dong Leizi Dong - 雷子洞

Détail

est une entrée de :
Leizi Dong - 雷子洞
Nom de la grotte : Leizi Dong - 雷子洞
Autres noms : Grotte Du Moulin
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Bijie 毕节, Zhijin 织金
Latitude Nord - Longitude Est :
26.77264 - 105.90524
Altitude (m) : 1360
Développement (m) : 131
Profondeur (m) : 33
Profondeur - / + (m) : 33 / 0
Volume (m3) : 0
Géologie : Trias

1Entrée : Leizi Dong 雷子洞,

Carte


Description [1]


BARBARY jean Pierre, ZHANG Shouyue(1988) : Guizhou expé 86. Spelunca Mémoires n° 16, 108 pp.,45 topos,cartes,graph., 48 phot.,n&b ou couleurs
co-éd. FFS ; Plongée Spéléo.-club Jeunes années (Vénissieux, Rhône) et l’Inst. Géol. Acad. Sci. chinoise
Analyse : BBS
Rapport de l’expédition et surtout de coopération entre la France et la Chine. Ce numéro de la série des “Spélunca Mémoires” est axé sur le karst et la géologie en Chine. Présentation de la géographie, karstogenèse, géomorphologie et hydrogéologie du karst du Centre et du Sud de la province du Guizhou, présentation des zones et des cavités étudiées. Etudes sur les roches carbonatées, les concrétions (datations), le phytokarst, la biologie. Présentation dans Spelunca nr.31/1988 : p 90 par Ph. Drouin (RL).

caractères - lu : Fois


LUZI DONG (La grotte du moulin )

ZHIJIN N°42

Z=1360 m P= -33 m Dev=131 m Ext=90 m

Situation

Elle est située à 24 km au nord-est de Zhijin au sud du village de Yingshang. Depuis Xiaochilong Dong, prendre au nord le chemin revenant sur Daji Dong; au bout de cent mètres environ, remonter cinquante mètres le long d'une petite fracture perpendiculaire au chemin (figure 17).

Contexte géologique

Sise sur le côté sud-est du brachy-synclinal de Guanzhaï, cette grotte poche se développe dans les calcaires microcristallins gris clair en bancs moyens du T1dy. Le pendage y est de 17°, direction 345°.

Description

Luzi Dong s'ouvre à la faveur d'une fracture par une petite entrée à flanc de piton. Après un premier ressaut entre des gros blocs, nous descendons un puits de 27 m. Ensuite une progression de cinquante mètres sur un sol argileux mène à une barrière stalagmitique qu'il faut escalader (5 m, délicat) pour atteindre le terminus de la grotte à la cote -5 m. Quinze mètres avant l'obstruction terminale, on peut descendre un puits de 10 m sans continuation. Le puits de 27 m peut être courcircuité par une vire de soixante dix mètres suivie par une désescalade.

Bibliographie [1]


BARBARY jean Pierre, ZHANG Shouyue(1988) : Guizhou expé 86. Spelunca Mémoires n° 16, 108 pp.,45 topos,cartes,graph., 48 phot.,n&b ou couleurs
co-éd. FFS ; Plongée Spéléo.-club Jeunes années (Vénissieux, Rhône) et l’Inst. Géol. Acad. Sci. chinoise
Rapport de l’expédition et surtout de coopération entre la France et la Chine. Ce numéro de la série des “Spélunca Mémoires” est axé sur le karst et la géologie en Chine. Présentation de la géographie, karstogenèse, géomorphologie et hydrogéologie du karst du Centre et du Sud de la province du Guizhou, présentation des zones et des cavités étudiées. Etudes sur les roches carbonatées, les concrétions (datations), le phytokarst, la biologie. Présentation dans Spelunca nr.31/1988 : p 90 par Ph. Drouin (RL).
Source : BBS


Images [0]


Topographie [0]



Expédition [1]

Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche