dong Fengdong -

Détail


Nom de la grotte : Fengdong -
Province, Préfecture, District :
Guangxi 广西壮族自治区, Guilin 桂林, Xing'an 兴安
Latitude Nord - Longitude Est :
25.572153 - 110.609403
Altitude (m) : 0
Développement (m) : 1 886
Profondeur (m) : 136
Profondeur - / + (m) : 0 /
Volume (m3) :
Géologie : Dévonien
1Entrée : Fengdong ,

Carte



Description 1



Fen Dong (dév. : 1886 m, dén. : 136 m)

Situation et exploration

Il s'agit, semble-t-il, de la plus importante cavité de la zone. L'entrée se trouve sur le territoire du village de Maoping. Une petite rivière, permettant l'irriguation des rizières, se perd à la base d'une belle falaise. La perte est impénétrable et il faut gravir la colline par un sentier escarpé pour découvrir un immense porche, invisible de loin malgré ses quarante mètres de large. Un sentier descend au fond de ce porche presque entièrement colmaté par un énorme éboulis. L'accès à la cavité proprement dite se fait par des passages étroits. Presque tous ces passages ont été murés par les habitants du village et la première visite le 19 juillet n'a pu se faire qu'après avoir obtenu l'autorisation d'ouverture. En fait quelques passages étroits entre blocs restent ouverts et sont d'ailleurs probablement connus des pilleurs de concrétions qui sévissent dans la région.

L'exploration complète du réseau, dans la nuit du 25 au 26 août s'effectue grâce à ces passages étroits qui donnent accès à la vaste salle d'entrée. Deux équipes (Patrick et Michel d'une part, Jeannot, Josiane et Bernard d'autre part) se partagent le travail de topographie. François est "cloué" au fond d'un gour sec dans la salle d'entrée à cause d'un "tour de rein" qu'il s'est fait juste avant d'entrer sous terre. L'exploration s'achève vers 1 h du matin et tout le monde bivouaque dans la salle d'entrée. C'est le seul bivouac souterrain, d'ailleurs super confortable, de l'expédition.

Description

La cavité présente deux parties bien distinctes :

* la vaste salle d'entrée, morcelée par d'énormes blocs, des coulées stalagrnitiques et des piliers résiduels forme un véritable labyrinthe aux paysages diversifiés. Vers le sud, on y trouve un bel ensemble de gours. Vers le nord, ce ne sont que des éboulis instables et des pentes glissantes présentant de multiples diverticules. En divers endroits, on entend la rivière qui coule en contrebas mais, le 19 juillet, une longue fouille de la salle a été nécessaire pour découvrir un accès praticable.

* L'accès à la rivière se fait par un puits de 20 mètres qui aboutit dans une vasque d'eau. Il est possible de suivre la rivière vers l'amont en escaladant de petites cascades. La progression est bloquée par une trémie à quelques dizaines de mètres de la perte. Vers l'aval, la progression devient rapidement aquatique. Il faut passer à la nage de longs bassins profonds. La température de l'eau est aux alentours de 18 degrés. Malgré cette température relativement clémente, le froid gagne rapidement. L'absence de tout courant d'air ne laisse aucun doute sur l'existence du siphon terminal. Finalement, grelottants, nous le découvrons avec soulagement après 750 mètres de progression depuis le bas de la corde. La galerie est souvent joliment concrétionnée. En divers endroits, des scies métalliques abandonnées par les pilleurs de concrétions laissent mal augurer de l'avenir de la cavité.

Un seul affluent est pénétrable et nécessite une série d'escalades de quelques mètres avec lancé de corde. Nous avions quelques espoirs de faire de la première. Mais à l'extrémité de cet affluent, qui revient en direction de la grande salle, nous avons découvert avec étonnement et consternation plusieurs concrétions découpées avec soin et scrupuleusement emballées dans des sacs plastiques.

Analyse d'eau

Le débit de la rivière représentait quelques litres par seconde. La température atteignait 18°C. La minéralisation était de 190 mg/l pour un pH de 7,5 et une teneur en nitrate de l'ordre de 10 mg/l.

Biospéologie

*Présence de chauves-souris et de sauterelles dans la vaste salle d'entrée.

*Dans toute la cavité, présence de mille-pattes dont une espèce que nous avons rencontré spécifiquement dans cette cavité) et d'araignées.

* Dans la rivière nous avons observé, dans des vasques profondes, deux sortes de poissons (l'une des espèces ressemblant à des poissons-chat d'environ 8 centimètres). Nous n'avions aucun matériel pour en capturer un spécimen.

*Prélèvement des échantillons N (8 Diplopodes, 5 Isopodes terrestres, 13 larves, 9 Gastéropodes, 2 Acariens, 3 Aranéides, 1 Diploure, 5 Isopodes aquatiques, 3 Psélaphidés, 6 Diptères et quelques os de chauves-souris).

LIPS, Bernard; LIPS, Josiane; SCHALK, Patrick; COTTET, Jean-Pierre; BODIN, Michel; ARIAGNO, Daniel (1994) :
Spéléologie au pays de l'homme sauvage -AKL- Chine 1992.- 139 p. (20 photos couleur, 15 tableaux, 27 dessins, 5 cartes couleur, 9 cartes n. & b. et fig., 41 topos).
Analyse : BBS
Rapport spéléologique et scientifique d'expédition dans la région de Guilin et la province du Hubei (juillet-août 92). Déroulement; Contexte physique; Catalogue et fiches détaillées de 52 cavités pour 15,8 km de topo, 6 grottes d'un développement supérieur à 1000m., dont : Fen Dong (Xing'An) 1886m.-136m); Grotte du Pot de Chambre (Shennongia) 1535m.-60m.; Grotte des araignées (Yishang) 1383m. Hydrogéochimie (15 sites); Biospéologie : 127 prélèvements (liste et 40 déterminations); Annexes logistiques détaillées; Bibliographie. (FB).

4405 caractères - Lu 184 Fois

Bibliographie 2



LIPS, Bernard; LIPS, Josiane; SCHALK, Patrick; COTTET, Jean-Pierre; BODIN, Michel; ARIAGNO, Daniel (1994) :
Spéléologie au pays de l'homme sauvage -AKL- Chine 1992.- 139 p. (20 photos couleur, 15 tableaux, 27 dessins, 5 cartes couleur, 9 cartes n. & b. et fig., 41 topos).
Rapport spéléologique et scientifique d'expédition dans la région de Guilin et la province du Hubei (juillet-août 92). Déroulement; Contexte physique; Catalogue et fiches détaillées de 52 cavités pour 15,8 km de topo, 6 grottes d'un développement supérieur à 1000m., dont : Fen Dong (Xing'An) 1886m.-136m); Grotte du Pot de Chambre (Shennongia) 1535m.-60m.; Grotte des araignées (Yishang) 1383m. Hydrogéochimie (15 sites); Biospéologie : 127 prélèvements (liste et 40 déterminations); Annexes logistiques détaillées; Bibliographie. (FB).
Source : BBS

ZHU, Xuewen (1988) : Guilin karst, Chine. -
Shangaï scientific and technical publishers : 360 p. (1 carte géomorphol., 1 topo).
Analyse dans Karstologia 1989, no 13 : 57-59 par Ph. MEUS.
Source : BBS


Images 0



Topographie 1



topographie Fengdong
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche