dong Shaodong -

Détail


Nom de la grotte : Shaodong -
Autres noms : Grotte du Salpêtre
Province, Préfecture, District :
Sichuan 四川省, Mianyang Shi 绵阳, Beichuan 北川羌族自治县
Latitude Nord - Longitude Est :
31.90132 - 104.69853
Altitude (m) : 660
Développement (m) : 754
Profondeur (m) : 70
Profondeur - / + (m) : 70 /
Volume (m3) :
1Entrée : Shaodong ,

Carte



Description 1



Situation

La cavité s’ouvre au bord d’un champ, à 10 min de marche de la route, derrière quelques fermes. Il faut arrêter le véhicule après le village près d’un petit hameau et prendre un sentier à gauche (en descendant). Le sentier passe devant deux ou trois fermes et aboutit dans des champs. La cavité s’ouvre au bord d’un des premiers champs.

Exploration

* La cavité est signalée dès le mercredi 17 août 2011 à la première équipe explorant la Grande Résurgence (Da Shui Dong). Pris par d’autres priorités, nous laissons passer plusieurs jours avant d’envoyer une équipe explorer la cavité.

* Dimanche 21 août 2011, Julie Noble, Fred Delègue et Frédo Poggia y font une première exploration. Divers oublis de matériel à l’hôtel leur font perdre du temps et seuls Julie et Fred descendent deux puits respectivement de 7 m et 22 m. Ils topographient environ 400 m de galeries, s’arrêtant sur un laminoir certainement franchissable.

TPST : 4 h.

* Lundi 22 août 2011, Julie Noble, Jean-Marie Briffon, Bernard Lips et Yuan retournent dans la cavité pour en terminer l’exploration. L’équipe ajoute 340 m de topographie, lève tous les points d’interrogation et fait une séance photos avant de remonter en topographiant. TPST : 5 h.

Description

Un effondrement en bord de champ se poursuit par un toboggan raide et glaiseux (corde nécessaire avec amarrage naturel sur un arbre). Un premier ressaut de 4 m donne accès rapidement à un beau puits de 21 m. Celui-ci aboutit dans une superbe conduite forcée fossile de 5 m de diamètre.

Vers le nord-est, on aboutit rapidement à deux très beaux bacs à salpêtre, parfaitement conservés. Une faille perpendiculaire à la galerie a créé un soutirage et il est possible de descendre d’une douzaine de mètres en escalade jusqu’à la cote -63m. Un peu plus loin la galerie voit ses dimensions se réduire brutalement. Les exploitants du salpêtre ont désobstrué un passage étroit pour retrouver, une dizaine de mètres plus loin, une galerie de belle dimension.

Une cinquantaine de mètres plus loin, un nouveau laminoir, au sol de calcite, se passe relativement facilement. Le passage étroit n’a que quelques mètres de long et débouche dans une belle galerie très joliment concrétionnée (draperies, stalactites et stalagmites...). C’est malheureusement rapidement la fin de la cavité, le concrétionnement colmatant toutes les suites.

Revenons à la base du puits pour explorer la galerie sud-est. On y trouve également de très beaux bacs de salpêtre avant de déboucher dans une salle assez vaste, correspondant à un carrefour de galeries. En continuant vers l’amont, on se heurte assez rapidement à un méandre impénétrable à -58 m. Mais la galerie présente une continuation vers l’aval avec un petit actif. Cette galerie aval se termine à -70 m sur un siphon peu engageant.

Environ à mi-chemin entre la base du puits et la salle-carrefour, au niveau des bacs à salpêtre, une petite galerie démarre sur la droite par un toboggan remontant. D’aspect à priori peu intéressant, elle se développe cependant sur plus de 250 m, remontant régulièrement par des toboggans assez raides jusqu’à la cote -9 m. La présence de chauves-souris ainsi que de terre au sommet de cette galerie semble attester de la proximité de la surface. Tout semble colmaté mais il existe probablement des fissures en plafond permettant le passage de ces petits mammifères.

Perspectives

Les habitants nous avaient laissé entendre que la cavité communique avec la grotte du Poisson-Chat. La topo de surface montre effectivement que les deux cavités sont proches mais un passage pénétrable n’est pas assuré. La seule suite logique correspondrait au siphon de -70 m. Il semble peu probable, mais non impossible, que ce siphon se désamorce lors des étiages prononcés.

Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Vincent Routhieau et les corrections de Françoise Poggia et de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 9 ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2011-n°9. 114 pages
Analyse :

3897 caractères - Lu 226 Fois

Bibliographie 1



Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Vincent Routhieau et les corrections de Françoise Poggia et de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 9 ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2011-n°9. 114 pages

Source :


Images 0



Topographie 1



topographie Shaodong
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche