dong Xiaokengwanxiaokeng - 消坑湾消坑

Détail


Nom de la grotte : Xiaokengwanxiaokeng - 消坑湾消坑
Autres noms : Gouffre de la combe du puits
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Zunyi Shi 遵义市, Suiyang 绥阳
Latitude Nord - Longitude Est :
28.199061 - 107.271567
Altitude (m) : 1320
Développement (m) : 851
Profondeur (m) : 44
Profondeur - / + (m) : 44 /
Volume (m3) :
Géologie : Ordovicien inférieur O1m (Meitan)
1Entrée : Xiaokengwanxiaokeng 消坑湾消坑,

Carte



Description 1



Xiaokengwanxiaokeng (1)

Cette entrée ayant été trouvée en prospectant sans guide, le nom a été attribué en accolant le mot puits nom de la combe qui se trouve signifier «combe du puits ».

Accès:depuis Wenquan, avant d’arriver au célèbre pont de Gongguanqiao, la rivière Shuanghe présente un affluent en rive droite. Prendre la petite route qui remonte cette vallée par sa rive gauche puis monte à un col avant de redescendre du côté du poljé de Rangshui. Avant le col, prendre sur la droite et encore à droite une route en lacets. Prendre la seconde des deux routes sur la gauche -qui se succèdent de près - afin de monter puis redescendre vers l’extrémité amont de la combe de Laoyingdong. La route est un cul-de-sac quelques centaines de mètres après cette combe. À cet endroit, on quitte la piste bétonnée pour prendre une piste de terre, on passe au bord de Lin’aodaxiaokeng puis on franchit le col et on continue jusqu’au bout de la piste. Là, il faut monter. Le sentier mène à une ferme derrière laquelle il est moins marqué, mais globalement il y a un treillis de sentes par lesquelles on peut gravir la pente jusqu’à quitter le sous-bois et emprunter un sentier qui suit la courbe de niveau dans les herbes hautes, les mures sauvages et les aubépines. On poursuit sur ce sentier vers le nord. Il contourne une vaste combe puis descend un peu dans une autre. Le puits d’entrée recherché est à ce point au bord de se sentier qu’il serait possible de tomber dedans par inadvertance.

Description : le premier puits ne fait que 8 m, il est suivi d’un P11. Ce puits baigné de lumière est embelli d’une coulée stalagmitique de plus de 25 m de haut. Le méandre qui suit est un peu gras. À une croisée de fractures, on laisse sur la gauche une trémie et un puits remontant et on continue sur la droite en se glissant dans un trou de serrure en opposition au-dessus d’un ressaut pour avancer jusqu’au R4. L’affluent en bas du R4 est impénétrable. On observe quelques ossements dont un fragment de calotte crânienne humaine. L’aval continue sur un petit gabarit jusqu’à une salle au-dessus d’un P10. En fait, il vaut mieux ne pas le descendre, mais avancer encore puis descendre au plus confortable du surcreusement. On trouve ainsi l’accès au départ du puits suivant, plus de 40m, avec en face une lucarne avec de grosses concrétions. Le courant d’air est motivant. Le puits terminal d’après la position de l’entrée et en tenant compte du pendage doit franchir les mêmes strates que les P60 et P66 de Chuandongwanshenxiandong. Malgré sa position un peu trop à l’est cette cavité est un bon candidat pour offrir une entrée supérieure à Pixiaodong. [Jean Bottazzi]

AUT. VAR (2019)
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Olivier TESTA, Alain MAURICE, Marc GUICHOT, Florence GUILLOT, Cécile PACAUT, Marc FAVERJON, Marc TREMBLAY, Amandine LABORDE, Nicolas FAURE, Emmanuel VITTE, Jessica MORIN-BUOTE, Éric DAVID, Éric LECUYER, Éric MADELAINE, Gilles CONNES.
Topographes
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Nicolas FAURE, Olivier TESTA, Barnabé FOURGOUS, Pascal ORCHAMPT, Emmanuel VITTE, Éric DAVID, Marc TREMBLAY, Florence GUILLOT, Fabien MULLET, Marc FAVERJON, Charles BUTIN, Cécile PACAUT, Alain MAURICE, Gilles CONNES, Jes- sica MORIN-BUOTE, Michel ISNARD, Jean-Pierre BARBARY, Patrick LETOURNEL, Marc SÉCLIER, Marc GUICHOT, Vivien MOINAT, Éric MADELAINE, Silvia ARRICA, Silvère PASTUREAU, LIZIXIN, Éric LECUYER, Thierry MONGÈS, Amandine LABORDE, Daniel BETZ, Olivier JÄRMANN, Christian DELAIRE.
Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition :
Jean BOTTAZZI
Spelunca Mémoires n° 39 (2019)
Voyages en terre chinoise tome 5. Expéditions spéléologiques franco-chinoises 2011-2019 dans les grottes de Suiyang Shuanghedong

Analyse : gkc-JPB

2762 caractères - Lu 110 Fois

Bibliographie 1



AUT. VAR (2019)
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Olivier TESTA, Alain MAURICE, Marc GUICHOT, Florence GUILLOT, Cécile PACAUT, Marc FAVERJON, Marc TREMBLAY, Amandine LABORDE, Nicolas FAURE, Emmanuel VITTE, Jessica MORIN-BUOTE, Éric DAVID, Éric LECUYER, Éric MADELAINE, Gilles CONNES.
Topographes
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Nicolas FAURE, Olivier TESTA, Barnabé FOURGOUS, Pascal ORCHAMPT, Emmanuel VITTE, Éric DAVID, Marc TREMBLAY, Florence GUILLOT, Fabien MULLET, Marc FAVERJON, Charles BUTIN, Cécile PACAUT, Alain MAURICE, Gilles CONNES, Jes- sica MORIN-BUOTE, Michel ISNARD, Jean-Pierre BARBARY, Patrick LETOURNEL, Marc SÉCLIER, Marc GUICHOT, Vivien MOINAT, Éric MADELAINE, Silvia ARRICA, Silvère PASTUREAU, LIZIXIN, Éric LECUYER, Thierry MONGÈS, Amandine LABORDE, Daniel BETZ, Olivier JÄRMANN, Christian DELAIRE.
Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition :
Jean BOTTAZZI
Spelunca Mémoires n° 39 (2019)
Voyages en terre chinoise tome 5. Expéditions spéléologiques franco-chinoises 2011-2019 dans les grottes de Suiyang Shuanghedong

Source : gkc-JPB


Images 0



Topographie 0




Expédition 0




Recherche