dong Tonggupixiaodong - 铜鼓皮硝洞

Détail


est une entrée de :
Shuanghedongqun - 双河洞
Nom de la grotte : Tonggupixiaodong - 铜鼓皮硝洞
Autres noms : Grotte à nitrate de Tonggu
Province, Préfecture, District :
Guizhou 贵州省, Zunyi Shi 遵义市, Suiyang 绥阳
Latitude Nord - Longitude Est :
28.237816 - 107.269922
Altitude (m) : 807
Géologie : Cambrien moyen-supérieur (Loushanguan) ?2-3ls
111Entrée : Bajiaoshudafengdong 消坑湾巴蕉树大风洞, Baoguangdong1 火焰坪薄光洞1, Baoguangdong2 火焰坪薄光洞2, Baoguangdong3 火焰坪薄光洞3, Bojiyan 簸箕岩, Chalindafengdong 茶林大风洞, Chuandongwanshenxiandong 穿洞湾神仙洞, Chuandongwanshenxiandong 2 穿洞湾神仙洞 2, Dafengdong 大风洞, Daqingxiaokengdong 大庆消坑洞, Datiantangdafengdong 大田塘大风洞, Datianwandaxiaokeng 大田湾大消坑, Datudong 大土洞, Datutianjiaodafengdong 大土田角大风洞, Datutianjiaodafengdong2 大土田角大风洞2, Dawujidafengdong 大屋基大风洞, Dongbaoyakoudong 洞堡垭口洞, Dongtiankeng 洞天坑, Duiwodong 堆窝洞 , Eryanghuagoubanpodafengdong 二羊花沟半坡大风洞, Gendong 根洞, Goujiaopianfengdong 狗叫片风洞, Hejiaodong 何教洞, Hongdingyan 红顶岩, Hongzhaozidong 红罩子洞, Huangguatoudong 黄瓜头洞, Huangjiawandafengdong 黄家弯大风洞, Huangjiawandong 黄家湾洞, Huotudong 火土洞, Huotudong 2 火土洞 2, Huotudong 3 火土洞 3, Huotudong 4 火土洞 4, Huoyanping 火焰坪, Huoyanpingdaxiaokeng 火焰坪大消坑, Huoyanpingdaxiaokeng1 火焰坪大消坑1, Huoyanpingdaxiaokeng2 火焰坪大消坑2, Huoyanpingdaxiaokeng3 火焰坪大消坑3, Huoyanpingdaxiaokeng4 火焰坪大消坑4, Huoyanpingdaxiaokeng5 火焰坪大消坑5, Lantianbadong 烂田坝洞, Laoxiaodong 老硝洞, Liexiongxiaokeng 猎熊消坑, Longtanzishuidong 龙潭子水洞, Longtanzishuidong 龙潭子水洞, Lukanjiadafengdong 路坎甲大风洞, Luojiaodong 罗教洞, Luojiaodongerkou2 罗教洞2, Luoshuikong 落水孔, Luoshuikong2 落水孔2, Luoshuikong3 落水孔3, Luoshuikong4 落水孔4, Luosuishidang 落燧石凼, Mahuangdong 麻黄洞, Mahuangdong2 麻黄洞2, Mashagouxiaoshuidong 麻沙沟消水洞, Pixiaodong 皮硝洞, Qingganglinfengdong 青岗林风洞, Shangdong 上洞, Shanlindong (est) 衫林洞, Shanlindong (ouest 2) 衫林洞, Shanlindong (ouest) 衫林洞, Shanwangdong 山王洞, Shanwangshangdong 山王上洞, Shigaodong (est) 石膏洞, Shigaodong (ouest) 石膏洞, Shijiaowanxiaoshuidong 石教弯消水洞, Shijiaowanxiaoshuidong2 石教弯消水洞2, Shimengzitebiedafengdong 石萌子特别大风洞, Shuanghedongqun 双河洞, Shuidong 水洞, Suanzaodong 酸枣洞, Suanzaodong 2 酸枣洞 2, Suanzaodong 3 酸枣洞 3, Taozishuwanxiaokeng 桃子树弯小坑, Tonggupixiaodong 铜鼓皮硝洞, Tuanduiwoshuidong 团堆窝水洞, Tuanduiwoxiaofengdong 团堆窝小风洞, Wachangbaodong 瓦厂堡洞, Wenjiadong 文家洞, Xiadong 下洞, Xiangshuidong 响水洞, Xiangshuidong 2 响水洞 2, Xiaofengdong 小风洞, Xiaokengdangdafengdong 消坑凼大风洞 , Xiaokengdangdafengdong 2 消坑凼大风洞 2, Xiaokengwandaxiaokeng 消坑湾大消坑, Xiaolongdong 小龙洞, Xiaolongfeng 小龙缝, Xiaoshuidong 小水洞, Xinjiawandaxiaokeng 辛家湾大消坑, Xinjiawanliangfengdong 凉风洞, Xionghuatangdong 熊华塘洞, Yanghuzihoudafengdong 羊胡子后大风洞, Yanghuzihoudafengdong 2 羊胡子后大风洞 2, Yanghuzihoudafengdong 3 羊胡子后大风洞 3, Yanghuzinandafengdong 1 羊胡子南大风洞, Yanghuzinandafengdong 2 羊胡子南大风洞, Yanghuzishangdong 1 羊胡子上洞 1, Yanghuzishangdong 2 羊胡子上洞 2, Yanghuziwandafengdong 羊胡子湾大风洞, Yangjiagoudaxiaokeng 杨家沟大消坑, Yangjiagoudaxiaokeng2 杨家沟大消坑2, Yanmingdawandahuoyan 岩明大湾大火岩, Yanmingdawanlitoudaxiaokeng 岩明大湾里头大消坑, Yanmingdawanlitoudaxiaokeng 2 岩明大湾里头大消坑 2, Yinhedong 阴河洞, Zengjiaodong 曾教洞, Zhangjiaowanliangfengdong 张教湾亮风洞, Zhanjiaochuandong 湛教穿洞, Zhanjiaochuandong 2 湛教穿洞 2, Zichaowodong 紫巢窝洞,

Carte



Description 1



Tonggupixiaodong (32)

L’entrée de Tonggupixiaodong se trouve dans le tiankeng de Tuanduiwo, sous Shigaodong, à proximité de la cascade, une trentaine de mètres plus haut que le pied de la cascade. Nous sommes bien loin du collecteur, mais dans les prolongements de cette ancienne exploitation de nitrates, les récentes découvertes nous ont montré que les quelques écoulements rencontrés sont associés à la rivière timide dans Mahuangdong. Le meilleur moyen de se rendre à cette entrée est maintenant de passer par le chemin touristique traversant Shuidong. Un ascenseur utilisant un puits de jonction entre Tonggupixiaodong et Shigaodong est en construction.

Le cloaque

On entre dans une grotte globalement horizontale après un cran de descente dès l’entrée. Il n’y a pas 1 m2 qui n’ait été retourné pour y collecter le gypse. Les percolateurs sont très nombreux. On suit un sentier d’exploitation, sans doute très ancien. On finit par arriver à une salle avec au centre un énorme tas de sédiments apportés ici. Derrière, on aboutit en bas du puits des Japonais dont le haut se trouve au bout d’une grande galerie fossile dans Shigaodong et en haut d’un P57. Un peu avant part sur la gauche une courte galerie menant à un puits remontant qui a été escaladé en 2018 sur plus de 30 m et semble ne pas présenter de continuation.

Le cloaque débute ici. Il avait été exploré en 2001. Un actif s’achève à l’aval sur une voûte rasante où il faudrait continuer couché dans la boue et dans une rivière de 2 l/s. Un peu avant, on peut remonter sur la gauche dans une fissure. On rejoint ainsi le puits remontant d’où arrive l’actif. Une galerie fossile continue un peu avant de s’achever sur un colmatage.

Avant le terminus de la rivière, un autre départ avait été exploré en 2001 jusqu’à un passage où il fallait se coucher dans l’eau. Il était tout de même moins sévère que le terminus de l’actif, il a donc été franchi. Derrière, on croise un affluent de 2 l/s dont l’eau est plus chaude que celle de la rivière et des laisses d’eau précédentes. Il se perd dans un laminoir inexploré. La suite est toujours très boueuse. Un premier laminoir étroit a été laissé sur la gauche. Puis une petite perte a été suivie jusqu’à un passage à la fois trop petit, mouillé et boueux. On entend un puissant grondement à l’aval. Il existe un second accès à cette petite perte. Ensuite, on progresse dans un petit laminoir surcreusé d’un méandre de 2 à 3 m de haut. C’est un amont où on oublie un peu la boue. Il faut passer dans le laminoir en rampant, puis se

faufiler dans une fracture. On entend à nouveau le grondement, de plus en plus stressant, car les déchets divers abandonnés par les crues sont formels : tout ce système se noie intégralement lors de grosses pluies.

On finit par déboucher dans un laminoir plus large, où coule une rivière de 50l/s. Le volume général n’étant pas important, c’est un peu oppressant. Au début, il y a un laminoir sec parallèle puis on passe dans l’eau. Elle n’est pas très froide. On retrouve une fracture. En montant en sommet de fracture, on découvre un laminoir sec, sablonneux. Il revient au-dessus de la rivière, puis se divise. Les deux branches, amont et aval, rejoignent toutes deux le grand laminoir de la rivière timide de Mahuangdong. Cette rivière importante provient d’une perte dans le poljé de Rangshui, ce qui explique qu’en été l’eau soit relativement chaude et qu’il y ait des déchets -végétaux et plastiques- malheureusement de plus en plus abondants.

Dans le laminoir amont, une branche latérale permet de retrouver l’amont de la rivière de 50l/s et de la remonter un peu, puis la fracture se pince et l’exploration y est trop osée. Une exploration dans Mahuangdong arrivera derrière ce passage, cette rivière n’est en fait qu’une diffluence de la rivière timide qui à cet endroit passe par deux conduits parallèles. On a, par des petites escalades, accès en deux points à la galerie du nid, dans Mahuangdong, également explorée en 2001.

Le courant d’air dans tout ce système est très faible bien qu’il fasse la jonction entre deux grandes cavités avec de grandes entrées. On ne peut pas considérer que les laminoirs qui restent inexplorés soient des objectifs intéressants ; c’est de toute façon de la spéléologie plutôt ingrate.

AUT. VAR (2019)
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Olivier TESTA, Alain MAURICE, Marc GUICHOT, Florence GUILLOT, Cécile PACAUT, Marc FAVERJON, Marc TREMBLAY, Amandine LABORDE, Nicolas FAURE, Emmanuel VITTE, Jessica MORIN-BUOTE, Éric DAVID, Éric LECUYER, Éric MADELAINE, Gilles CONNES.
Topographes
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Nicolas FAURE, Olivier TESTA, Barnabé FOURGOUS, Pascal ORCHAMPT, Emmanuel VITTE, Éric DAVID, Marc TREMBLAY, Florence GUILLOT, Fabien MULLET, Marc FAVERJON, Charles BUTIN, Cécile PACAUT, Alain MAURICE, Gilles CONNES, Jes- sica MORIN-BUOTE, Michel ISNARD, Jean-Pierre BARBARY, Patrick LETOURNEL, Marc SÉCLIER, Marc GUICHOT, Vivien MOINAT, Éric MADELAINE, Silvia ARRICA, Silvère PASTUREAU, LIZIXIN, Éric LECUYER, Thierry MONGÈS, Amandine LABORDE, Daniel BETZ, Olivier JÄRMANN, Christian DELAIRE.
Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition :
Jean BOTTAZZI
Spelunca Mémoires n° 39 (2019)
Voyages en terre chinoise tome 5. Expéditions spéléologiques franco-chinoises 2011-2019 dans les grottes de Suiyang Shuanghedong

Analyse : gkc-JPB

4466 caractères - Lu 126 Fois

Bibliographie 3



"MAIRE, Richard; BARBARY, Jean-Pierre; ZHANG, Shouyue; VANARA, Nathalie; BOTTAZZI, Jean"
Karstologia Mémoires, n° 9 : 562 p.
"Cet ouvrage synthétise les travaux des six expéditions organisées par le P.S.C.J.A. dans les provinces chinoises du Yunan, Guizhou et Liaoning entre 1997 et 2001. Il est organisé en trois livres traitant de : 1) les résultats des explorations, contenant inventaires, descriptions, cartes et topographies des 144 cavités explorées ; 2) l'environnement karstique, études approfondies sur des thèmes scientifiques ciblés ; 3) la spéléologie en Chine, sous l'angle historique et avec le récit des dernières expéditions. Les karsts sont ainsi numérisés depuis l'échelle géographique à microscopique selon des critères d'analyses aussi diversifiés que la géomorphologie, les indicateurs du milieu, le fonctionnement hydrochimique, l'écologie, le développement local et l'histoire de la spéléologie. (BJ)."
Source :

"BOTTAZZI, Jean; LI, Po; FAURE, Nicolas; SANSON, Eric; BOUGNOL, Aymeric; HE, Wei; ZHU, Wenxiao"
Spelunca Mémoires, n° 30 : Voyages en terre chinoise tome 2 : Chapitre 1
Le réseau de Shuanghe se trouve sur le district de Suiyang (Guizhou, Chine). Il se développe dans les dolomies d'un plateau de 78 km2 et de 700 à 1700m d'altitude. 100 entrées y sont inventoriées dont 64 topographiées. La complexe réseau de Shuanghe, 85 km, possède 27 entrées et trois rivières principales. Les paramètres lithologiques, structurels et hydrologiques, et spécialement le niveau de gypse inclu dans la stratification, déterminent le développement de ces grottes dont la formation peut être décomposée en quatre phases. Nous présentons ici la description du massif, l’inventaire des cavités, une approche des facteurs génétiques et les résultats des expéditions 2004 et 2005. (Author, BJ).
Source :

AUT. VAR (2019)
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Olivier TESTA, Alain MAURICE, Marc GUICHOT, Florence GUILLOT, Cécile PACAUT, Marc FAVERJON, Marc TREMBLAY, Amandine LABORDE, Nicolas FAURE, Emmanuel VITTE, Jessica MORIN-BUOTE, Éric DAVID, Éric LECUYER, Éric MADELAINE, Gilles CONNES.
Topographes
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Nicolas FAURE, Olivier TESTA, Barnabé FOURGOUS, Pascal ORCHAMPT, Emmanuel VITTE, Éric DAVID, Marc TREMBLAY, Florence GUILLOT, Fabien MULLET, Marc FAVERJON, Charles BUTIN, Cécile PACAUT, Alain MAURICE, Gilles CONNES, Jes- sica MORIN-BUOTE, Michel ISNARD, Jean-Pierre BARBARY, Patrick LETOURNEL, Marc SÉCLIER, Marc GUICHOT, Vivien MOINAT, Éric MADELAINE, Silvia ARRICA, Silvère PASTUREAU, LIZIXIN, Éric LECUYER, Thierry MONGÈS, Amandine LABORDE, Daniel BETZ, Olivier JÄRMANN, Christian DELAIRE.
Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition :
Jean BOTTAZZI
Spelunca Mémoires n° 39 (2019)
Voyages en terre chinoise tome 5. Expéditions spéléologiques franco-chinoises 2011-2019 dans les grottes de Suiyang Shuanghedong

Source : gkc-JPB


Images 0



Topographie 0




Expédition 2


Cette grotte a été identifiée ou explorée au minimum par cette (ces) expédition (s) :




Recherche