dong Heiyandong -

Détail


Nom de la grotte : Heiyandong -
Autres noms : Grotte du Rocher Noir
Province, Préfecture, District :
Hubei 湖北省, Enshi 恩施土家族苗族自治州, Enshi 恩施市
Latitude Nord - Longitude Est :
30.19389 - 109.92167
Altitude (m) : 1540
Développement (m) : 761
Profondeur (m) : 37
Profondeur - / + (m) : 0 / 37
Volume (m3) :
1Entrée : Heiyandong ,

Carte



Description 2



Accès

La cavité est située à environ 10 km à vol d'oiseau au sud de Hongtu. La route en lacet est cependant plus longue. En venant de Hongtu, il faut s'arrêter environ à 1 km avant le village de Dahegou Cun, juste après un virage en épingle sur la droite. Puis il faut descendre à gauche de la route vers la rivière qui coule en contrebas. Il suffit de remonter cette rivière pour aboutir à la résurgence.

Exploration

* La cavité est repérée le 15 août 2012. Patrick et Alex Schalk, Fredo Poggia font une première rapide incursion le 15 août 2012 et topographient 352 m de galeries, s'arrêtant d'une part sur un siphon, d'autre part, faute de temps, sur une vasque qui leur paraît profonde.

* C'est encore un 15 août mais 2014 que Claude- Pascale et Christophe Duval, Patrick Schalk et Bernard Lips continuent l'exploration. Ils court- circuitent la vasque profonde par une fissure latérale et topographient la suite de la cavité.

TPST : 4 h.

Description

La rivière sort d'un beau porche donnant accès à une belle salle d'entrée d'une vingtaine de mètres de large pour 6 m de haut. Au bout de cette salle, la rivière coule, en occupant toute la largeur, dans une très belle galerie d'environ 3 m de large pour 5 à 7 m de haut. Une partie de la rivière sort d'un siphon à environ 320 m de l'entrée. Une autre partie de la rivière provient d'une galerie en rive droite, environ 20 m avant le siphon. La vasque, terminus de l'exploration 2012, est à 30 m du carrefour. Cette

vasque n'est finalement pas très profonde et il suffit de se mouiller jusqu'au ventre pour passer. Il est également possible, moyennant quelques escalades, de passer par une fissure latérale en rive droite. Après l'escalade facile d'une petite cascade, on aboutit dans une petite salle. Une galerie remontante, avec une petite arrivée d'eau, est colmatée par une trémie à +15 m.

Il faut donc continuer à suivre la rivière qui coule dans une galerie étroite pour aboutir dans une nouvelle petite salle. Un départ sur la gauche donne accès, après une pente remontante, à une grande salle. Une cascade, assez importante, tombe d'un puits remontant. A part le puits remontant, probablement étroit au sommet, la salle ne présente aucune continuation.

Il faut donc encore suivre la rivière, qui se limite à un mince filet d'eau dans une galerie étroite. Au bout de 50 m de progression, la rivière sort d'une trémie non pénétrable.

Peu avant ce terminus, l'escalade d'une cheminée avec une étroiture assez sévère, permet d'aboutir, 7 m plus haut, dans une assez vaste galerie fossile (4 m de large pour 10 m de haut). Après une petite escalade facile, on aboutit sur une grande trémie qui enlève tout espoir de continuation, à +37 m par rapport à l'entrée.

par Bernard Lips

Ouvrage collectif synthèse Bernard Lips, Patrick Schalk, J.M Verdet, Ch. Duval, Jean-Marie Briffon; corrections de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage N°11 – 2014. Rapport de la 11ème expédition spéléologique en Chine A.K.L. 2014 Province de l’Hubei
Analyse :

2812 caractères - Lu 108 Fois

Situation

Cette résurgence est située sous la route au sud de Hongtu

Exploration

Patrick et Marc ont reconnu la rivière sur prés de 350 m. Le retour a été motivé par des vasques profondes nécessitant des néoprénes.

Description

L’entrée de bonne dimension s’ouvre sous un virage de la route de Hongtu. Une ouverture supérieure donnant dans le porche, se situe dans le bas coté de la route et sert de déversoires de déchets aux autochtones.

La galerie principale totalement parcourue par l’eau se développe en ligne droite et se termine sur un siphon. A droite du siphon une galerie aux vasques profondes et d’où émane un courant d’air laisse présager une suite.

Ouvrage collectif, synthèse Florence Rinaldi Alexandre Schalk
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 10ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN
CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2012-n°10. 48 pages

Analyse :

689 caractères - Lu 216 Fois

Bibliographie 2



Ouvrage collectif synthèse Bernard Lips, Patrick Schalk, J.M Verdet, Ch. Duval, Jean-Marie Briffon; corrections de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage N°11 – 2014. Rapport de la 11ème expédition spéléologique en Chine A.K.L. 2014 Province de l’Hubei

Source :

Ouvrage collectif, synthèse Florence Rinaldi Alexandre Schalk
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 10ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN
CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2012-n°10. 48 pages

Source :


Images 0



Topographie 2



topographie Heiyandong
Source : Akl
topographie Heiyandong
Source : Akl

Expédition 2


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche