dong Yaodong -

Détail

Yaodong est une entrée de :
Yaodong -
Nom de la grotte : Yaodong -
Autres noms :
Province, Préfecture, District :
Guangxi 广西壮族自治区, Hechi 河池市, Huanjiang 环江县
Latitude Nord - Longitude Est :
25.2020437 - 108.2588711
Altitude (m) : 251
Développement (m) : 2 626
Profondeur (m) : 55
Profondeur - / + (m) : 0 / 55
Volume (m3) : 0
Géologie :

1Entrée : Yaodong ,

Carte


Description [1]


http://association-speleo-vercors.over-blog.com/categorie-11670327.html
http://association-speleo-vercors.over-blog.com/categorie-11670327.html
Analyse : gkc-JPB
Compte rendu sommaire de l’expédition Chishui 2010.

caractères - lu : Fois


Accès: Cette cavité est la résurgence d'une partie du massif elle se situe a environ 45 km de voiture de Wenya et beaucoup moins a vol d'oiseau. Depuis le village de Yaoni descendre la rivière Jinchengjiang grâce a une barque a moteur. La résurgence se trouve au bout du premier affluent situé en rive gauche. Environ 15 mn de navigation sont nécessaire. Le porche inférieur offre un bon débarcadère sur la droite. Pour rejoindre le porche supérieur il faut se faire déposer sur une plage 100 mètres a l'aval et remonter un chemin en partit empierré. 10 mn de marche.

Description: Le meilleur accès se fait par le porche supérieur. A l'aval une succession de bief et d'escalade d'escalade de bloc permet de rejoindre une cascade de 4 mètres que l'on franchit par la droite. Un chaos permet de retrouver l'entrée supérieur. Le cours d'eau a creusé une galerie large de 10 mètres pour environ 80 mètres de hauteur. Le plafond accueil une grande colonie de chauve souris. Au moment de l'exploration le débit est estimé a 150 l/s. Un fossile semble exister sur la gauche et l'on peut l’apercevoir par plusieurs fenêtres. L'utilisation du canot est obligatoire. Suite au premier bief de 30 mètres la rivière serpente sur un sol sableux avant de se poursuivre par un lac profond. Après 60 mètres de navigation une galerie supérieur est visible sur la droite. Un peu plus loin, toujours a droite un talus d'argile non remonté donne accès a une autre galerie. La navigation se poursuit. Après un virage a droite les dimension diminues. Il faut franchir une succession de rétrécissement formé par des coulée stalagmitiques. Le plus étroit d'une largeur de 1m20 demande la plus grande vigilance. A sa sortie, un tronc est coincé a 4 mètres de hauteur. Encore 80 mètres de navigation sont nécessaire pour rejoindre le prochain banc de gravier. De cours bief et talus de gravier mène a un élargissement. De gros blocs sont posés sur le sable. La largeur est ici d'environ 40 mètres. La résonance formé par ce vide haut de 150 mètres est impressionnante. La rivière se remonte en suivant des talus de gravier et quelques courtes navigations avant de rejoindre une deuxième salle. C'est la Salle de la Jonction. Les balcons ébouleux de Maogidong se trouve une centaine de mètres au dessus, en témoigne les impacts de bloc trouvé un peu partout. La rivière cascade de bloc en bloc et c'est par un chaos pénible a franchir que l'on rejoint le prochain bief. Formé par l'amas de bloc ses abords sont rendu glissant par la boue déposé lors des crue. D'une longueur de 120 mètres il n'est séparé du bief suivant que par une plage de gravier. (+ 38m). Quarante mètres de bateau permette de prendre pied dans un nouveau chaos. Des cascades infranchissable se contourne par la droite pour rejoindre une large galerie occupé par des remplissages d'argile et de sable ou serpente la rivière. Préférer la navigation a la marche sur les berges pour les prochains 80 mètres. Sur la droite une galerie défendu par une escalade n'a pas était exploré. 30 mètres de navigation avant de buter sur un ressaut de deux mètres ou la corde est utile pour sortir de l'eau. Le canotage se poursuit dans une rue d'eau encombré de bloc. Un débarcadère formé de bloc protège le prochain lac. Côte + 48 m et 2626 m terminus topo. Suit un autre lac d'une longueur d'environ 60 mètres. En sont milieux une conduite forcé d'un mètres de diamètre, facile d’accès n'a pas était exploré. Plus en avant la morphologie des galerie change. L'eau semble sortir sous des blocs que nous franchissons pour rejoindre une conduite forçé occupé par des monticules de boue et des vasque d'eau semblant stagné. Un lac profond a l'eau argileuse nous arrête, devant la galerie semble continué. Nous sommes a environ 250 mètres du terminus topo. Il n'y a plus de courant d'air. Des suites pourrai être trouvé en continuant au terminus grâce a un bateau, en fouillant le dernier chaos ou l'on perd la rivière ou en accédant au différent fossile.

Bibliographie [0]



Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche