dong Xiadong - 下洞

Détail


Xiadong est une entrée de :
Xiadong - 下洞
Nom de la grotte : Xiadong - 下洞
Autres noms : Grotte Inférieure, Grotte De La Vapeur,Steamboat
Province, Préfecture, District :
Hunan 湖南省, Dayong , Sangzhi 桑植县
Latitude Nord - Longitude Est :
-
Altitude (m) : 0
Développement (m) : 1 143
Profondeur (m) : 50
Profondeur - / + (m) : 50 / 0
Volume (m3) : 0
Géologie : Trias

1Entrée : Xiadong 下洞,

Carte



Description 1



BARBARY, Jean-Pierre; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue; POMEL, Simon; COLLIGNON, Bernard; GEBAUER, Daniel; BENAVENTES, Jean; BOTTAZZI, Jean; CHEN, Shicai; FULCRAND, Serge; JIN, Yushang; MATRICON, Sylvain; ORSOLA, Jacques; REMY, Cyriaque; QI, Zhonglin; ZHANG, Dachang; SHI, Mengxiong (1995): Les cavités du comté de Sangzhi (Hunan, Chine).-
Donghe 92, karsts de Chine Centrale, Karstologia Mémoires n°6, 1995: p.85-94 (7 figures, 1 tableau, 4 photos, résumés français, anglais, allemand, chinois).
Analyse : BBS
Description et topos de 7 cavités du secteur de Shuidong dans le comté de Sangzhi dont: Shuang + Zhangjiadong (643 m, -85/+81 m); Liangfengdong (1913 m, -51/+35 m); Xiadong (1412 m). (FB)

caractères - lu : Fois


C. XIADONG

"Grotte inférieure" (Sa92/7), appelée aussi Grotte de la vapeur ou "Steamboat"

Dév. 1 143 m   Dén. - 50 m

Le même jour de la jonction Zhangjiadong / Shuangdong, une équipe se jette dans la fameuse cavité fumante située juste en face de Zhangjiadong (voir supra). A l'entrée de la grotte, un mur retient la terre de la doline et un petit canal a été aménagé pour laisser se perdre les eaux de pluie. Le nuage de vapeur qui sort par temps froid du porche est dû à un phénomène de convection limité à l'entrée : l'air froid descend la pente très raide, se réchauffe dans la vaste galerie horizontale qui lui fait suite, et ressort en longeant la voûte.

La galerie est un vaste corridor caractérisé par de longs sols plats ; parfois, des éboulis ou des concrétions transforment ce billard en montagnes russes, mais le parcours reste agréable. A 1 km environ de l'entrée, les coulées stalagmitiques semblent gagner leur long combat contre le vide ; mais déjà, un surcreusement leur vole la victoire. Après une longue vire, suivit d'imposantes colonnes de calcite, un puits barre le passage. Sur la droite, par des escalades et des vires, La Rouille poursuit la galerie jusqu'aux limites du raisonnable : le passage est trop exposé et il faut nous résoudre à descendre le puits. Il est interdit de rire : j'avais depuis longtemps misé sur la régularité de la galerie pour abandonner lâchement cordes et équipement, ce qui me vaut un footing de 1 km. La Rouille nous équipe le puits en un clin d'oeil et encore moins de spits ! Tant mieux, on n'a pas que ça à faire : c'est notre dernière journée d'exploration. En bas, le passage nous paraît bien maigrichon, mais ça passe. Tout à coup, au-dessus de nos têtes, nous retrouvons la galerie, mais elle reste inaccessible. Nous sommes arrêtés par un petit ressaut. Arrêtés ? Non, car des marches discrètement taillées par un prédécesseur nous sauvent la mise. Ces traces sont les premières que nous remarquons dans cette grotte qui est en fait très peu visitée. Après s'être fourvoyé dans un laminoir sans intérêt, nous finissons par trouver le passage qui nous reconduit à la galerie. Et c'est sur une belle stalagmite blanche, au milieu d'une galerie de 15 m de large, que nous laissons notre dernier point topo. Nous repartons vers la sortie au pas de charge : l'équipe sortie de Zhangjiadong risque de nous attendre.

Jean

En effet, dehors l'équipe attend ! Il fait déjà entre chien et loup quand nous démarrons, mais au bout de 30 minutes de marche forcé, nous devons admettre que nous sommes peut-être dans la mauvaise direction. Il fait une nuit d'encre et nous commençons à tourner en rond dans la neige, les murets, les rizières, la boue... Mais où aller sans carte ? Heureusement nous savons deux choses : le réseau est orienté E-W et la ville de Sangzhi est forcément vers le nord. Nous décidons à sortir lâchement la boussole Sisteco qui nous sauve la mise puisque nous constatons que nous nous dirigions à l'opposé, c'est-à-dire vers la rivière Lishuihe. Le retour se fait au pas de charge, droit dans la montagne, puis dans les rizières détrempées. - ^ -

Bibliographie 2



BARBARY, Jean-Pierre; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue; POMEL, Simon; COLLIGNON, Bernard; GEBAUER, Daniel; BENAVENTES, Jean; BOTTAZZI, Jean; CHEN, Shicai; FULCRAND, Serge; JIN, Yushang; MATRICON, Sylvain; ORSOLA, Jacques; REMY, Cyriaque; QI, Zhonglin; ZHANG, Dachang; SHI, Mengxiong (1995): Les cavités du comté de Sangzhi (Hunan, Chine).-
Donghe 92, karsts de Chine Centrale, Karstologia Mémoires n°6, 1995: p.85-94 (7 figures, 1 tableau, 4 photos, résumés français, anglais, allemand, chinois).
Description et topos de 7 cavités du secteur de Shuidong dans le comté de Sangzhi dont: Shuang + Zhangjiadong (643 m, -85/+81 m); Liangfengdong (1913 m, -51/+35 m); Xiadong (1412 m). (FB)
Source : BBS

Auct. var. (1995): Donghe 92, karsts de Chine centrale.-
Karstologia Mémoires n°6, 1995: 240 p. (16 tableaux, 100 figures, 17 photos, résumés français, anglais, allemand, chinois).
PLONGEE SPELEO CLUB JEUNES ANNEES DE VENISSIEUX; INSTITUTE OF GEOLOGY ACADEMIA SINICA; KARST & GROUNDWATER RESEARCH DIVISION; URA 1978 DU CNRS - DYMSET (TALENCE). Compte rendu de travaux spéléologiques et scientifiques en Chine centrale (Hunan et Hubei): contexte géologique et climatique, description et topographie des cavités, hydrogéochimie, géomorphologie, sédimentologie, pédologie, évolution morphologique des karsts de pays agraires, exploitation du karst, logistique. (FB).
Source : BBS


Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche