dong Grotte De L'entrepôt 1 - 倉洞1

Détail


Nom de la grotte : Grotte De L'entrepôt 1 - 倉洞1
Autres noms : Cangdong 1
Province, Préfecture, District :
Chongqing 重庆, Wanxian , Fengjie 奉节县
Latitude Nord - Longitude Est :
30.75551 - 109.38012
Altitude (m) : 900
Développement (m) : 875
Profondeur (m) : 102
Profondeur - / + (m) : 0 / 102
Volume (m3) :
Géologie :

1Entrée : Grotte De L'entrepôt 1 倉洞1,

Carte



Description 1



Grotte de l'Entrepôt n°1

(Storing cave - Cang Dong) Développement : 875 m topo. (1100 m estimés)

Dénivellation : 86 m topo. (110 m estimés : +86 m ; -20 m)

Accès :

Les trois porches de la grotte s'ouvrent en pleine falaise, au débouché du synclinal de la Xia Ling Valley. Cette situation rend l'accès peu commode car les sentiers pour atteindre le bas de la falaise, sont quasiment inexistants. La végétation envahissante faite de ronciers et d'arbustes nous a d'ailleurs empêché d'atteindre les cavités lors de notre première visite. Depuis, les fermiers ont dégagé grossièrement un ancien passage qui devait être emprunté autrefois par ceux qui venaient récupérer le salpêtre dans la grotte.

De la vallée de Xia Ling, le plus commode est de prendre un chemin qui monte sur les crêts dominant la rivière des Pêchers (sud de la vallée et prolongement du chemin carrossable) . Ce sentier mène à quelques maisons isolées puis descend par des lacets bien marqués dans la vallée où s'ouvrent les 4 grottes de l'Entrepôt. Avant d'entamer la descente, on aura pris soin de les repérer car plus bas. la végétation empêche d'avoir une vue d'ensemble. Le sentier reste confortable jusqu'à la grotte n°3, la plus proche. Après, il est préférable de suivre le bas de la falaise jusqu'à la grotte n°2. Pour atteindre la grotte n°1 , la plus importante, il faut essayer de retrouver le passage fait par les fermiers et qui serpente dans l'abondante végétation qui tapisse tout le flanc de la vallée (prévoir une machette ou un sécateur). Une vingtaine de mètres avant la cascade qui marque le débouché de la grotte, il faut repérer une dalle qui permet de gagner le porche d'entrée (actif) par une escalade facile (prévoir une corde de 30 m). Il est également possible d'accéder directement au porche fossile qui se situe une vingtaine de mètres plus haut mais attention aux chutes de pierres. (Durée de la marche d'approche: prévoir 2h30 avec l'escalade et 2h00 pour le retour.

Description :

Trois entrées permettent d'accéder au réseau souterrain. Les deux premières correspondent aux sorties pérennes de la rivière. La troisième donne directement accès dans le réseau fossile, une vingtaine de mètres plus haut que les précédentes.

Le réseau actif de l'entrée à la galerie des Nus Pieds.

Au sommet de la cascade citée précédemment (accès), on découvre un porche aux dimensions modestes (2,00 m x 2,00 m) mais exhalant un violent courant d'air soufflant. Avant d'entrer dans la grotte, un petit coup d'oeil en arrière s'impose, car d'ici, la vue est de toute beauté. La galerie qui suit est entrecoupée de petites cascatelles qui rejoignent un plan d'eau où la voûte s'abaisse progressivement. Après une courte baignade forcée, une large lucarne perce le plancher d'une galerie supérieure plus haute et plus large. Celle-ci communique avec la seconde entrée qui n'est pas accessible par l'extérieur. En amont, bassins et cascades se succèdent jusqu'à un siphon qu'il faut contourner par un boyau supérieur suivi d'un ressaut scabreux de 3 mètres. A 250 mètres

de l'entrée, la galerie rejoint un conduit nettement plus spacieux, c'est la galerie des Nus Pieds.

L'entrée supérieure et la galerie fossile.

Si l'on poursuit l'escalade au-dessus du porche actif, on ne tarde pas à trouver une large vire présentant quelques vestiges d'aménagements et au fond de laquelle s'ouvre le troisième accès à la grotte de l'Entrepôt. Après un passage bas, la galerie prend rapidement des proportions intéressantes (8,00 m x 10,00 m). Elle se développe en travers du pendage qui est de l'ordre de 30° (orientation Nord 360°). Jusqu'à 220 mètres de l'entrée, elle ne présente aucune difficulté particulière et le gain en altitude (+44 m) se fait par des éboulis partiellement aménagés pour l'exploitation du salpêtre.

Faute de matériel, nous n'avons pas pu poursuivre nos investigations plus loin dans cette branche car un ressaut d'une dizaine de mètres barre la galerie. Il est à noter que plusieurs galeries latérales sont visibles en rive droite de ce conduit. S'agit-il d'affluents ou d'anciens drains qui pourraient correspondre avec les autres cavités de la vallée? Dans l'état actuel de nos connaissances, il paraît difficile d'apporter une réponse sérieuse.

Peu avant notre terminus dans la galerie fossile, à environ 140 mètres de l'entrée, un beau conduit descend sur la droite le long du pendage pour rejoindre le cours actif de la rivière. avoir retrouvé la rivière (+86 m). Nul

Celle-ci disparaît en aval dans une galerie basse que l'on peut contourner par un méandre supérieur. Plus loin, elle rejoint les 2 entrées citées précédemment.

La rivière des Nus pieds.

Très rapidement, la galerie reprend l'axe du synclinal, et ne le quittera plus jusqu'au terminus actuel de nos explorations. Le conduit se développe toujours en travers du pendage et gagne progressivement en dénivelée par quelques cascades. Plusieurs affluents ont été repérés tant en rive droite qu'en rive gauche (escalades faciles). A environ 530 mètres de l'entrée, après le franchissement de quelques bassins, la progression bute sur un beau siphon bordé de dunes sableuses. Peu avant, une galerie en diaclase rejoint le sommet du conduit principal, beaucoup plus spacieux. La progression s'effectue désormais sur un sol encombré d'éboulis qui rejoignent presque la voûte. Sur la droite, un passage bas donne accès à un méandre fossile qui double le conduit principal. Nous nous sommes arrêtés à l'endroit où les deux conduits se rejoignent, au pied d'une escalade bien ventilée sans toutefois avoir retrouvé la rivière (+86 m). Nul doute qu'il reste encore bien du travail à faire dans cette cavité que nous avons parcourue au pas de course.

DEGOUVE, Patrick; DURLET, Christophe; DUSSEAU, Patrick; GRISOLET, Jean-Michel; LEGLAYE, Eric; SCHALK, Patrick; VERDET, Christophe (1997): Présentation des principales cavités explorées en 1995.-
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage - 2° expédition spéléologique en Chine A.K.L. 1995: 29-58 (2 cartes, 1 tab., 17 topos, 1 fig.).
Analyse : BBS
Localisation et description des cavités explorées dans la région de Xin-Long (Sichuan): 34 sites répertoriés dont: Grotte- perte du Dragon (5980 m.), Grotte de 3 yeux (4352 m.), Grotte de la Barbe Dorée (1900 m.), Grotte du Serpent (1480 m.), Grotte du Mendiant (1152 m.), Résurgence de l'Entrepôt N°1 (875 m.). (FB).

5874 caractères - lu : 22 Fois


Bibliographie 3



DEGOUVE, Patrick; SCHALK, Patrick (1996): Chine.-
Spelunca, n°64: 14-16 (1 carte, 1 tb.).
Résultats sommaires d'une prospection, spéléométrie de la région de Xin-Long. (RL).
Source : BBS

DEGOUVE, Patrick; DURLET, Christophe; DUSSEAU, Patrick; GRISOLET, Jean-Michel; LEGLAYE, Eric; SCHALK, Patrick; VERDET, Christophe (1997): Présentation des principales cavités explorées en 1995.-
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage - 2° expédition spéléologique en Chine A.K.L. 1995: 29-58 (2 cartes, 1 tab., 17 topos, 1 fig.).
Localisation et description des cavités explorées dans la région de Xin-Long (Sichuan): 34 sites répertoriés dont: Grotte- perte du Dragon (5980 m.), Grotte de 3 yeux (4352 m.), Grotte de la Barbe Dorée (1900 m.), Grotte du Serpent (1480 m.), Grotte du Mendiant (1152 m.), Résurgence de l'Entrepôt N°1 (875 m.). (FB).
Source : BBS

Aventures Karstiques Lointaines (1997): Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage - rapport de la 2° expédition spéléologique en Chine A.K.L. 1995 Xin-Long (Province du Sichuan).-
Edit. Aventures Karstiques Lointaines, 1997: 64 p., 2 cartes, 17 topos, 1 tab., 8 fig., 7 ph.(4 clr.).
Compte rendu d'explorations dans la région de Xin-Long, dans le Sichuan. Carnet de bord, éléments logistiques (photo, matériel, médical), géographiques, biospéologiques, bibliographiques (10 références). Description d'une trentaine de cavités (20 km. topo.): Grotte- perte du Dragon (5980 m.), Grotte de 3 yeux (4352 m.), Grotte de la Barbe Dorée (1900 m.), Grotte du Serpent (1480 m.). (FB).
Source : BBS


Images 0



Topographie 1



topographie
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche