dong Guanmadong -

d. Grotte de Guanmadong aux chutes de Dadieshui
(fig. 131) - Lat. : 24°40’ N - Long. : 103°11,9’ E - Alt : 1 630 m
Cette cavité se situe à 1 630 m d’altitude, dans une pente raide, sur la rive gauche de la rivière Bajianghe. Elle débute par un puits s’ouvrant 50 m au-dessus du lit de la rivière. Elle se développe dans des dolomies microsparitiques appartenant au Cambrien inférieur. Cet étage carbonaté présente des lits de shales d’épaisseur métrique. La fracturation est bien développée et le pendage de 13° est orienté sud-est (N138°). Dans ce secteur, la Bajianghe forme deux cascades descendant ainsi de plus de 100 m. Le fond de Guanmadong, situé à la cote d’altitude 1 520 m, est environ 60 m plus bas que le lit de la rivière Bajianghe (1 580 m). Celle-ci coule de toute évidence sur les shales jaunes du Cambrien inférieur.
L’orifice, de 4 m de large sur 5 m de haut, donne sur une descente de 25 m dans une salle allongée et orientée est-ouest. A son extrémité ouest s’ouvrent deux puits menant dans deux directions. Celui de l’ouest se termine après une succession de ressauts étroits descendant d’environ 15 m. L’autre se poursuit par deux ressauts de 8,5 m et 4,5 m matérialisé par des blocs. Ensuite, une galerie étroite et basse d’environ 15 m aboutit au sommet d’un puits de 40 m. Au fond, la galerie se poursuit à l’ouest en effectuant un changement de direction de 180°. Dans ce secteur, la galerie atteint 35 m de haut pour 3 à 5 m de large. Après une descente de 3 m apparaît un affluent d’environ 10 l/s entre des rochers. La galerie s’amenuise (1 x 0,5 m) et contient beaucoup de boue. 100 m plus loin, on perd l’eau dans un conduit impénétrable au-dessus duquel une escalade de 2 m mène à deux galeries. La première se termine au bout de quelques mètres en une pente remontante alors que la seconde se poursuit 30 m à l’est dans un boyau de 40 cm de diamètre dans lequel l’exploration a été abandonnée. La rivière souterraine s’écoule selon une direction similaire à la rivière de surface sous 70 m de roche. Le niveau de base de la grotte est déterminé par un lit d’argile imperméable visible dans la cascade extérieure. La résurgence de ce système est aujourd’hui inconnue, elle ne devrait pas être en relation avec la rivière de surface.

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
Analyse :
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."

2370 caractères - lu : 38 Fois




Recherche