dong Tianbaodong - 天宝洞

Détail


Nom de la grotte : Tianbaodong - 天宝洞
Autres noms : Grotte du tresor du ciel
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Zunyi Shi 遵义市, Suiyang 绥阳
Latitude Nord - Longitude Est :
28.31228 - 107.21982
Altitude (m) : 1417
Développement (m) : 360
Profondeur (m) : 37
Profondeur - / + (m) : 37 /
Volume (m3) :
Géologie : Cambrien moyen-supérieur (Loushanguan) ?2-3ls
1Entrée : Tianbaodong 天宝洞,

Carte



Description 1



4. Tianbaodong (100)

Tianbaodong se situe complètement au nord du massif. Pour l’atteindre, il faut contourner la montagne par la route jusqu’au village de Qinggangtang. La montée est longue et raide, il n’y a pas vraiment de chemin.

Cette grotte est une ancienne perte d’altitude creusée dans les calcaires dolomitiques du Cambrien comme la plupart des cavités du réseau de Shuanghedong dont elle a sans doute constitué un maillon. Malheureusement, aucune continuation n’a été trouvée. Perchée plus de 600m au-dessus de la vallée, elle s’étire globalement vers l’est en descendant dans le pendage. A ce jour c’est la plus haute cavité explorée dans le massif.

Un mur barrant l’entrée est accroché au-dessus du vide, il précède la zone d’entrée où l’on trouve des traces d’anciens travaux. Un violent courant d’air froid sort de la grotte, mais nous le perdons dans la cavité, il peut donc s’agir d’un simple courant d’air de convection locale.

Nous descendons ensuite une pente raide jusqu’à un passage encombré de blocs faisant barrage. Un conduit bas permet d’accéder à la suite de la galerie qui s’élargit et dont les plafonds s’élèvent maintenant à plus de 20 m. Dans cet élargissement il y a quelques flaques d’eau boueuse dans lesquelles nous avons pu observer des niphargus. Mais ce qui surprend le plus ce sont les milliers de myriapodes blancs qui occupent le sol en abondance.

Les échanges thermiques d’air génèrent une condensation importante qui humidifie fortement le sol et l’air créant ainsi un environnement favorable à ces animaux. Nous observerons aussi quelques chauves-souris et de nombreuses coquilles d’escargot. S’en suit un ressaut qui oblige à utiliser des marches et des empierrements posés par les Chinois afin de contourner cet obstacle par la gauche, puis un replat avec toujours les myriapodes par milliers faisant penser à de fines pâtes de riz renversées au sol. Nous trouvons parmi eux quelques coléoptères. Dans ce secteur bien concrétionné nous notons aussi la présence d’une magnifique “fleur de calcite”. Un ressaut de cinq à six mètres, très délicat à descendre sans corde, entrecoupe la progression, puis la galerie se poursuit dans les mêmes dimensions. Nous arrivons maintenant à plus de 350 m de l’entrée, la galerie descend devant un amas de gros blocs formant remplissage dans lequel nous ne trouvons aucune continuation évidente. Nous sommes au terminus de la cavité.

De part sa position et ses dimensions cette cavité mérite une autre visite, de plus les conditions épiques de son exploration ont sans aucun doute altéré notre faculté d’investigation. [Jean Pierre Barbary, Christian Dodelin]

BOTTAZZI, Jean; BARBARY, Jean-Pierre; HUGON, Bruno (2011)
Spelunca Mémoires, n° 35 (2011) : 306 p. 300 photos, 135 topos, 14 cartes (ISBN 978-2-900894-18-7)
Voyages en terre chinoise tome 3 : Expéditions spéléologiques franco-chinoises du P.S.C.J.A. de 2006 à 2010.

Analyse :
Les résultats traités dans cet ouvrage rendent compte des travaux effectués au cours de six expéditions du P.S.C.J.A., toutes agréées par la Fédération Française de Spéléologie, s’étant déroulées de 2006 à 2010, ainsi que d’explorations réalisées sur la même période en marge de ces expéditions. Ce sont en tout plus de 186 km de grottes inédites, principalement situées dans la province du Guizhou. 278 cavités sont citées, dont 253 le sont pour la première fois. Après quelques clefs de lecture et le résumé des expéditions ayant permis toutes ces découvertes, les résultats de ces expéditions sont présentées en 11 chapitres. (JB).

2760 caractères - Lu 162 Fois

Bibliographie 1



BOTTAZZI, Jean; BARBARY, Jean-Pierre; HUGON, Bruno (2011)
Spelunca Mémoires, n° 35 (2011) : 306 p. 300 photos, 135 topos, 14 cartes (ISBN 978-2-900894-18-7)
Voyages en terre chinoise tome 3 : Expéditions spéléologiques franco-chinoises du P.S.C.J.A. de 2006 à 2010.

Les résultats traités dans cet ouvrage rendent compte des travaux effectués au cours de six expéditions du P.S.C.J.A., toutes agréées par la Fédération Française de Spéléologie, s’étant déroulées de 2006 à 2010, ainsi que d’explorations réalisées sur la même période en marge de ces expéditions. Ce sont en tout plus de 186 km de grottes inédites, principalement situées dans la province du Guizhou. 278 cavités sont citées, dont 253 le sont pour la première fois. Après quelques clefs de lecture et le résumé des expéditions ayant permis toutes ces découvertes, les résultats de ces expéditions sont présentées en 11 chapitres. (JB).
Source :


Images 28



  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong
  • Tianbaodong

Topographie 1



topographie Tianbaodong 天宝洞
Source : Gkc

Expédition 1


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche