dong Shipaiqiaodong - 石牌桥洞

Détail


Nom de la grotte : Shipaiqiaodong - 石牌桥洞
Autres noms : Grotte du tunnel de pierre, Zhoujiadong
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Tongren Diqu 铜仁地区, Dejiang 德江县
Latitude Nord - Longitude Est :
28.427883 - 108.123315
Altitude (m) : 674
Développement (m) : 1 757
Profondeur (m) : 39
Profondeur - / + (m) : 19 / 20
Volume (m3) :
Géologie : Permien
2Entrée : Shipaiqiaochushuidong 石牌桥出水洞, Shipaiqiaodong 石牌桥洞,

Carte



Description 1



Localisation

UTM-WGS84

Perte:

X : 228 217

Y : 3147 972

Z : 675 m

Résurgence:

X : 218647

Y : 3146752

Z : 655 m

Lieu dit perte : Vallée Tianqiaochuandong 天桥穿洞

Accès perte

Aller jusqu'à la ville de Gaoshan 高山 au nord de Dejiang (route 321 puis 303). Revenir 6 km avant le village de Gaoshan en direction de Dejiang (entre la borne 183 et 184), prendre une sente qui descend dans le vallon (à droite de la route en descendant X : 218716

Y : 3148667) Chemin peu évident au départ de la route, puis la sente est bien tracée. Il faut rejoindre la rivière qui coule en bas du vallon et la suivre vers l'aval jusqu’à trouver l’entrée de la cavité où l’eau s’y engouffre.

Temps d’accès: environ 30 minutes au moins.

Accès résurgence

En partant de Gaoshan, 8 km au Sud sur la route Dejiang, à gauche (X: 218325, Y: 3146879), face a la route qui mène au dessus du porche d’entrée de Shipaiqiaodong, prendre le chemin carrossable sur 80 m Puis le petit sentier qui descend vers la rivière en contre bas. L’entrée ce trouve au départ de cette rivière, un porche de 12 x 30 m avec un canal d’irrigation sur la droite. Temps de marche en partant de la route 15 minutes.

Description

Cavité majeure par sa taille, système perte-résurgence, traversée faite.

Assez grosse perte (débit d’environ 100 l/s) avec un porche d’entrée d’une hauteur d’environ 90 m sur une largeur de 50m. Dès la zone d'entrée on trouve deux galeries sèches parallèles (même réseau ?) séparées de 30 m partant vers le nord-nord est, peut-être des fossiles parallèles à la vallée actuelle. En suivant la rivière, on trouve au bout de 100 m deux galeries rive droite encombrées de blocs prenant une direction ouest. A partir de cette intersection, la suite de la rivière continue en forme de méandre (20 à 30 m de large pour 60 à 70 m de haut) et alterne des direction sud-est / sud ouest. A 60 m de là dans la première section sud-est on remarque une arrivée de petit méandre à 6 m de haut rive gauche (juste après d'une arrivée d'eau en cascade) et en face rive droite un départ à 15 ou 20 m de haut assez large. On continue le parcours de la rivière, virage à droite vers un section sud-ouest. On bout de cette section dans le même axe, à 15 m du sol, on trouve la suite du méandre (fossile ?). En prenant ce virage à gauche, nouvelle section Sud-est sur 50 m, on s’arrête sur un petit lac avec un domino géant de 3 à 4 blocs sur lesquels on peut progresser pour éviter l’eau. La galerie prend à présent la direction Sud Sud-ouest sur 240m. Elle est parsemée de gros blocs et de plage de galets, la progression se fait sans difficulté majeure. Au bout de cette galerie plusieurs départs en hauteur (6 m) le premier sur la gauche, le second dans l’axe de la galerie. La suite se fait vers l’Ouest, la voûte descend brutalement, la section de la galerie diminue et un fort courant d’aire se fait sentir. La progression se fait de plage en plage, après deux virages, au Sud puis Sud ouest. Une arrivé sur la droite 0,5 l/s, avec un remplissage de terre en V. On débouche dans une grande salle, c’est un grand chaos d’effondrement de part et d’autre de la rivière. Une coulé forme des gours de calcite, l’écoulement provient d’une arrivé en hauteur sur la gauche. A présent la rivière forme un petit lac devant un barrage, d’où part un canal 100 l/s. Le canal suit la paroi à gauche, sur la droite le chaos de bloc se poursuit jusqu'à la sortie.

Sur la gauche 100 m avant la sortie au dessus du canal une galerie de 100 m remonte avec un P20 sur la droite elle se termine par un ressaut, du remplissage et un passage à quatre pattes. Sur la droite deux départs n’ont pas été vu. A une vingtaine de mètres de la sortie, sous l'aqueduc un passage mène à un puis d’une dizaine de mètres, de là on entend un bruit de cascade. Il est probable qu’une partie de l’eau reste souterraine, d’autant plus qu’il n’y a plus d’écoulement au niveau du porche de sortie mis à part celui du canal d’irrigation.

La progression générale se fait le long de la rivière parsemée de quelques gros blocs mais surtout des galets de partout avec quelques plages de sables et de boue.

Trace évidente de chauves-souris de taille (envergure d’une vingtaine de centimètres) et de chèvre à l’entrée de la cavité ainsi que de crue d’une hauteur de 5 m dans une partie rétrécie au niveau du lac.

Continuation possible et perspectives : quelques arrivées à voir en hauteur, et arrivée de ruisseau dans une salle (100 m sans topo)

Historique des explorations

Date : 22/11/2009, 29/11/2009, 30/11/2009

Équipe : Mathieu Régis, Pascal Orchampt, Christophe Duverneuil ; Nicolas Faure, Mathieu Régis ; Pascal Orchampt, Christophe Duverneuil, Jean François Fabriol

TPST : 3H, 1H, 5H

Développement :1756 m

Dénivelé : -20m, +20 m

Courant d'air d'entrée ( m3/s) oui

Minutes topo dans : Pascal Orchampt

[Pascal Orchampt]



Analyse :

5048 caractères - Lu 118 Fois

Bibliographie 0




Images 0



Topographie 0




Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche