dong Longtangtiankeng - 龙堂天坑

Détail


Nom de la grotte : Longtangtiankeng - 龙堂天坑
Autres noms : Tiankeng de la salle du Dragon
Province, Préfecture, District :
Guangxi 广西壮族自治区, Hechi 河池市, Bama 巴马瑶族自治县
Latitude Nord - Longitude Est :
24.296980 - 107.119139
Altitude (m) : 527
Développement (m) : 500
Profondeur (m) : 215
Profondeur - / + (m) : 215 /
Volume (m3) :
Géologie : Carbonifère moyen
1Entrée : Longtangtiankeng 龙堂天坑,

Carte



Description 1



Accès : depuis Poyue, 2 km après le site touristique de Baimodong, la route qui monte dans le karst présente une bifurcation au passage d’un talweg avec la petite maison du gardien de la grotte de Longwangdong. Il faut prendre à droite la route secondaire qui contourne les puits d’entré de la grotte, puis monter jusqu’à un col. La route principale redescend alors sur la droite après une carrière. On repère un élargissement où il est possible de garer le véhicule. Un peu plus loin, on a une grande dépression à gauche. Une bâtisse, un abris à chèvres, domine la route. Une centaine de mètres derrière elle on peut apercevoir une paroi burinée de marques d’érosion. Elle surplombe le tiankeng de Longtang.

Description : Les arbres environnants offrent un grand nombre de descente possibles dans la partie haute qui est presque verticale. La bouche même du tiankeng mesure 70 m de large et 70 m de long. On descend de 40 m contre paroi, puis 67 m en plein vide. Le cône d’éboulis est très raide et occupé par la végétation sur toute la surface qui reçoit directement la pluie, mais il n’y a plus d’arbre. Le volume s’est considérablement évasé. On est dans une salle de 100 m de large et 160 m de long. La descente n’est pas aisée. Sur la droite, on a un chaos de gros blocs avec une trémie. On peut trouver les vestiges d’une ancienne exploitation de nitrates à la profondeur de 150 m par rapport à l’entrée. On observe dans l’éboulis quelques débris de concrétion en forme de disque qui se sont détachées du plafond en encorbellement.

La fin de la descente nécessite une corde car la pente est toujours aussi raide et les cailloutis partiellement calcifiés ne permettent pas de tailler facilement des marches sans outil approprié.

On arrive ainsi à un lit de rivière temporaire. L’amont vient de la droite, à l’est. Une petite rivière y coulait lors de l’exploration qui s’est faite en régime de hautes eaux. Il n’est possible d’y avancer que sur 40 m, une trémie obstruant tout passage.

Vers l’aval, on arrive rapidement à un siphon qu’il serait possible d’apercevoir dès l’entrée en coupant quelques branches. On est à la profondeur de 215 m depuis l’entrée, dans le coin nord-ouest de la salle.

Ce siphon est alimenté à travers l’éboulis. Il est surmonté à sa gauche d’un très belle cascade de gours, quasiment circulaire, avec en son centre une colonne plongeant sur un îlot une sorte de gour interne tels ceux qu’il est habituel de nommer “lotus”. Étant donné sa situation au fond d’un profond gouffre dans une contrée de centenaires, il s’imposait que nommer cet ensemble stalagmitique remarquable d’originalité et d’esthétique “La Fontaine de Jouvence”

Perspectives : L’exploration de ce tiankeng peut être considéré comme terminée. En paroi au-dessus de la Fontaine de Jouvence il pourrait y avoir un départ de galerie, mais l’atteindre demanderait un investissement de temps et de technique que les chances de prolongement ne justifient pas.

Le siphon pourrait être plongé vers l’aval. L’eau en crue est très chargée en sédiments. Son odeur est caractéristique des rivières de surface polluées. Compte tenu de la position sur le tracé de l’amont de la rivière Panyanghe qui sourd à Poyue et vient de Fengshan, il est à peu près certain que, bien que le débit soit comparativement très faible; on se trouve sur une des branches de cette rivière. Aucun déchet plastique n’est visible aux abords du siphon, des trémies en amont doivent filtrer les déchets. Bien que l’on soit presque à la même altitude que les résurgences de la rivière de Poyue, le niveau de l’eau ne semble pas monter de plus de quelques mètres et redescend sans laisser d’abondant dépôts de décantation.



Analyse :

3873 caractères - Lu 92 Fois

Bibliographie 0




Images 0



Topographie 1



topographie Longtangtiankeng 龙堂天坑
Source : Gkc

Expédition 0




Recherche