dong Xiaodong - 硝洞

Détail


Nom de la grotte : Xiaodong - 硝洞
Autres noms : Grotte du salpêtre
Province, Préfecture, District :
Hubei 湖北省, Enshi 恩施土家族苗族自治州, Lichuan 利川市
Latitude Nord - Longitude Est :
30.382733 - 109.174083
Altitude (m) : 930
Développement (m) : 269
Profondeur (m) : 69
Profondeur - / + (m) : 0 / 69
Volume (m3) :
1Entrée : Xiaodong 硝洞,

Carte



Description 1



Situation

Xiao Dong s’ouvre à quelques dizaines de mètres à l’ouest de la résurgence précédente. Il s’agit d’une très importante résurgence fossile, probablement liée au même réseau.

Exploration

* Mercredi 3 août, Anthony et Raphaël Geneau en font la rapide exploration pour constater que la suite nécessite une escalade artificielle importante. Ils préfèrent s’attaquer à l’accès à la résurgence.

* Jeudi 4 août, Bernard Lips, Josiane Lips et Julie Noble lèvent la topo de la cavité et y font une séance photo.

Description

Un énorme porche s’ouvre au fond de la reculée et donne accès à une non moins gigantesque galerie. Une petite rivière, dont le débit n’est pas en correspondance avec

les dimensions de la cavité, s’écoule dans le porche. La galerie reste éclairée par la lumière du jour en provenance du porche jusqu’à environ 200 m de l’entrée. De nombreuses traces d’exploitation du salpêtre (amas de pierres, bacs à salpêtre...) meublent la quasi-totalité de la surface.

A environ 200 m de l’entrée, la galerie semble se terminer sur un véritable mur.

De fait il existe deux suites possibles de dimensions beaucoup plus restreintes :

* Au nord-ouest, la petite rivière provient d’une vasque profonde. La traversée à la nage permet de prendre pied dans une galerie en diaclase de un à deux mètres de large pour 20 m de haut. Mais 20 m plus loin, la progression bute sur une nouvelle vasque profonde qui occupe une petite salle circulaire. L’eau provient d’une fissure qui se devine dans la paroi à une quinzaine de mètres de hauteur. Une éventuelle escalade artificielle est rendue compliquée par le démarrage nécessaire dans la vasque profonde. Il faudrait un canot.

* Au sud-ouest, une pente d’éboulis permet de monter à +16 m par rapport à l’entrée. Une lucarne se devine environ 50 m plus haut dans la paroi. Il peut s’agir de la suite fossile de la cavité.

Perspectives

La présence de verticales importantes aussi proches de l’entrée, semble indiquer que le réseau actif se développe assez haut. Cette hypothèse est confirmée par la présence de cascades dans la résurgence, elle-même située en hauteur.

Par Bernard Lips

Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Vincent Routhieau et les corrections de Françoise Poggia et de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 9 ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2011-n°9. 114 pages
Analyse :

2242 caractères - Lu 128 Fois

Bibliographie 1



Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Vincent Routhieau et les corrections de Françoise Poggia et de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 9 ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2011-n°9. 114 pages

Source :


Images 0



Topographie 1



topographie Xiaodong 硝洞
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche