dong Paomuqingdong -

Détail


Nom de la grotte : Paomuqingdong -
Autres noms : Grotte du bois de l’arbre Mu
Province, Préfecture, District :
Yunnan 云南省, Qujing 曲靖, Shizong
Latitude Nord - Longitude Est :
-
Altitude (m) : 1915
Développement (m) : 176
Profondeur (m) : 33
Profondeur - / + (m) : 33 /
Volume (m3) :
Géologie :

1Entrée : Paomuqingdong 洞,

Carte



Description 1



Paomuqingdong - Grotte du Bois de l’Arbre Mu

(fiig. 120) - code : Sh971 - Village : Shuitang Dév. : 176 m - Dén. : - 33 m

Cette cavité est située à 300 m au nord-ouest du village de Shuitang (plan d’ eau) ; elle s’ouvre à 1 915 m d’altitude sur le bord d’une double dépression. Elle se développe dans la direction de la structure, dans les bancs fins à moyens des calcaires micritiques gris du Trias moyen (étage Gegiu) qui recouvrent les shales pourpres et jaune-vert du même étage. Il s’agit en fait d’une grotte de contact litho-stratigraphique se développant à la limite des calcaires et des shales imperméables.

Une épaisse végétation masque l’entrée, aux modestes dimensions. Une petite galerie descendante où nous remarquons quelques restes d’aménagements anciens (murets, escalier) mène à un croisement aux dimensions plus conséquentes. Tout droit la galerie se prolonge sur environ 50 m ; un départ sur la gauche aboutit par une petite conduite forcée à une salle. Nous jetons un rapide coup d’œil, mais faute de temps nous ne l’explorons pas. Un autre conduit sur la gauche n’est pas exploré.

A main gauche une galerie descend dans le pendage accompagné d’un concrétionnement assez abondant. De gros blocs effondrés issus du plafond occupent tout le centre de la galerie et un petit passage entre les rocs permet de franchir ce chaos sans utiliser de cordes. La galerie se rétrécit ensuite et les blocs deviennent boueux ; nous passons un petit puits étroit de 8 m avec la corde de 7 mm, mais le puits suivant, haut de 15 m, interrompt l’exploration car les baudriers sont restés aux voitures. Bien sûr, du fond de l’abîme monte la rumeur d’une rivière souterraine... que nous ne verrons pas cette année. La topographie est effectuée en remontant tandis que nous notons au passage la présence de nombreuses chauves-souris. Ce type d’exploration incomplète n’est-elle pas le lot d’une expédition de reconnaissance !

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
Analyse :
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."

2006 caractères - lu : 104 Fois


Bibliographie 3



BARBARY, Jean-Pierre (1998) : Yungui 97, les tribulations du P.S.C.J.A en Chine... suite.-
Spéléo-Dossiers, n°28 : 103-105.
Bilan de l'expédition. Reconnaissance dans l'est du Yunnan (comté de Shizong) 1925 m. topographiés dans 3 cavités : Paomuqingdong (dévelop. 176 m., - 33m.) ; Ganhe (développ. 1095 m., + 42 m.) ; Yenfungdong (dévelop. 654 m., - 48 m.). Un stage de formation technique et 2203 m. topographiés dans la province du Guizhou. Comté de Liuzhi : Fujiadadong (développ.: 440 m., -110 m. / +2 m.) ; Liangjiadong (dévelop. 672 m, - 127 m. / +17 m.) ; Wuliudaxiaodong (topographie de 385 m. supplémentaires et plusieurs km. parcourus, à suivre...). Comté de Panxian : Panlongdong (développ.: 600,8 m., - 12 m. / + 33 m.) ; Shuitanliangfengdong (développ.: 105 m., - 7,5 m.). (DK).
Source : BBS

"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."
Source :


Images 0



Topographie 1



topographie
Source : Gkc

Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche