dong Xiaohongyan - 小红岩

Détail


Xiaohongyan est une entrée de :
Xiaohongyan - 小红岩
Nom de la grotte : Xiaohongyan - 小红岩
Autres noms : Petite roche rouge
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Bijie 毕节, Dafang 大方
Latitude Nord - Longitude Est :
27.25568 - 105.88072
Altitude (m) : 1772
Développement (m) : 813
Profondeur (m) : 64
Profondeur - / + (m) : 64 / 0
Volume (m3) : 0
Géologie : Permien Moyen

1Entrée : Xiaohongyan 小红岩,

Carte



Description 1



C’est une perte à fort développement dans le pendage.

a. Accès

Depuis Budi traverser la ville, passer devant le bâtiment administratif de la police et prendre à droite. Aller au terminus de la route goudronnée qui passe par le plateau, la prairie et la zone des rhododendrons. Du terminus de la route compter une petite demi heure de marche vers l’est.

On dépasse une première dépression à droite (sud) qui semble prometteuse. On passe proche d’un hameau aux habitats dispersés jusqu’à une dépression en forme d’ancienne vallée mais peu étendue. On descend alors les pentes jusqu’au porche imposant de la perte.

b. Description

L’entrée absorbe l’eau de ruissellement d’une petite dépression où l’on observe les traditionnelles cultures en terrasses. L’entrée fait 40m de large et 8 m de haut. Un muret de protection est construit afin d’éviter que les bestiaux ne rentrent. Le lit du ruisseau trace sa route sur un à deux mètres de large.

La cavité se pince fortement à chaque virage, le premier se trouve à 50 m de l’entrée. Les dimensions prennent taille humaine, souvent 2 m de large à 4 m de haut. Plusieurs petits ressauts de 1 à 2 m jalonnent le parcours généralement plat. Mais la galerie bute sur une fracture perpendiculaire et la voûte se rabaisse pour former un ramping de quelque mètres. On se relève brièvement devant un filet d’eau coulant sur une coulée de calcite et on reprend la progression à quatre pattes sur une vingtaine de mètres. Les dimensions humaines reprennent leurs droits avec des galeries de diverses formes

Plus loin il est nécessaire de varapper pour éviter un bassin d’eau d’un mètre de profondeur.

On passe une zone avec forme en trou de serrure. Les banquettes d’alluvions atteignent généralement 60 cm de haut dans les élargissements et aplanissent la galerie. On traverse ensuite une zone avec des vasques, un R1 puis un R4 sous rocher.

Au bout de 800 m, on arrive sur un nouveau bassin au carrefour de deux arrivées d’eau. La première est en rive gauche le long d’une coulée de calcite, (des marches sont taillées dedans pour l’escalader). Une autre arrivée de puits sur la droite permet d’atteindre un puits remontant.

L’aval de ce petit collecteur se jette derrière un ressaut de 4 m nécessitant un équipement et tombe dans un nouveau bassin.

La cavité est très fraîche -7°C environ- et le courant d’air aspirant. [Guillaume Barbier]

BOTTAZZI, Jean; BARBARY, Jean-Pierre; HUGON, Bruno (2011)
Spelunca Mémoires, n° 35 (2011) : 306 p. 300 photos, 135 topos, 14 cartes (ISBN 978-2-900894-18-7) Voyages en terre chinoise tome 3 : Expéditions spéléologiques franco-chinoises du P.S.C.J.A. de 2006 à 2010.
Analyse :
Les résultats traités dans cet ouvrage rendent compte des travaux effectués au cours de six expéditions du P.S.C.J.A., toutes agréées par la Fédération Française de Spéléologie, s’étant déroulées de 2006 à 2010, ainsi que d’explorations réalisées sur la même période en marge de ces expéditions. Ce sont en tout plus de 186 km de grottes inédites, principalement situées dans la province du Guizhou. 278 cavités sont citées, dont 253 le sont pour la première fois. Après quelques clefs de lecture et le résumé des expéditions ayant permis toutes ces découvertes, les résultats de ces expéditions sont présentées en 11 chapitres. (JB).

2475 caractères - lu : 2 Fois


Bibliographie 1



BOTTAZZI, Jean; BARBARY, Jean-Pierre; HUGON, Bruno (2011)
Spelunca Mémoires, n° 35 (2011) : 306 p. 300 photos, 135 topos, 14 cartes (ISBN 978-2-900894-18-7) Voyages en terre chinoise tome 3 : Expéditions spéléologiques franco-chinoises du P.S.C.J.A. de 2006 à 2010.
Les résultats traités dans cet ouvrage rendent compte des travaux effectués au cours de six expéditions du P.S.C.J.A., toutes agréées par la Fédération Française de Spéléologie, s’étant déroulées de 2006 à 2010, ainsi que d’explorations réalisées sur la même période en marge de ces expéditions. Ce sont en tout plus de 186 km de grottes inédites, principalement situées dans la province du Guizhou. 278 cavités sont citées, dont 253 le sont pour la première fois. Après quelques clefs de lecture et le résumé des expéditions ayant permis toutes ces découvertes, les résultats de ces expéditions sont présentées en 11 chapitres. (JB).
Source :


Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche