dong Fengdongzhajiawan -

Détail


Nom de la grotte : Fengdongzhajiawan -
Autres noms : Grotte du vent de Zhajiawan
Province, Préfecture, District :
Hubei 湖北省, Enshi 恩施土家族苗族自治州, Enshi 恩施市
Latitude Nord - Longitude Est :
30.35292 - 109.72587
Altitude (m) : 785
Développement (m) : 1 588
Profondeur (m) : 65
Profondeur - / + (m) : 53 / 12
Volume (m3) :
1Entrée : Fengdongzhajiawan ,

Carte



Description 1



Accès

De Shadi, il faut prendre la route qui vient de Enshi, sur quelques kilomètres. Puis une piste sur la gauche descend vers le lac de barrage. Nous nous arrêtons dans une ferme. Après 1⁄4 d’heure de marche en descente, au début dans les champs puis en forêt, on accède à la petite entrée soufflante.

Exploration

Le 26 août 2014, la cavité est explorée et topographiée incomplètement par Jean-Marie Briffon, Claire Falgayrac et Jean-Marc Verdet.

Le 27 août 2014, Jean-Marie Briffon, Jean-Mac Verdet, Christophe et Claude-Pascale Duval, Roger Benvenuti, Josiane et Bernard Lips reviennent lever les points d’interrogation, faire des photos, et terminer la topographie.

Description

L’entrée étroite est parcourue par un courant d’air violent. Un passage à 4 pattes donne accès à une belle et grande galerie concrétionnée. L’argile humide de la zone d’entrée cède vite la place à un cailloutis calcifié, parsemé ça et là de stalagmites ébréchées et cassées. Les premiers 300 m de la cavité ont servi de carrière de stalactites et stalagmites, prélevées à coups de masse et barre à mine.

A 200 mètres de l’entrée, une courte escalade facile permet de franchir une étroiture entre les stalagmites et colonnes. Nous notons 2 petits puits non descendus où s’évacue l’eau de percolation des concrétions. La galerie se poursuit entre colonnes et stalagmites tronquées. Quelques soutirages nous font penser à un réseau inférieur actif. Au détour de gros blocs sur la droite, nous trouvons un puits assez large pour que nous puissions le descendre aisément. C’est un puits toboggan terreux de 15 à 20 m de profondeur, qui permet d’atteindre un petit actif circulant entre d’énormes blocs bouchant ce qui a dû être un méandre large sous la galerie principale. Dans une alcôve perchée au beau milieu du puits, nous trouvons un nid de rats, fait de branchettes, herbes et divers emballage plastiques. Retour à la galerie principale que nous suivons jusqu’à un gros effondrement sur la gauche. Le plancher stalagmitique est cassé et basculé en grosses dalles, et nous pouvons descendre d’un niveau. Un passage vertical entre les blocs, et nous voilà dans une sorte de salle chaotique. Au fond ouest, une désescalade de 6 m permet de prendre pied dans un petit actif. Là aussi, nous remarquons des traces de passage de rats. Nous ne sommes pas loin du fond de l’autre puits avec le nid. Les rats ont dû trouver un passage au niveau de l’actif.

Retour une fois de plus dans la galerie principale, que nous continuons à suivre vers l’est, montant entre des blocs et concrétions. À la faveur d’un chaos de rochers, sur la droite, vers le sud, s’ouvre une galerie secondaire .

Continuons la galerie principale encombrée de blocs rocheux, jusqu’à quelques belles stalagmites et colonnes entières. Un gros effondrement empêche la progression facile jusqu’ici, et il faut soit descendre au fond et remonter ensuite cet effondrement terreux, soit "grattonner" pour traverser en vire au dessus.

À la sortie, un bac de décantation en construction (il n’y a que l’armature en pierres, pas encore d’argile) nous attend. Nous remontons une belle galerie un peu ébouleuse, puis nous nous faufilons entre des colonnes et stalagmites plus ou moins ébréchées, et marchons sur un sol constellé de stalactites cassées. Les Chinois ont dû jouer à « Massacre à la barre à mine » et peu de stalactites en ont réchappé. Passant entre les dernières colonnes, une descente ébouleuse permet d’arriver à un élargissement avec un puits remontant sur la droite, puis une rivière de calcite, et un passage bas sur un lac. Après le lac, peu profond, c’est une raide remontée sur des coulées de calcite à micro-gours et perles de cavernes, puis une descente de même qui nous guident vers une salle avec trois puits arrosés profonds, non descendus, sur la gauche.

La suite est une remontée calcifiée agrémentée de belles stalagmites, qui permet d’accéder à une petite salle argileuse. La continuation se situe en plafond où nous devinons une arrivée de galerie que nous n’atteindrons pas, malgré la présence d’une arrivée d’air sensible.

Retour à l’intersection précédente, nous entrons dans la seconde galerie sud. Nous traversons des strates de calcaire quasi verticales très esthétiques au plafond, et arrivons à un élargissement avec un petit lac. Un peu plus loin sur la gauche, nous trouvons deux bacs de décantation du salpêtre, puis entamons une remontée calcifiée. Nous débouchons dans une intersection chaotique. Tout droit, la galerie est taillée dans un interstrate à 60° et remonte en pente raide. Malgré le courant d’air sensible, nous ne remonterons pas cette galerie par manque de temps (et de remontée copieusement arrosée).

À la précédente intersection, l’eau qui arrive des 2 galeries cascatelle entre les blocs rocheux, et le passage devient impénétrable. Au sud, à droite, la galerie continue horizontalement puis, après le passage de 2 ressauts, celle-ci se resserre, ne laissant qu’un étroit passage hors eau. La galerie commence à se remplir de cailloux et blocs, et finit par ne plus laisser assez de place pour nous. Toutefois, en se faufilant entre les rochers, peut-être y-a-t-il un passage ? Nous n’avons pas eu le temps de tester ce passage agrémenté d’une petite arrivée d’eau, mais dépourvu de courant d’air.

Perspectives

Peut-être l’escalade dans la galerie nord-est, au bout, donnerait-elle sur un amont ?

[Jean-Marc Verdet]

Ouvrage collectif synthèse Bernard Lips, Patrick Schalk, J.M Verdet, Ch. Duval, Jean-Marie Briffon; corrections de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage N°11 – 2014. Rapport de la 11ème expédition spéléologique en Chine A.K.L. 2014 Province de l’Hubei
Analyse :

5636 caractères - Lu 206 Fois

Bibliographie 1



Ouvrage collectif synthèse Bernard Lips, Patrick Schalk, J.M Verdet, Ch. Duval, Jean-Marie Briffon; corrections de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage N°11 – 2014. Rapport de la 11ème expédition spéléologique en Chine A.K.L. 2014 Province de l’Hubei

Source :


Images 0



Topographie 1



topographie Fengdongzhajiawan
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche