dong Grotte de la traversée -

Détail


Nom de la grotte : Grotte de la traversée -
Autres noms :
Province, Préfecture, District :
Sichuan 四川省, Mianyang 绵阳, Beichuan
Latitude Nord - Longitude Est :
31.89385 - 104.66357
Altitude (m) : 1561
Développement (m) : 301
Profondeur (m) : 57
Profondeur - / + (m) : 57 /
Volume (m3) : 0
Géologie :

1Entrée : Grotte de la traversée ,

Carte



Description 1



Exploration

La cavité est repérée en 2004 mais elle n’est pas explorée.

Le 20 août 2006, Gérald Legrand et Xavier Rober explorent la grande galerie et le méandre qui la recoupe.

Situation

L'entrée la plus accessible de la cavité se situe au fond de la grande doline située à droite du chemin (nord) 50 m avant l'entrée supérieure de la grotte du Rocher en venant de la grotte du Rocher.

Description

La descente au fond de la doline se fait au milieu d'une végétation dense. Le porche mesure une dizaine de mètres de large pour 5 à 8 m de haut. Un éboulis donne accès à un replat où arrivent des méandres ventilés et non explorés en paroi droite. La seconde entrée (tout aussi majestueuse) se voit rapidement. A environ 80 m de l'entrée, la grande galerie est recoupée par un méandre récent. L'amont (soufflant lors de l'exploration 2006) a été exploré sur une dizaine de mètres jusqu'à une cascade facilement escaladable. Pour accéder à l'aval, il faut désescalader un puits de 4 m permettant de retrouver l'eau. Nous la suivons en descendant quelques petits ressauts. Un bassin fait suite à un virage à 90°. Dans cette partie, nous évoluons en joint de strate, jusqu'à un nouveau coude à 90°, où nous reprenons notre descente dans le méandre. L'exploration s'est arrêtée au sommet d'un puits de 5 m aspirant.

Perspectives - Karstologie

La encore, la cavité présente au moins deux phases de creusement : une ancienne, la grande galerie, une plus récente, voire très récente, l'ensemble des méandres ventilés la recoupant quasi- perpendiculairement. La grotte présente les mêmes deux directions principales retrouvées dans les autres cavités, probablement dues à la fracturation du massif.

Il y a deux points d'interrogation majeurs : l'un vers l'amont du méandre le plus au nord, et le second vers l'aval de ce méandre. Ce dernier point est actuellement plus haut que la grotte du Rocher, mais il est probable qu'il jonctionne avec cette grotte au niveau d'un des affluents du méandre des Cacahuètes.

[Xavier Robert]

Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Xavier Robert et les corrections de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 7ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2006-n°7. 111 pages
Analyse :

2082 caractères - lu : 0 Fois


Bibliographie 1



Ouvrage collectif, Synthèse Bernard Lips avec la collaboration de Xavier Robert et les corrections de Josiane Lips
Spéléologie au pays de l'Homme Sauvage 7ème EXPEDITION SPELEOLOGIQUE EN CHINE, Aventures Karstiques Lointaines 2006-n°7. 111 pages

Source :


Images 0



Topographie 1



topographie
Source : Akl

Expédition 1


Cette grotte a été explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche