dong Xiahengwankeng - 狭恒湾坑

Détail


Nom de la grotte : Xiahengwankeng - 狭恒湾坑
Autres noms : Gouffre de Xiahengwan
Province, Préfecture, District :
Guangxi 广西壮族自治区, Hechi 河池市, Fengshan 凤山县
Latitude Nord - Longitude Est :
24.353327 - 107.022959
Altitude (m) : 717
Développement (m) : 3 643
Profondeur (m) : 267
Profondeur - / + (m) : 267 /
Volume (m3) :
Géologie : Permien
1Entrée : Xiahengwankeng 狭恒湾坑,

Carte



Description 1



狭恒湾坑 Xiáhéngwānkēng

Cette cavité présente un premier niveau très court à la base d’un tiankeng, puis un long réseau de galeries horizontale percé de très nombreux soutirages. L’un d’eux a été exploré, mais le niveau inférieur semble étroit et boueux. Les traces d’écoulements anciens(cupules), montrent un drainage d’est en ouest, donc en direction de Jiangzhoudong. Des escalades seraient à tenter, l’exploration systématique des soutirages risquant d’être laborieuse et peu gratifiante.

Accès : A la sortie de Moutun, prendre une piste secondaire qui descend à gauche, passe à gué le petit ru drainant le poljé et monte en lacets au sud est du village. 100 m après le col, on a un carrefour. Prendre la piste qui monte à droite. Elle devient impraticable au bout de 200m. On continue à pieds sur 200 m en montant à travers un petit hameau. Le gouffre d’entrée s’ouvre 60 m plus loin.

Description : L’entrée mérite indiscutablement la qualification de tiankeng. De forme grossièrement triangulaire se 100 m de côté, elle s’évase vers le bas en une salle de 200 m de long par 150 m de large. Le R4 cône d’effondrement au centre du tiankeng en casse la continuité. Il y a deux points bas, l’un à -55m et l’autre à -68m par rapport au point le plus bas de la périphérie de surface, mais les parois verticales remontent bien plus haut, de sorte qu’une profondeur de 100 m est atteinte. Du point bas part une galerie horizontale qui arrive à une petite salle percée en son centre d’un P72. La descente est fractionnée, le puits n’est pas vaste dans son premier tiers, puis s’allonge en fracture pour finir par une verticale de 26 m arrivant dans une grande galerie. Si on part vers l’est, le sol de la galerie argileuse tend à être humide et glissant. Un gros soutirage barre la galerie qui se termine un peu plus loin sur une trémie, à 100 m de la base du puits.

A l’ouest, le sol de la galerie est plus sec, ce qui laisse supposer une circulation d’air bien qu’on ne la sente pas vraiment. On a un sentier et des marches taillées dans les talus un peu raide. On est dans une cavité où l’extraction de stalagmite a engendré de gros travaux. Les gours et coulées stalagmitiques ont souffert de cette fréquentation irrespectueuse. Au bout de 400 m, on a un carrefour.

La branche de gauche part en large galerie basse qui se termine en laminoir. Il y a un P10 non descendu et un siphon d’eau très claire. Sur la droite, après 100m de galerie ornée de grands gours, on trouve une salle argileuse avec un soutirage de calcite à son entrée et un soutirage argileux en son centre derrière lequel part un réseau sur fracture arrêté sur une zone de puits. L’ouest de la salle est occupé par une grande coulée stalagmitique que l’on peut remonter jusqu’à un col, la galerie qui suit descend en un grand soutirage, mais il pourrait y avoir une continuation en hauteur. C’est un des rares points d’interrogation prometteur de la cavité.

Au lieu de montée en haut de la coulée, on peut prendre sur sa gauche et passer dans une salle contiguë. Très inclinée, elle présente dès son entrée à gauche un P13. En bas du P13 part une galerie développant 300m. Elle descend d’abord sur une coulée de calcite jusqu’à un point bas à la cote -194, puis remonte sur une autre coulée. On passe une escalade de 16 m, les parois présentent des cupules d’érosion indiquant que l’on est dans un ancien amont. La galerie finit par donner deux branches sans suite. On observe des excentrique et une belle stalagmite blanche sur laquelle les pillards semblent avoir jeté leur dévolu.

La salle inclinée présente un autre départ latéral, une paire de petits puits en fond de soutirage situés à l’ouest. Mais la suite de la galerie est au sud. On retrouve de grands gours et les stalagmites sont plus nombreuses. On a une nouvelle salle. Ses dimensions, 100x50 m, sont équivalentes à la précédente. Sa première moitié est également argileuse, puis les coulées de calcite l’emportent sur la seconde moitié. Dans sa partie ouest, un soutirage en trémie descend jusqu’à un P20 inexploré et c’est une nouvelle fois au sud que se trouve la suite, large et avec de grand gours.

En étant un peu observateur, on peut repérer sur la droite une escalade de 4 m. Elle mène à un P100 dans des coulées de calcite. Malheureusement, l’étage inférieur à cet endroit n’est qu’un vaste cloaque boueux avec un siphon étroit à chaque extrémité. Nous sommes ici au point le plus profond de la cavité, à la cote -267 m.

Après cet embranchement, la galerie change de direction pour s’orienter sud-est. Elle change aussi de profil, perdant beaucoup de hauteur.

Elle se prolonge ainsi sur plus de 500 m en s’amenuisant progressivement. Au sol, ce sont désormais les dépôts de sédiments qui l’emportent, ils sont généralement secs sauf dans les points bas. On trouve des fistuleuses au début, quelques excentriques et des disques. Les cupules nous indiquent que nous sommes également dans un amont. On observe quelques soutirages, le dernier d’entre eux étant une perte temporaire. La galerie s’achève en se divisant en deux branches, chacune d’elle devenant trop étroite.

On ne connais pour le moment aucun autre prolongement à cette cavité qui mériterait d’être explorée plus complètement.



Analyse :

5466 caractères - Lu 124 Fois

Bibliographie 1



Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition : Jean Bottazzi
Auteurs et topographes principaux :Jean Bottazzi, Bruce Bensley, Marc Faverjon
Auteurs, topographes et explorateurs :
Alan Fletcher, Alister Renton, Andy Eavis, Anne Cholin, Anthony Harrison, Arthur Clarke, Ben Lyon, Bill Hawkins, Bruce Bensley, Bruno Hugon, Charlotte Roberts, Cyan Connes, Daniele Battistini, Dave Appleing, Dave Gill, Dave Williams, Emma Porter, Emmanuel Tessane, Eric David, Eric Sanson, Ernie Shield, Fabien Hobléa, Francesca Onnis, Francesco Valerino, Francois-Xavier De Ruydts, Gavin Newman, Ged Campion, Geoff Crossley, Giampaolo Marianelli, Gianluca Giummarra, Gianluca Melis, Gilles Connes, Iolanda Galletti, Jerry Wooldridge, John Frankland, Katie Dent, Kucsera Marton, Lilou Connes, Marc Faverjon, Marc Tremblay, Marco Lunardi, Marco Taverniti, Marco Zambelli, Mark Noel, Michele Pazzini, Mike Clayton, Mike Meredith, Mimmo Scipioni, Nicolas Borchers, Nicolas Faure, Niu Chang-Ying, Olivier Järmann, Pam Fogg, Paola Pierinami, Paul Hatherley, Riccardo Orsini, Rob Garrett, Rob Parker, Robert Eavis, Rosario Ruggieri, Ruth Shield, Silvia Arricia, Simon Fowler, Stefano Del Testa, Steve Jones, Tim Fogg, Tim Josephy, Tony Harrison, Tristan Godet, Vivien Moinat, 刘永明, 刘育新, 卢一榕, 卫文峰, 吴荺, 孙等伟, 张鹏, 杜子, 梁正宁, 汪勇, 王建军, 王慧畅, 经纬, 罗宏杰, 蒋华军, 蔡益昌, 薛莲, 郭鑫, 陈立新, 韩风, 黄鹤
Voyages en terre chinoise, tome 4. Spelunca Mémoires N°37 (2018). Inventaire spéléologique du district de Fengshan.
Editeur : Leye-Fengshan UNESCO Global Geopark, Chen Ziqiang, Zhang Yuanhai

Source : gkc-JPB


Images 0



Topographie 1



topographie Xiahengwankeng 狭恒湾坑
Source : Gkc

Expédition 0




Recherche