dong Laoheidong -

a. Les grottes de Laoheidong (Luxing)
Lat. : 24°58,4’ N - Long. : 103°22,8’ E
Située à l’extrémité nord du district de Lunan, près du village de Luxing, un poljé de contact se développe dans les roches carbonatées du Permien et du Carbonifère avec des deux côtés des roches clastiques imperméables du Permien inférieur, notamment un niveau étanche ou acquiclude (P1d) de 23 m d’épaisseur. Les grottes se sont formées aux dépens d’une rivière de surface qui se perd à l’extrémité nord du poljé dans les terrains carbonifères (C2+3) de 100 m d’épaisseur constitués de dolomies sparitiques et de calcaires micritiques. Les couches sont faiblement inclinées de 12° vers le NW. Le réseau actif et l’horizon noyé sont connectés à un niveau supérieur de galeries sèches par de nombreux regards. Le système karstique comporte deux grottes à développement principalement horizontal séparées de 100 m environ.
La plus importante cavité, qui se développe à proximité de la surface, mesure 408 m avec une orientation préférentielle nord-ouest. Elle possède un total de cinq entrées, dont deux puits. Quelques mètres au-dessus de la perte de la rivière s’ouvre une entrée de 7 x 3 m donnant accès à une galerie fossile par un cône d’éboulis de 40 m. Elle se poursuit horizontalement dans un conduit de 3 à 11 m de large et de 1 à 7 m de haut. Elle est fermée au bout de 150 m par une obstruction de calcite et des sédiments. Gours et stalagmites ornent le plancher du milieu de la galerie.
Dans la paroi de droite, à 120 m de l’entrée, se trouve un petit cône d’éboulis montant par une pente raide jusqu’à une lucarne de 1 m de diamètre donnant accès à une galerie. A l’extrémité de celle-ci, une escalade de 7 m permet de rejoindre des passages étroits sur 12 m de développement. On prend pied dans une galerie de 15 à 20 m de large pour 5 à 12 m de haut. Au nord, la cavité débouche dans le flanc d’une petite doline de 15 m de diamètre. De l’autre côté, le conduit principal se poursuit à l’ouest, puis au nord-ouest et descend un vaste chaos de blocs entre lesquels sort un ruisseau de 20 l/s. La galerie continue par une pente régulière avant de déboucher 100 m plus loin, dans une doline, par une petite cascade. Sur ce tronçon, on observe des terrasses de sédiments fins, mais aucune concrétion.
Au milieu de la doline, la rivière s’écoule sur 30 m jusqu’à une perte siphonnante située à son extrémité nord-ouest. La dépression présente des parois verticales de 7 m de haut et les alluvions du fond sont mises à profit par des cultures.
A 100 m au nord de ce réseau s’ouvre une autre grotte, plus petite, présentant cinq entrées également. L’orifice situé le plus au sud est un puits de 10 m donnant accès à un petit lac dont le niveau est pratiquement à la même altitude que la perte de Laoheidong. Ce lac mène à une galerie d’environ 15 m de large dont le plancher est couvert de sédiments. Au bout de 30 m, à droite comme à gauche, on débouche en surface. Dans la remontée sud-est, un passage bas mène à une galerie très concrétionnée de 8 m de large pour 1 à 3 m de haut.
On accède ensuite à une salle encombrée de gros blocs. Elle présente une lucarne à son extrémité ouest, mais elle est ouverte sur l’extérieur par une fracture à son extrémité nord. Le siphon où se perd la rivière de surface est localisé à 200 m au SSW de l’entrée principale. L’étude de la topographie montre que le développement de ces deux grottes de Laoheidong est nettement conditionné par des fractures orientées SE-NW.

"BARBARY, Jean-Pierre; BOTTAZZI, Jean; MAIRE, Richard; ZHANG, Shouyue"
Karstologia Mémoires, n° 9 : Voyages en terre chinoise : Chapitre 6
Analyse :
"Ce chapitre regroupe les résultats de trois reconnaissances (1997, 1998 et 1999 ; districts de Lijiang, Zhongdian, Dali, Xiangyun, Jianchuan, Luoping et Shizong) au cours desquels des cavités ont été explorées jusqu'à 4500 m d'altitude dans les karsts himalayens du haut Yunnan. La perte de Yangfengdong et son porche de 190 m de haut constitue un autre phénomène majeur décrit dans ces ligne. Les résultats de l'expédition Sino-espagnole Shilin 97 sont également présentés. . (BJ)."

3681 caractères - lu : 34 Fois




Recherche