dong Mishuidong - 落水洞

Détail


Nom de la grotte : Mishuidong - 落水洞
Autres noms : The Sinkhole
Province, Préfecture, District :
Hubei 湖北省, Enshi 恩施土家族苗族自治州, Hefeng 鹤峰县
Latitude Nord - Longitude Est :
29.96897 - 110.23863
Altitude (m) : 1175
Développement (m) : 1 784
Profondeur (m) : 74
Profondeur - / + (m) : 43 / 31
Volume (m3) :
Géologie : Trias inférieur

1Entrée : Mishuidong 落水洞,

Carte



Description 1



E. MISHUIDONG

«La perte “(He92/12)

Long. 110° 14’,2 E Lat. 29° 58,2’ N Alt. 1 175 m

Dév. 1 784 m Dén. 74 m (- 43, + 31)

La grotte de Mishuidong s’ouvre à l’extrémité méridionale du poljé de Datangmi et constitue la perte principale. On y accède en trois quarts d’heure de marche par un bon sentier qui remonte une vallée sèche à partir de Yanziping. Quelle belle galerie ! L’eau ruisselle avec un bruit cristallin sur des lits de petits galets et les reflets de la lumière du jour se voient jusqu’à 200 m de l’entrée. Malheureusement, la rivière siphonne assez rapidement et il faut alors la "shunter" par une série de conduits fossiles ou secs en saison hivernale. Plus on s’enfonce dans le réseau, plus il prend des allures “alpines”. L’eau cascade et il faut éviter quelques marmites. Cela devient franchement impressionnant avec une cascade de 2 m que l’on passe entre flotte et rocher. Plus bas, l’eau se jette dans un puits de 7 m que l’on peut éviter en suivant un jeu de diaclases (opposition un peu «hard»). La suite est du même «tonneau», et un tonneau serait d’ailleurs fort utile pour franchir le bassin sur lequel nous nous sommes arrêtés.

Au nord de l’entrée active, 30 m au-dessus du fond du poljé, s’ouvre un magnifique porche de 40 m x 20 m : c’est le réseau des Lacs. Il communique avec la galerie active par un large conduit encombré d’argile qui doit être une ancienne perte du poljé. Vers le nord, il donne sur un long conduit fossile (il pourrait s’agir également d’une ancienne perte). La progression est bloquée au bout de 100 m par un lac. A partir de là, on doit progresser à la nage ou en bateau dans de larges bassins d’eau claire, certains embarquements sont assez hasardeux. Cette partie de la cavité est parcourue par un fort courant d’air aspirant, ça continue mais le froid nous arrête... L’équipement individuel idéal est la néoprène pour le réseau nord (lacs) et la pontonnière pour le réseau sud. Dans ce dernier réseau, quelques escalades dans les diaclases méritent un équipement en cordes fixes.

- Hydrogéologie : La grotte est creusée dans les calcaires en plaquettes du Trias inférieur. Elle est située sur le flanc méridional du synclinal de Yanziping. La plupart des galeries les plus larges ont un plafond constitué par une strate un peu plus massive que les autres (pendage de 40 à 50° vers le NW). Mishuidong draine le poljé de Datangmi. Celui-ci fait partie d’un chapelet de poljés étagés entre 1 300 et 1 150 m d’altitude, entre Qinghu et Yanziping. Ils sont alignés parallèlement à l’axe du synclinal, sur sa partie méridionale (pendages vers le NW). Le porche inférieur absorbe aussi bien l’écoulement de basses eaux (de l’ordre de 100 l/s en décembre 92) que les crues. Nous avons assisté à une crue de l’ordre de 1 000 l/s après une pluie de 16 mm en décembre 1992. Après les orages de mousson, en été, les crues doivent atteindre plusieurs dizaines de m3 s. La perte se met alors en charge, ainsi que toutes les galeries principales. Il ne ferait pas bon traîner dans le trou à cette époque. Selon les paysans, certaines crues importantes inondent le poljé sur plus de 20 m de haut, ce qui doit occasionner pas mal de dégâts aux cultures et contribuer à l’érosion des terres. Toutes les fermes sont ainsi situées 25 m au-dessus de l’altitude de la perte.

Le porche supérieur correspond vraisemblablement à une perte ancienne du poljé, quand le fond de celui-ci se situait 30 m plus haut. Elle est actuellement totalement inactive. Dans la galerie rejoignant la rivière, un petit affluent en rive gauche draine un petit aquifère situé dans le remplissage du poljé. Le réseau nord ne semble plus être parcouru par une rivière. Il se remplit simplement d’eau en saison des pluies et ne doit se vidanger que très lentement, car son fond est colmaté par des sédiments argileux décantés. Il est probable que la perte actuelle soit une capture de l’écoulement qui passait auparavant par le porche supérieur. Cela a provoqué une reprise d’érosion généralisée dans les sédiments du fond du poljé. Il est ainsi extrêmement vallonné (alors que les autres poljés de la région ont un fond très plat). Conséquence pour l’agriculture : aucune culture de riz n’est possible, par contre certaines parcelles sont plantées de théiers. (Bernard)

BARBARY, Jean-Pierre; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue; POMEL, Simon; COLLIGNON, Bernard; GEBAUER, Daniel; BENAVENTES, Jean; BOTTAZZI, Jean; CHEN, Shicai; FULCRAND, Serge; JIN, Yushang; MATRICON, Sylvain; ORSOLA, Jacques; REMY, Cyriaque; QI, Zhonglin; ZHANG, Dachang; SHI, Mengxiong (1995): Les cavités du comté de Hefeng (Hubei, Chine).-
Donghe 92, karsts de Chine Centrale, Karstologia Mémoires n°6, 1995: p.41-71 (28 figures, 1 tableau, 14 photos, résumé français, anglais, allemand, chinois).
Analyse : BBS
Description et topos de 24 cavités: système de Yanziping, Taiping, zone de Shuishanping dans le comté de Hefeng dont: Zhaidong (8403 m, -552 m); Donghe (6692 m, -128 m/ +238 m); Chushuidong (2940 m, -3/ +54 m). (FB).

4515 caractères - lu : 10 Fois


Bibliographie 3



The "Donghe 92" speleological team (1993): The karst of the Yanziping syncline, cave genesis and hydrogeology (Hefeng county, Hubei province, China).-
Proceedings XI Intern. Congress of Speleology, 2nd-8th August 1993, Beijing 1993: 34-35 (6 fig., 2 tab.) (rés. franç.) (chines. summ.).
Description of a large polje (15 x 50 km) in mainly triassic limestone; 10 caves with a total length of 23 km were explored during the Chinese - French Donghe '92 expedition: Zhaidong 8,40 km/ ±552 m; Donghe 6,69 km/ ±366 m; Chushuidong 2,94 km/ ±57 m; etc. (RB).
Source : BBS

BARBARY, Jean-Pierre; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue; POMEL, Simon; COLLIGNON, Bernard; GEBAUER, Daniel; BENAVENTES, Jean; BOTTAZZI, Jean; CHEN, Shicai; FULCRAND, Serge; JIN, Yushang; MATRICON, Sylvain; ORSOLA, Jacques; REMY, Cyriaque; QI, Zhonglin; ZHANG, Dachang; SHI, Mengxiong (1995): Les cavités du comté de Hefeng (Hubei, Chine).-
Donghe 92, karsts de Chine Centrale, Karstologia Mémoires n°6, 1995: p.41-71 (28 figures, 1 tableau, 14 photos, résumé français, anglais, allemand, chinois).
Description et topos de 24 cavités: système de Yanziping, Taiping, zone de Shuishanping dans le comté de Hefeng dont: Zhaidong (8403 m, -552 m); Donghe (6692 m, -128 m/ +238 m); Chushuidong (2940 m, -3/ +54 m). (FB).
Source : BBS

Auct. var. (1995): Donghe 92, karsts de Chine centrale.-
Karstologia Mémoires n°6, 1995: 240 p. (16 tableaux, 100 figures, 17 photos, résumés français, anglais, allemand, chinois).
PLONGEE SPELEO CLUB JEUNES ANNEES DE VENISSIEUX; INSTITUTE OF GEOLOGY ACADEMIA SINICA; KARST & GROUNDWATER RESEARCH DIVISION; URA 1978 DU CNRS - DYMSET (TALENCE). Compte rendu de travaux spéléologiques et scientifiques en Chine centrale (Hunan et Hubei): contexte géologique et climatique, description et topographie des cavités, hydrogéochimie, géomorphologie, sédimentologie, pédologie, évolution morphologique des karsts de pays agraires, exploitation du karst, logistique. (FB).
Source : BBS


Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche