dong Guanniudong - 关牛洞

Détail

Guanniudong est une entrée de :
Guanniudong - 关牛洞
Nom de la grotte : Guanniudong - 关牛洞
Autres noms : Grotte Du Parc À Buffle
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Anshun 安顺, Xiuwen 修文
Latitude Nord - Longitude Est :
27.02694 - 106.45972
Altitude (m) : 980
Développement (m) : 1 471
Profondeur (m) : 125
Profondeur - / + (m) : 125 / 0
Volume (m3) : 104619
Géologie : Trias

1Entrée : Guanniudong 关牛洞,

Carte


Description [1]




Analyse :

caractères - lu : Fois


3. Guanniudong - Grotte du Parc à Buffles

(fig. 90) - Code : Xiu971 - Village : Dashi

Dév. : 1 471 m - Dén. : 125 m (- 125) - Vol. : ± 104 619 m3

Lat. : 27°01’37” N - Long. : 106°27’35” E - Alt. : 980 m

Cette cavité a été reconnue les 20 et 21 octobre 1997 par R. Maire jusqu’au sommet du puits surplombant la rivière. Elle est remarquable car elle constitue le regard sur le collecteur drainant le système qui résurge dans le canyon du Wujiang au niveau de Baïshuidong. L’entrée se situe à la sortie du village, au nord-est, à 100 m de la route à droite. On distingue un aven d’effondrement et un accès latéral incliné emprunté par un sentier qui mène directement au sud dans un niveau fossile concrétionné, de 10-15 m de large et long de 100 m, localisé vers - 25 m (galerie sud-ouest). Autrefois, il était largement utilisé comme parc à buffles, d’où le nom de la grotte. La suite du réseau est constituée par une galerie descendante, un replat argileux, puis par un colimaçon très raide agrémenté d’une “douche” (arrivée en plafond). La sortie du colimaçon se fait dans la partie supérieure d’un canyon au fond duquel on entend le bruissement d’une rivière. Une traversée en vire, en rive gauche (à droite), aboutit sur un ressaut de 7 m dominant directement le fond du canyon. Toute cette partie a été aménagée par un escalier qui servait à aller chercher de l’eau en saison sèche, soit à un premier point d’eau vers - 60 m, soit directement à la rivière à - 112 m.

Le collecteur, dénommé rivière des Rasoirs, coule dans une galerie en canyon de 3 à 5 m de large sur 20 à 30 m de haut. Les parois sont déchiquetées par la corrosion, d’où son nom. En amont, la galerie a été remontée au nord-est sur 400 m jusqu’à un siphon dans une rivière profonde nécessitant l’utilisation de canots, voire de nager. Un deuxième siphon, situé à droite, dans le coude terminal, correspond à un petit affluent d’un débit de 5 l/s. A l’aval, le collecteur a été suivi sur 450 m. La progression est marquée par une série de rapides et de biefs profonds, jusqu’à une salle terminale haute de 40 m et large de 50 m, occupée par un lac siphonnant. Une courte escalade en rive gauche permet de rejoindre un puits de 4 m donnant dans une salle basse totalement fermée et occupée par un lac siphonnant.

Guanniudong est une belle grotte-rivière. En petite crue, le débit est passé de 0,3 à 1 m3/s, rendant la progression difficile à cause du courant. En raison de la morphologie en planches à clous et parois acérées, nous avons détruit deux canots. [R. Maire, J.P. Barbary]

Bibliographie [2]


BARBARY, Jean-Pierre ; DARNE, Fabien (1999) : Compte-rendu de l'expédition spéléologique en Chine Yungui 98.-
Spéléo-Dossiers, n° 29 : 98-99.
Prospection dans le Lijiang, explorations dans les comtés de Liuzhi, de Xiuwen et de Xifeng. 15 km. de topographie. (IO).
Source : BBS

"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche