dong Longhujongdong -

Détail


Nom de la grotte : Longhujongdong -
Autres noms : Grotte du dragon du lac
Province, Préfecture, District :
Sichuan 四川省, Liangshan Yizu Zizhizhou 凉山彝族自治州, Leibo 雷波县
Latitude Nord - Longitude Est :
28.42012 - 103.79443
Altitude (m) : 1150
Développement (m) : 2 338
Profondeur (m) : 50
Profondeur - / + (m) : 50 /
Volume (m3) :
1Entrée : Longhujongdong ,

Carte



Description 1



Situation

La cavité s’ouvre un peu en hauteur sur le bord droit du lac de Mahu.

La grotte est bien connue dans la région et les innombrables traces de passage dans l’ensemble de la cavité (et malheureusement les nombreux déchets) attestent de très nombreuses visites. La cavité est certainement considérée comme un but touristique de la région.

La cavité est probablement une ancienne perte du lac, mais probablement creusée à une époque où la vallée de la Jinsha Jiang était beaucoup plus haute.

Exploration

* Une première équipe, constituée de Christian Locatelli, Anthony Geneau, Frédo Poggia et Claire Falgayrac font une première incursion mercredi 24 août 2011. Ils lèvent 500 m de topo dans d’immenses galeries, mais, démotivés par les traces de passage, ils ressortent après 3 h, préférant se baigner dans le lac.

* Jeudi 25 août 2011, dernier jour de spéléo de l’expédition, nous formons trois équipes pour essayer de terminer la topographie de la cavité.

- Vincent Routhieau et Claire Falgayrac s’occupent de la topographie de tous les diverticules à droite. Ils suivent de fait la deuxième équipe et la rejoignent alors qu’elle revient du fond.

- Julie Noble, Bernard Lips et Yuan partent au fond dans la branche de droite. Le réseau se termine sur une trémie impénétrable dans une petite salle. Ils ressortent, après une séance de photos, vers 16 h.

- Fred Delègue et Jean-Marie Briffon s’occupent des départs à gauche. Après deux bouclages sans grand intérêt, ils s’engagent dans le réseau de gauche. Une quarantaine de visées les amènent à un siphon. Au retour ils topographient encore quelques diverticules. Ils ressortent vers 16 h 30, temps limite que nous nous étions fixés. TPST : 6 h 30.

Description

Un grand porche donne accès à une vaste galerie occupée par un éboulis descendant à -35 m. Un sentier, bien tracé, permet une progression facile. Au bas de l’éboulis, un passage étroit, avec un fort courant d’air, donne accès à la suite de la cavité. La progression est très facile dans une galerie de très belles dimensions au sol souvent plat mais parfois encombré d’éboulis ou plus tourmenté.

Deux départs descendant sur la droite sont colmatés respectivement à -47 m et -49 m.

Deux départs en hauteur sur la gauche forment un bouclage et donnent accès à une courte galerie colmatée à -39 m.

Peu après le deuxième départ sur la gauche, on arrive à une salle qui est en fait un important carrefour donnant accès à deux réseaux :

* Le réseau Sud

Il s’agit d’un réseau fossile formé d’une galerie principale qui se divise localement en un faisceau de boyaux plus ou moins vastes.

Un ressaut de 4 m nécessite une corde. Un deuxième ressaut (R3) se descend assez facilement en escalade. Après ce ressaut, la galerie reprend des grandes dimensions pour aboutir à une salle encombrée d’éboulis. Un passage étroit à travers l’éboulis permet d’avancer un peu mais le réseau s’arrête irrémédiablement dans une grande salle circulaire colmatée par les éboulis.

* Le réseau Nord

Il démarre de la Bifurcation par deux voies et le réseau est constitué de deux galeries étagées.

* En paroi gauche, une petite pente descendante et une étroiture donnent accès à la galerie inférieure qui se poursuit vers le nord-est.

* Une remontée facile donne accès à la galerie supérieure de même direction.

Ces deux galeries se croisent une quarantaine de mètres plus loin (descente en escalade délicate) mais se poursuivent chacune à leur niveau (à la cote -43 m pour la galerie inférieure et -26 m pour la galerie supérieure).

Après un deuxième croisement des deux galeries, la galerie inférieure s’arrête sur colmatage. La galerie se poursuit une trentaine de mètres plus loin avant d’être colmatée à son tour.

La galerie inférieure présente deux départs :

* Peu après le premier croisement avec la galerie supérieure, une courte galerie d’une cinquantaine de mètres revient en direction de la Bifurcation et est colmatée à -50 m. Il s’agit du point bas de la cavité. * Au niveau du deuxième croisement, une autre galerie revient vers le sud-ouest mais donne accès après une cinquantaine de mètres à une galerie de direction nord-est, s’insérant entre le réseau Nord et le réseau Sud. Cette galerie est colmatée à -44 m.

Par Bernard Lips

Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Vincent Routhieau et les corrections de Françoise Poggia et de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 9 ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2011-n°9. 114 pages
Analyse :

4432 caractères - Lu 168 Fois

Bibliographie 1



Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Vincent Routhieau et les corrections de Françoise Poggia et de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 9 ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2011-n°9. 114 pages

Source :


Images 0



Topographie 1



topographie Longhujongdong
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche