dong Niudong - 牛洞

Accès
De l’hôtel se situant à côté du pont dans la vallée de l’Aohe, traverser le pont et remonter la route pendant 5-10 minutes. Prendre une route à gauche derrière une maison et continuer jusqu’à passer sous l’autoroute (en construction à ce jour). De là, continuer en passant par un petit col et redescendre jusqu’à trouver un élargissement de la route sur la gauche où l‘on se gare. On peut apercevoir la cavité qui s’ouvre à gauche en bas de la paroi opposée. Une autre entrée de cavité se distingue juste au dessus dans la paroi.
Temps d’accès depuis la voiture : 5 minutes
Description
Accès par un P10 à une belle rivière souterraine aquatique avec amont et aval.
La cavité débute par une galerie à forte pente parsemée de blocs. Tout près, à quelques dizaines de mètres le bruit de l’actif se fait entendre en bas d’un P10. De là, une galerie sur la gauche permet d’accéder à la partie fossile d’un développement de 300m.
La partie active se rejoint par un P10 au bout d’une petite vire.
Partie aval
La progression y est relativement aisée dans un méandre assez haut mais étroit à part le sol relativement glissant. Quelques obstacles se succèdent (vire suspendue, P5, micro siphon shunté, P.I. 6m) pendant une bonne heure avec un niveau d’eau varié allant en dessous des genoux et quelques biefs se passants à la nage. On remarquera le nombre élevé de chauves-souris dans certains passages et des traces de mise en charge relativement hautes.
On arrive ensuite au premier siphon qui peut se shunter par une petite escalade dans une galerie fossile sur la gauche. Un ressaut de 2 mètres de haut nous mène à un carrefour dont la droite nous conduit dans l’actif derrière le premier siphon et se terminant au deuxième siphon se caractérisant par un pincement du plafond avec le sol.
Du carrefour où se trouve le R2, prendre par la gauche dans une galerie comprenant quelques vasques remplis d’eau. Cette partie rejoint l’actif derrière le deuxième siphon dans une galerie de plus grandes dimensions que le reste du réseau avec quelques départs aux plafonds.
Le troisième siphon se situe au bout de cette galerie qui constitue la fin de l’exploration du réseau aval.
La topo n’a été relevée que jusqu’au micro siphon, une marmite ou l’eau se perd, équipée en rive gauche.
Partie amont
La branche amont se divise rapidement en deux, à droite une galerie de faibles dimensions qui s’arrête rapidement, et à gauche, après un bassin, une galerie de direction Sud-Est d’où provient la rivière. La progression est aquatique mais sans nage. On croise bientôt un tas de gravier indiquant une galerie latérale remontante (non explorée). Puis une salle se présente où là encore deux départs sont possibles, un dans la rivière avec de profonds bassins d’où provient la majorité du débit, et un autre moins large avec un débit plus faible.
La poursuite dans cette branche présente une continuation (non explorée). Elle permet également de rejoindre la galerie principale un peu plus loin en évitant les bassins. Celle-ci s’oriente alors au Sud-Ouest de manière rectiligne pour aboutir à une cascade de 2 mètres précédée d’un bassin ou il faut nager sur la fin (fin de l’exploration).
Perspectives
Vers l’aval, des escalades dans la grande galerie au niveau du troisième siphon peuvent être envisagées.
Vers l’amont, il y a 3 possibilités de continuation:
- Galerie de bonne taille au delà de la cascade de 2m,
- galerie plus modeste au niveau de la séparation en 2 branches,
- galerie avec courant d’air dont le départ est identifiable grâce à un tas de graviers, laissant présager une éventuelle communication avec l’extérieur.
D’autres départs sont également à vérifier.

[Jean Bottazzi] CREI 13-2014



Analyse :

3871 caractères - Lu 68 Fois




Recherche