dong Perte de la diffluence -

Détail


Nom de la grotte : Perte de la diffluence -
Province, Préfecture, District :
Hubei 湖北省, Enshi 恩施土家族苗族自治州, Enshi 恩施市
Latitude Nord - Longitude Est :
30.52508 - 109.26642
Altitude (m) : 1330
Développement (m) : 0
Profondeur (m) :
Profondeur - / + (m) : 0 /
Volume (m3) :

Carte



Description 1



Situation

En venant de Banqiao et en allant en direction de Mofu, on suit la rivière qui coule vers le sud et à gauche de la route. Un important affluent arrive en rive gauche en provenance de la grotte Chaude et Froide et de la résurgence des Grenouilles. Quelques kilomètres plus au sud, la rivière présente une importante diffluence. Une bonne moitié du débit continue dans la vallée principale en direction du sud. Une petite moitié bifurque vers la gauche pour s’engager dans une petite vallée fermée. Le cours d’eau se perd non loin de l’entrée de cette vallée.

Exploration

* Nous avons repéré cette perte dès notre premier séjour dans la zone en août 1997. Deux cavités proches, la grotte de l’Homme Sauvage (dév. : 583 m ; dén. : -17 m) et la résurgence de l’Homme Sauvage (dév. : 1065 m ; dén. : +37 m) ont été explorées en août 1997.

Nous n’avons cependant pas pris les coordonnées de ce phénomène karstique et, par conséquent, ne l’avons pas placé sur la carte.

* Le 4 août 2011, Fred Delègue et Christian Locatelli repartent de la diffluence pour suivre le cours d’eau. Ils arrivent à la perte et en lèvent le schéma.

Description

L’eau se perd à l’extrémité d’un court canyon. Les traces de mises en charge sont impressionnantes. Des troncs d'arbres ont été déposés par l'eau 6 à 7 m au-dessus de la perte. Toute la zone environnant la perte doit former un lac en temps de crue. L'eau s'infiltre en deux points difficilement pénétrables. Une forte odeur d'eaux usées se dégage de la perte, des déchets divers et variés sont présents aux abords.

Karstologie

Une hypothèse logique serait que les eaux résurgent à la Source Noire, située quelques kilomètres plus au sud.

Cette hypothèse reste cependant à vérifier. L’eau qui se perd est extrêmement polluée (très fortes odeurs) ce qui ne semble pas le cas de la Source Noire. Si la liaison est effective, le temps de transfert doit être assez long.

Rappelons également que la Source Noire est sur la même faille que la grotte de la Turbine (Dao Dong Cao), elle-même une importante perte.

Seule une série de colorations, difficiles à envisager au cours d’une courte expédition, permettrait de mieux comprendre les écoulements souterrains de la zone qui semblent complexes.

Par Frédéric Delègue

Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Vincent Routhieau et les corrections de Françoise Poggia et de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 9 ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2011-n°9. 114 pages
Analyse :

2354 caractères - Lu 116 Fois

Bibliographie 1



Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Vincent Routhieau et les corrections de Françoise Poggia et de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 9 ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2011-n°9. 114 pages

Source :


Images 0



Topographie 1



topographie Perte de la diffluence
Source : Akl

Expédition 2


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche