dong Qinghuadong - 清华洞

Détail


Nom de la grotte : Qinghuadong - 清华洞
Province, Préfecture, District :
Yunnan 云南省, Dali 大理白族自治州, Xiangyun 祥云县
Latitude Nord - Longitude Est :
25.448833 - 100.548400
Altitude (m) : 2020
Développement (m) : 500
Profondeur (m) :
Profondeur - / + (m) : 0 /
Volume (m3) :
1Entrée : Qinghuadong 清华洞,

Carte



Description 1



2. La grotte de Qinhuadong

Dév. : > 500 m - Alt. : 2 040 m

Au sud-est du lac Erhai se trouve le grand bassin de Xiangyun, le deuxième de la province du Yunnan par sa superficie. La grotte de Qinhuadong est connue depuis fort longtemps par les populations locales comme l’ont prouvé quelques restes du Néolithique. L’entrée, localisée au pied d’une petite butte de calcaire permien, témoigne aussi de cette connaissance historique : plusieurs dizaines de poèmes ornent le porche, certains sur des plaques de pierre, d’autres gravés à même la roche (photo 289). Les plus vieux remontent entre les années 1500 et 1600 durant la dynastie des Mings. Mais aucun n’est attribué à Xu Xiake qui visita pourtant la zone à deux reprises. Il se rendit en effet aux pertes du bassin de Xiangyun et notamment à la grotte de Qinhuadong le 19 décembre 1638 et le 20 août 1639 pour comparer les débits en période sèche et humide. Plus récemment encore, la cavité est devenue un dépôt de munitions dans l’arrière-cour d’une grande caserne. Elle est aujourd’hui désaffectée, mais son accès demande quand même une autorisation ou une bonne négociation avec les sentinelles de l’entrée.

Nous parcourons rapidement plus de 500 m de galeries labyrinthiques (photo 288) dont certaines ont été aménagées par les militaires en raison de leurs assez grandes dimensions. Le courant d’air entre les différentes entrées est omniprésent. Ce complexe de galeries est percé de trois regards, il y en a probablement d’autres dans la terminaison de cette colline qui est truffée de trous noirs. D’innombrables chauves-souris ont élu domicile dans ce réseau. Par sa situation, cette cavité représente probablement l’ancienne perte du grand bassin de Xiangyun. Une topographie s’avérerait très utile. [J.-P. Barbary]

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
Analyse :
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."

1854 caractères - Lu 228 Fois

Bibliographie 3



"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."
Source :

Alexey Zhalov edited by, Chinese-bulgarian-greek speleological expedition “Gaolingongshan 2011” in Yunnan province, China. (2012)
48p., 65 photos couleur, 9 figures, Bulgarian Federation of Speleology, April 2012.
This report details the joint Chinese-Bulgarian-Greek expedition carried out by members of Bulgarian Federation of Speleology and Yunnan Institute of Geograhpy & China Exploration & Research Society (CERS ) Yunnan branch, Yunnan Province, China. Yunnan 2012 was a 4-week, 13 person winter caving expedition. This expedition involved a first speleological exploration of the caves of Gaolingongshan and to known some unexplored areas on the mountain. Major finds included the logging and exploration of 8 new caves on the territory of the mountain and its vicinity. The most significant caves which the team explored were far from the main exploration area close to Kunming city. Among them are the longest caves explored during the expedition Yenze Dong (Swallow cave) – 1514 m and Da Shi Dong (Big rock cave) - 1394 m. During the expedition were mapped 11 caves with a total length of the galleries 4972 m and depth 429.60 m (-318.2/+ 89.4)
Source :


Images 0



Topographie 0




Expédition 2


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche