dong Ganqiandong -

Détail


Nom de la grotte : Ganqiandong -
Autres noms : Grotte du hérisson
Province, Préfecture, District :
Guangxi 广西壮族自治区, Hechi 河池市, Fengshan 凤山县
Latitude Nord - Longitude Est :
24.661458 - 107.073450
Altitude (m) : 843
Développement (m) : 1 349
Profondeur (m) : 196
Profondeur - / + (m) : 196 /
Volume (m3) :
Géologie : Permien
3Entrée : Dongkou 2 洞口 2, Dongkou 3 洞口3, Ganqiandong ,

Carte



Description 1



干钎洞 Gànqiāndòng

Accès : Étrange endroit pour chercher une grotte. Un minuscule rognon de calcaire entouré de terrains imperméables. Pourtant, c’est bien là que la grotte du Hérisson est venu modestement se nicher. En rive droite, justement sur le mauvais côté de la vallée qui sépare les calcaires des zones terreuses du trias.

On y accède de la même façon que Baxiandong pour ce qui est de la route, mais il faut descendre le sentier jusqu’en bas, traverser le ruisseau et remonter de l’autre coté. On aura intérêt à repérer depuis la route, sur la rive opposée de la vallée qu’elle longeait, le petit isolat de calcaire. On remarquera trois conifères sur la droite du sentier avant qu’il atteigne le point haut où il faut s’enfoncer sur la gauche dans le lapiaz et son maquis d’une vingtaine de mètres. L’orifice de 3 m par 3 m s’ouvre à une vingtaine de mètres du sentier et se trouve presque à la rupture de pente de ce mini plateau calcaire.

Description: L’entrée est une galerie dont le plafond a été découpé par l’érosion avec la précision d’un faisceau laser. Il y a deux autres entrées, l’une d’elle est un petit puits, l’autre un petit porche. Toutes deux sont à moins de 20m d’écart l’une de l’autre.

Les locaux connaissaient la grotte jusqu’à à peu près -80 m de profondeur. Peut-être y chassent-ils les nombreuses chauves-souris qui fréquentent la caverne. La zone d’entrée semble parcourue régulièrement comme en témoignent quelques marches taillées dans la calcite et des traces de passage. Un courant d’air soufflant est souvent nettement perceptible. Un plan incliné, suivi d’un toboggan conduisent à une petite salle. Sur la droite, une galerie spacieuse (h 5 x l 3 m) amène à un nouveau toboggan. Vers le haut, sur son côté droit, une courte escalade facile donne accès à une galerie d’une cinquantaine de mètres présentant de belles formes d’érosion. En bas la galerie se poursuit par un P7. A sa base on peut suivre plusieurs réseaux différents. Sur la droite, au nord-ouest, nous avons parcouru des galeries basses, puis un méandre alpin pour atteindre un puits actif estimé à 30 m de profondeur. En suivant un méandre en haut de ce puits, nous l’avons dépassé et nous nous sommes arrêtés au sommet d’un nouveau puits de 60m environ. Ce réseau, assez étroit, rejoint probablement l’itinéraire principal de la cavité, vers -130 m, où l’on rencontre un affluent au débit d’eau assez similaire.

Revenons à la base du P7. En allant tout droit, ce qui semble être une suite large et évidente n’est qu’une boucle supérieure peu pratique. A gauche un méandre se jette dans un puits de 10 m. Puis une petite escalade (E3), qu’il vaut mieux équiper, nous permet de rejoindre un joli puits calcité de 70 m A son sommet un rétrécissement accélère le courant d’air.

Le puits est fractionné et présente une grande lucarne à mi-hauteur. A sa base, on a l’impression d’être dans une impasse. Il faut escalader une coulée, puis franchir une étroiture qui était sévère avant l’exploration. Derrière, on redescend sur la coulée et on atteint une rivière. La progression vers l’amont n’est pas très facile, les escalades et oppositions s’alternent dans un méandre fracturé avec de gros blocs effondrés et un peu de boue par-dessus lorsqu’on s’approche du terminus, la base d’un puits remontant qui est sans doute le P60 mentionné précédemment. La boucle est bouclée, mais l’amont de l’actif, toutefois, reste à découvrir.

L’aval de la rivière est tout d’abord un beau méandre bien taillé et bien pourvu en cupules. En fait, l’accès à l’aval est plus pratique en passant par la grande lucarne à mi-hauteur du P70. On commence par une petite salle en pente douce, puis la progression devient assez pénible, alternant, rampings, labyrinthe dans des petites salles très chaotiques, méandres et ressauts à désescalader. Quand on rejoint la rivière, ce n’est pas mieux. Un ultime R3 avec à sa base un large bassin marque un carrefour. Si on suit l’eau qui tombe dans un P3, on arrive au sommet d’une cascade. Il vaut mieux monter avant ce puits dans un laminoir pour pouvoir atteindre ce puits dans un secteur hors crue.

Ce P20 est en fait une grande salle formée suite au déblaiement des couches marneuses friables. Au premier abord, nous croyons être tombé sur “du gros”. Malheureusement, un trémie obstrue la suite. L’eau peut s’y infiltrer mais pas les spéléos. En furetant, nous découvrons un passage entre des blocs ébouleux peu stables. Le courant d’air nous guide. Après 20 m de descente, nous retrouvons le ruisseau. Mais les dimensions du méandre (h 3 m x l 1,5m) ne sont guère enthousiasmantes... Pour la Chine. Trente mètres de plus et nous nous arrêtons, faute de corde, en haut d’un puits de 4m. Il y a du courant d’air. Un bel objectif engagé pour les futures générations de spéléos chinois !

Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition : Jean Bottazzi
Auteurs et topographes principaux :Jean Bottazzi, Bruce Bensley, Marc Faverjon
Auteurs, topographes et explorateurs :
Alan Fletcher, Alister Renton, Andy Eavis, Anne Cholin, Anthony Harrison, Arthur Clarke, Ben Lyon, Bill Hawkins, Bruce Bensley, Bruno Hugon, Charlotte Roberts, Cyan Connes, Daniele Battistini, Dave Appleing, Dave Gill, Dave Williams, Emma Porter, Emmanuel Tessane, Eric David, Eric Sanson, Ernie Shield, Fabien Hobléa, Francesca Onnis, Francesco Valerino, Francois-Xavier De Ruydts, Gavin Newman, Ged Campion, Geoff Crossley, Giampaolo Marianelli, Gianluca Giummarra, Gianluca Melis, Gilles Connes, Iolanda Galletti, Jerry Wooldridge, John Frankland, Katie Dent, Kucsera Marton, Lilou Connes, Marc Faverjon, Marc Tremblay, Marco Lunardi, Marco Taverniti, Marco Zambelli, Mark Noel, Michele Pazzini, Mike Clayton, Mike Meredith, Mimmo Scipioni, Nicolas Borchers, Nicolas Faure, Niu Chang-Ying, Olivier Järmann, Pam Fogg, Paola Pierinami, Paul Hatherley, Riccardo Orsini, Rob Garrett, Rob Parker, Robert Eavis, Rosario Ruggieri, Ruth Shield, Silvia Arricia, Simon Fowler, Stefano Del Testa, Steve Jones, Tim Fogg, Tim Josephy, Tony Harrison, Tristan Godet, Vivien Moinat, 刘永明, 刘育新, 卢一榕, 卫文峰, 吴荺, 孙等伟, 张鹏, 杜子, 梁正宁, 汪勇, 王建军, 王慧畅, 经纬, 罗宏杰, 蒋华军, 蔡益昌, 薛莲, 郭鑫, 陈立新, 韩风, 黄鹤
Voyages en terre chinoise, tome 4. Spelunca Mémoires N°37 (2018). Inventaire spéléologique du district de Fengshan.
Editeur : Leye-Fengshan UNESCO Global Geopark, Chen Ziqiang, Zhang Yuanhai

Analyse : gkc-JPB

5068 caractères - Lu 158 Fois

Bibliographie 2



Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition : Jean Bottazzi
Auteurs et topographes principaux :Jean Bottazzi, Bruce Bensley, Marc Faverjon
Auteurs, topographes et explorateurs :
Alan Fletcher, Alister Renton, Andy Eavis, Anne Cholin, Anthony Harrison, Arthur Clarke, Ben Lyon, Bill Hawkins, Bruce Bensley, Bruno Hugon, Charlotte Roberts, Cyan Connes, Daniele Battistini, Dave Appleing, Dave Gill, Dave Williams, Emma Porter, Emmanuel Tessane, Eric David, Eric Sanson, Ernie Shield, Fabien Hobléa, Francesca Onnis, Francesco Valerino, Francois-Xavier De Ruydts, Gavin Newman, Ged Campion, Geoff Crossley, Giampaolo Marianelli, Gianluca Giummarra, Gianluca Melis, Gilles Connes, Iolanda Galletti, Jerry Wooldridge, John Frankland, Katie Dent, Kucsera Marton, Lilou Connes, Marc Faverjon, Marc Tremblay, Marco Lunardi, Marco Taverniti, Marco Zambelli, Mark Noel, Michele Pazzini, Mike Clayton, Mike Meredith, Mimmo Scipioni, Nicolas Borchers, Nicolas Faure, Niu Chang-Ying, Olivier Järmann, Pam Fogg, Paola Pierinami, Paul Hatherley, Riccardo Orsini, Rob Garrett, Rob Parker, Robert Eavis, Rosario Ruggieri, Ruth Shield, Silvia Arricia, Simon Fowler, Stefano Del Testa, Steve Jones, Tim Fogg, Tim Josephy, Tony Harrison, Tristan Godet, Vivien Moinat, 刘永明, 刘育新, 卢一榕, 卫文峰, 吴荺, 孙等伟, 张鹏, 杜子, 梁正宁, 汪勇, 王建军, 王慧畅, 经纬, 罗宏杰, 蒋华军, 蔡益昌, 薛莲, 郭鑫, 陈立新, 韩风, 黄鹤
Voyages en terre chinoise, tome 4. Spelunca Mémoires N°37 (2018). Inventaire spéléologique du district de Fengshan.
Editeur : Leye-Fengshan UNESCO Global Geopark, Chen Ziqiang, Zhang Yuanhai

Source : gkc-JPB

Marc FAVERJON, Francesca ONNIS, Michele PAZZINI, Jean BOTTAZZI - Fengshan 2015: la terra senza ombra si svela
Speleologia n. 73 - SSI - dicembre 2015 p.42-48
Compte rendu et résultats de l’expédition Fengshan 2015, présentation de la zone, tableau récapitulatif des grottes explorées, 1 topographie, 6 photos
Source :


Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche