dong Qidong - 七洞

Détail


Nom de la grotte : Qidong - 七洞
Autres noms : Grotte 7
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Tongren Diqu 铜仁地区, Dejiang 德江县
Latitude Nord - Longitude Est :
28.437963 - 108.098040
Altitude (m) : 1026
Développement (m) : 1 702
Profondeur (m) : 104
Profondeur - / + (m) : 21 / 83
Volume (m3) :
Géologie : Dévonien
2Entrée : Qidong 七洞, Qidongshangkou 七洞上口,

Carte



Description 1



Accès

Prendre la route de Gaoshan, puis prendre la direction du Tiankeng de Gaoshanqiaoshan. Passer devant et prendre un embranchement en terre sur la gauche. Continuer 15 minutes jusqu'au village. Garer la voiture et continuer à pied dans le fond de vallée en suivant le bord droit des champs cultivés. L'entrée dans une doline fait 4 m de haut et plus de 40 m de large. 10 minutes de marche, 1h de route depuis Dejiang.

Description

Grotte tunnel active, plusieurs départ, très bon potentiel d'extension.

De l'entrée à la première confluence

La grotte s'ouvre au fond d'une petite doline, et l'on entend le bruit d'une rivière. Au point bas de la doline, la rivière se perd dans une galerie étroite, pénétrable. C'est la suite logique de la cavité. Nous décrirons l'amont de cet actif.

La grotte commence par une grande salle (70 m X 50 m X 6 m de haut) dans une interstrate, dans laquelle ont remarque de très nombreux aménagements (murs de pierres sèches). Trois puits de lumières débouchent dans cette première salle. On accèdent par un large passage à la seconde salle (100 m de long pour 30 à 20 m de large et 6 m de haut), trépanée par un autre puits, et un départ en hauteur, au milieu de la paroi du puits. Au point bas de la salle, ou retrouve l'actif, qui débite 2 litres par seconde. On remontant l'actif, en direction NE, dans une galerie de 15 m par 6 m de haut, sur des éboulis, on remarque en rive droite deux arrivées d'eau en hauteur, qui nécessiteraient des escalades. 100 m plus loin, on arrive à la première confluence (cote -16).

De la première confluence à la seconde confluence

Nous remontons la branche de droite dans une petite galerie de 4 m X 7 m de haut, où le courant d'air a été estimé à 5 m3/s. Le débit d'eau dans cette branche devient petit, de l'ordre de 0,2 l/s. On trouve une petite arrivée d'eau sur la gauche. La galerie continue de même section dans la direction NE sur 160m, et il faut parfois passer des pas scabreux pour éviter de se mouiller les pieds, l'eau occupant toute la largeur de la galerie. On arrive alors à la seconde confluence (cote -10)

De la seconde confluence à l'entrée 2

Nous prenons la branche de droite, où le courant d'air est le plus fort. L'actif débite alors 0,1l/s. Nous continuons sur 120m NNE toujours dans le même type de galerie, avant de buter sur un éboulis, probablement à la faveur d'un croisement de fissure, et la galerie oblique au NO. La galerie devient plus large, encombrée de blocs. Nous laissons sur la gauche une nouvelle petite arrivée d'eau, et progressons 80 m avant d'arriver sur une nouvelle zone d'effondrement, qui débouche de manière impromptue après 120 m au fond d'une doline, qui constitue la seconde entrée de ce réseau.(cote +57 au porche)

Entrée 3

Au Sud-Ouest de l'entrée 2, la doline est bordée par un rang de falaise. On devine un méandre au fond de cette reculée, il laisse échapper un panache de vapeur à son sommet. (cote +82)

Localisation d'une possible entrée 3 :

UTM-WGS84

X: 215890

Y: 3149911

Z: 1087

De la seconde confluence à la troisième confluence.

Cette galerie d'effondrement est parcourue par un courant d'air et un petit actif (0,1l/s). La suite s'ouvre par un passage entre les blocs dans le haut de la galerie sur 10 m. Un départ sur la droite n'a pas été vu. La galerie prend maintenant la forme d'un méandre, (1,5 m X 6 m) qui arrive rapidement sur la troisième confluence.(cote +1)

De la troisième confluence à Grande Salle

En prenant au nord après la troisième confluence, le méandre s'élargit, et après 120 m, on arrive au pied d'une trémie constituée de blocs géants (5 à 15m d'arête). Nous sommes à l'extrémité sud de la grande Salle. Cette salle triangulaire fait 60 m de côté, pour 10 m de plafond. A l'extrémité nord, au sommet d'un tas de boue, nous avons trouvé des ossements d'un gros mammifère non identifié (chien, chèvre, biche, humain?) (cote +44). Cet emplacement était assez étrange pour être noté. A l'Ouest de la salle part une large galerie sur un cône d'éboulis, sous une dalle de plafond trépanée par plusieurs puits d'un mètre de diamètre apportant des petits pissous. Nous remontons dans le pendange sur une large galerie d'effondrement en interstrate, où les rochers sont recouverts d'une couche d'un centimètre de vieille argile. Un large départ vers le Sud n'a pas été vu. La galerie remonte sur 150 m (27 m de dénivelé), toujours dans le pendage et avec cette couche d'argile, et arrive sur un cône d'éboulis. La suite est donnée par un passage étroit sur la gauche qui contourne le cône. Le terminus topo est un caïrn dans la grande galerie au départ de la partie étroite (cote +65).

Continuation possible et perspectives : Nombreuses continuation possible dans le réseau, bon courant d'air.

Historique des explorations

Date : 28/11/2009

Équipe : Olivier Testa, Eric Sanson

TPST : 6H

Développement : 1702 m

Dénivelé : +82 m -21 m

Alt. entrée 1 : 1025 m

Alt. entrée 2 : 1100 m

[Olivier Testa]



Analyse :

5085 caractères - Lu 22 Fois

Bibliographie 0




Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche

Carte

Choisir une langue

SIG-GIS

Geoserver
GIS lab