dong Longtianping -

Détail


Nom de la grotte : Longtianping -
Province, Préfecture, District :
Chongqing 重庆, Wanxian Diqu , Wuxi Xian 巫溪县
Latitude Nord - Longitude Est :
-
Altitude (m) : 1750
Développement (m) : 265
Profondeur (m) : 126
Profondeur - / + (m) : 126 /
Volume (m3) :
1Entrée : Longtianping ,

Carte



Description 1



LONG TIAN PING

x: 90,83 ; Y: 73,70; z: 1750 m Développement: 265 m Dénivellation : -126 m

Situation

Le gouffre s'ouvre dans le fond d'une vaste doline boisée située juste en-dessous du hameau. C'est le point de convergence de plusieurs petits vallons dont le plus important mène aux grottes de Xiao.

Description

L'orifice du gouffre (30 x 40 m environ) est masqué par une épaisse végétation et on ne peut guère y accéder que par le lit du ruisseau qui s'y jette en période pluvieuse. Le puits d'entrée, haut de 105 m, est coupé, vers -40 m, par un palier pentu et glissant. La première partie du gouffre prolonge la doline en un entonnoir couvert de végétation et percé de plusieurs orifices qui semblent correspondre à des galeries amont. La suite est assez spectaculaire, car l'eau a creusé un conduit, certes légèrement moins grand (15

x 15 ml, mais qui plonge dans les strates avec une régularité surprenante. A cet endroit le pendage est de l'ordre de 80°. A -85 m, le puits perce la voûte d'une salle bordée d'épais remplissages. A l'ouest, ceux-ci atteignent près de 12 m d'épaisseur et masquent ce qui ressemble à une galerie amont. Au bas du puits il suffit de suivre le parcours du ruisseau

temporaire qui serpente dans une belle galerie de plus en plus encombrée de remplissage. Cinquante mètres plus loin, celui-ci occupe tout le conduit à un endroit où la voûte s'abaisse. Une désobstruction, dans l'argile mêlée de branchages, nous a permis de franchir ce premier obstacle très ponctuel. Mais derrière, les proportions deviennent soudain beaucoup plus modestes et la progression s'effectue désormais dans un méandre (1,5 x 2,5 m) tantôt tapissé d'argile ou de sable, tantôt dépourvu de tout remplissage. En effet, les crues, qui doivent être redoutables, ont laissé des bouchons formés par des morceaux d'arbres ou des objets divers. Ils servent alors de filtres derrière lesquels la galerie est entièrement nettoyée. C'est l'un d'eux, formé par une énorme souche, qui a malheureusement arrêté notre progression à -126 m après deux ressauts de 4 et 6 m. Coincé au sommet d'un ressaut de 4 à 5 m ce billot de bois bouche entièrement le passage, ne laissant filer qu'un léger courant d'air aspirant, signe évident que la cavité se prolonge bien plus loin.

Exploration

Le gouffre nous est indiqué par un fermier le vendredi 6 août (Schouk, Patrick et Sandrine). Le surlendemain, les mêmes accompagnés de Ben retournent à la perte. Patrick et Sandrine explorent le gouffre et dressent la topographie.

Ouvrage collectif, Synthèse Patrick Degouve Bernard et Josiane Lips avec la collaboration de Fabrice Abréal (dessins), Roger Benvenutti, Maurice Chiron, Patrick Deriaz, Robert Le Pennec, Christian Locatelli, Patrick Schalk, Jean-Marc Verdet, professeur Wan Xinnan et M. Yang Guihe
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 4ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 1999-n°4. 120 pages
Analyse :

2580 caractères - Lu 150 Fois

Bibliographie 1



Ouvrage collectif, Synthèse Patrick Degouve Bernard et Josiane Lips avec la collaboration de Fabrice Abréal (dessins), Roger Benvenutti, Maurice Chiron, Patrick Deriaz, Robert Le Pennec, Christian Locatelli, Patrick Schalk, Jean-Marc Verdet, professeur Wan Xinnan et M. Yang Guihe
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 4ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 1999-n°4. 120 pages

Source :


Images 0



Topographie 1



topographie Longtianping
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche