dong Dadaixiaoshuidong - 打岱消水洞

Détail


Nom de la grotte : Dadaixiaoshuidong - 打岱消水洞
Autres noms : Perte de Dadai
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Qiannan 黔南, Pingtang 平塘
Latitude Nord - Longitude Est :
25.58875951 - 106.8246767
Altitude (m) : 550
Développement (m) : 950
Profondeur (m) : 48
Profondeur - / + (m) : 48 /
Volume (m3) : 40000
Géologie : Trias
1Entrée : Dadaixiaoshuidong 打岱消水洞,

Carte



Description 1



Description: le large porche d’entrée est suivi d’une grande salle très chaotique. Sur la gauche, un petit réseau de fractures repart en direction de la doline et débouche sur l’extérieur par deux petites entrées masquées par la végétation.

L’énorme volume principal descend de bloc en bloc jusqu’à la rivière que nous suivons sur les encorbellements de sable fin de Guizhou-Plage. Subitement la rivière disparaît dans un chaos impénétrable tandis que les dimensions se réduisent à quelques mètres de largeur pour au moins 20 m de haut. À partir de là, le ton est donné : il va falloir grimper au sommet des blocs ou utiliser des vires suspendues pour pouvoir continuer à progresser. De nombreux tas de paille et de branchages charriés par les crues évoquent des nids de cigognes. Petit à petit, nous quittons la zone de blocs qui présentait un certain confort pour la progression, tandis que les parois se resserrent. Par des passages en opposition plus ou moins délicats, zigzaguant à différents niveaux (l’oppothéose) nous retrouvons un élargissement de la galerie et inévitablement de gros chaos qui semblent aller de pair. La progression en montagnes russes où alternent escalades et désescalades reprend jusqu’à buter sur une trémie.

Sur la gauche, il est possible de gagner quelques dizaines de mètres entre les blocs où le courant d’air est bien perceptible mais l’on finit par buter sur des passages impénétrables encombrés de troncs d’arbres amenés par les crues.

Sur la droite, après s’être glissé entre d’énormes blocs, nous retrouvons une courte portion de galerie qui débouche en balcon sur une salle circulaire de 30 m de diamètre.

Au sud-est, nous retrouvons un dédale de conduits fossiles, sous lequel le grondement de la rivière est par endroits bien perceptible. C’est en se guidant ainsi à l’oreille que l’on arrive à rejoindre le collecteur après quelques nouvelles désescalades scabreuses et passages étroits entre blocs. La rivière ainsi que le courant d’air, disparaissent alors très rapidement au travers d’une trémie impénétrable située sous la salle circulaire.

Un petit espoir de suite subsiste au point bas, où le plus pratique serait de partir à la nage dans le courant, ce qui n’est pas sans risques. Vu l’aspect des lieux et le débit de la rivière le jeu en vaut-il la chandelle ?

On atteint au niveau du dernier point topo la cote -48m à laquelle il faut ajouter une vingtaine de mètres pour atteindre le point extrême exploré. Enfin il faudra avoir à l’esprit pour d’éventuelles futures explorations que des traces de mise en charge (végétaux charriés) dépassent largement le sommet du porche d’entrée ! [Bruno Hugon].

BOTTAZZI, Jean; BARBARY, Jean-Pierre; HUGON, Bruno (2011)
Spelunca Mémoires, n° 35 (2011) : 306 p. 300 photos, 135 topos, 14 cartes (ISBN 978-2-900894-18-7)
Voyages en terre chinoise tome 3 : Expéditions spéléologiques franco-chinoises du P.S.C.J.A. de 2006 à 2010.

Analyse :
Les résultats traités dans cet ouvrage rendent compte des travaux effectués au cours de six expéditions du P.S.C.J.A., toutes agréées par la Fédération Française de Spéléologie, s’étant déroulées de 2006 à 2010, ainsi que d’explorations réalisées sur la même période en marge de ces expéditions. Ce sont en tout plus de 186 km de grottes inédites, principalement situées dans la province du Guizhou. 278 cavités sont citées, dont 253 le sont pour la première fois. Après quelques clefs de lecture et le résumé des expéditions ayant permis toutes ces découvertes, les résultats de ces expéditions sont présentées en 11 chapitres. (JB).

2773 caractères - Lu 94 Fois

Bibliographie 1



BOTTAZZI, Jean; BARBARY, Jean-Pierre; HUGON, Bruno (2011)
Spelunca Mémoires, n° 35 (2011) : 306 p. 300 photos, 135 topos, 14 cartes (ISBN 978-2-900894-18-7)
Voyages en terre chinoise tome 3 : Expéditions spéléologiques franco-chinoises du P.S.C.J.A. de 2006 à 2010.

Les résultats traités dans cet ouvrage rendent compte des travaux effectués au cours de six expéditions du P.S.C.J.A., toutes agréées par la Fédération Française de Spéléologie, s’étant déroulées de 2006 à 2010, ainsi que d’explorations réalisées sur la même période en marge de ces expéditions. Ce sont en tout plus de 186 km de grottes inédites, principalement situées dans la province du Guizhou. 278 cavités sont citées, dont 253 le sont pour la première fois. Après quelques clefs de lecture et le résumé des expéditions ayant permis toutes ces découvertes, les résultats de ces expéditions sont présentées en 11 chapitres. (JB).
Source :


Images 0



Topographie 1



topographie Dadaixiaoshuidong 打岱消水洞
Source : Gkc

Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche