Xin Long (Sichuan) en collaboration avec l'Institut de Technologie de Chengdu. Présentation du karst, chronologie, photo, vidéo, contexte géologique, fiches des cavités, biologie, 17 références bibliographiques, index des 56 cavités. 39,4 km. topographiés. Région de Xin Long: Long Qiao Dong (grotte du Dragon): 6700 m., +140 m.; Grotte des Trois Yeux: 6330 m., +170 m. Région de Wuxi: Xiou Dong (grotte du Salpêtre): 1632 m., +158 m.). (FB).
Source : BBS

DEGOUVE, Patrick; SIMONNOT, Guy (1999) : La région de Wuxi.-
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage, Aventures Karstiques Lointaines 1997 N°3: 41-63 (2 cartes, 1 fig., 18 topo.).
Expédition d'août 1997 en Chine: cadre géologique et description des principaux phénomènes karstiques reconnus durant l'expédition dans la région de Wuxi. 3,4 km. topographiés sur 25 cavités (Xiou Dong: 1632m., +158m.). (FB).
Source : BBS


Images 0



Topographie 1



topographie
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche