dong Daxiangerduodong - 大象耳朵洞

Détail


Nom de la grotte : Daxiangerduodong - 大象耳朵洞
Autres noms : Grottes des oreilles d'éléphants
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Qiannan 黔南, Pingtang 平塘
Latitude Nord - Longitude Est :
25.600747 - 106.799898
Altitude (m) : 750
Développement (m) : 0
Profondeur (m) :
Profondeur - / + (m) : 0 /
Volume (m3) :
1Entrée : Daxiangerduodong 大象耳朵洞,

Carte



Description 1



Daxiangerduodong

Accès

Depuis Tangbian prendre la route qui mène au Géopark. Elle longe vers l'aval la rivière Baizhanghe, passe la première perte, puis plus loin après le pont la perte de Baizhangluoshuidong. Elle s'engage ensuite dans la cluse qui débouche dans une grande dépression prendre alors le premier chemin carrossable vers le sud qui va au village de Yili. La piste continu en remontant le long du flanc ouest de la grande dépression jusqu'à un col (Alt. 830 m) où niche le hameau de Laoluo'ao c'est le terminus pour les véhicules.

De là le trajet le plus court consiste à traverser le village et au sud prendre un sentier qui monte pleine pente sur l'énorme épaule, au début il est extrêmement escarpé (vertical par endroit), puis rejoint un niveau de strate, qu'il faut suivre vers le sud-est jusqu'à une arrête formant un col à l'altitude de 950 m. Il surplombe une magnifique combe descendante du nord vers le sud sur presque deux kilomètres jusqu'à son point bas à 590 m. Il faut ensuite perdre 200 m de dénivelé par le sentier qui descend rapidement. L'entrée se trouve dans la pente à droite et en hauteur du sentier sur le flanc ouest de la grande combe à environ 500 m au sud du col.

Description

Cette entrée a été repéré le 05/05/2013 lors d'une de nos recherches d'une Liangfengdong. Comme il n'y a en ce lieu reculé plus aucune âme qui vive pour nous renseigner nous la nommons Grotte des oreilles d'éléphant. Ceci en l'honneur de ces magnifiques plantes (Aracea) aux feuilles démesurées qui pousse en bas du puits, elles sont identiques à celles que l'on trouve au fond du tiankeng de Daotuo... L'entrée est facilement repérable de loin dans le paysage grâce à la tâche verte formée par quelques arbres aux prolifiques racines qui poussent à la lèvre du puits. Celles-ci masquent et défendent l'accès d'un puits d'effondrement de 10 à 15 m de diamètre pour une dizaine de mètres de profondeur. Sans corde ce jour là nous ne pourrons franchir cet obstacle. D'en haut il est difficile de voir si une galerie se poursuit au delà de l'effondrement d'entrée, car ici tout est confus en haut et en bas, la profonde imbrication du végétal et du minéral fausse les perspectives et distord les distances. Au vue de sa position nul doute que cette cavité doit être explorée et rien que pour la magnifique marche d'approche ça en vaut la peine .

[Jean Pierre Barbary, Bruno Hugon]



Analyse :

2467 caractères - Lu 168 Fois

Bibliographie 0




Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche