dong Datangpiaoshuidong - 大塘飘水洞

Datangpiaoshuidong (7)
Entrée découverte en prospection à proximité du lieu-dit Datang.
Accès : prendre la piste menant à Jinzhongshan. 600m après l’arrivée de la route arrivant de Shizhi (Zheng’an), un bon sentier descend sur la gauche, vers l’ouest. Il monte ensuite doucement à un col où il se divise. On est à l’extrémité d’une grande échancrure qui descend par gradins jusque dans la vallée. Le but est de descendre au fond pendant 800 m, soit un peu plus de 100 m de dénivelé. Il est probable que le sentier de droite soit le plus pratique. Après avoir franchi l’altitude 1400m, il faut surveiller la rive gauche pour repérer une trace de torrent que l’on devra remonter sur 60 m pour arriver au pied d’une cascade où se trouve l’entrée de la grotte.
Description : un méandre confortable parcouru en hiver pas un fort courant d’air aspirant aboutit à une salle où deux affluents arrivent de puits remontants. Le temps était pluvieux et un lac a empêché d’accéder à l’extrémité de la salle où il semble que la suite soit accessible en haut d’une petite escalade. L’eau part dans un siphon. Des bois flottés montrent une mise en charge de plusieurs mètres.
Perspectives : considérant qu’elle s’ouvre dans le Cambrien et est creusés dans le pendage, cette cavité est très prometteuse.
Les bois flottés indiquent clairement que toute la zone d’entrée peut se noyer jusqu’à déborder à l’entrée et s’écouler en torrent vers la combe. Ce phénomène est principalement dû aux crues de la petite cascade à l’entrée. Il est possible que le siphon s’assèche à l’étiage et probable que le lac terminal puisse être franchi à sec. Le courant d’air en revanche indique qu’on entre par une entrée basse, ce qui, à 1444 m d’altitude, plus haut que n’importe quelle entrée connue du réseau de Shuanghedong, peut rendre pessimiste quant aux probabilités de jonction. Cependant, il faut considérer que la direction prise fait passer sous un secteur culminant à 1700 m et qu’il peut donc y avoir de nombreuses entrées supérieures inconnues à ce jour. [Jean Bottazzi]

AUT. VAR (2019)
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Olivier TESTA, Alain MAURICE, Marc GUICHOT, Florence GUILLOT, Cécile PACAUT, Marc FAVERJON, Marc TREMBLAY, Amandine LABORDE, Nicolas FAURE, Emmanuel VITTE, Jessica MORIN-BUOTE, Éric DAVID, Éric LECUYER, Éric MADELAINE, Gilles CONNES.
Topographes
Jean BOTTAZZI, Éric SANSON, Bruno HUGON, Nicolas FAURE, Olivier TESTA, Barnabé FOURGOUS, Pascal ORCHAMPT, Emmanuel VITTE, Éric DAVID, Marc TREMBLAY, Florence GUILLOT, Fabien MULLET, Marc FAVERJON, Charles BUTIN, Cécile PACAUT, Alain MAURICE, Gilles CONNES, Jes- sica MORIN-BUOTE, Michel ISNARD, Jean-Pierre BARBARY, Patrick LETOURNEL, Marc SÉCLIER, Marc GUICHOT, Vivien MOINAT, Éric MADELAINE, Silvia ARRICA, Silvère PASTUREAU, LIZIXIN, Éric LECUYER, Thierry MONGÈS, Amandine LABORDE, Daniel BETZ, Olivier JÄRMANN, Christian DELAIRE.
Coordination, rédaction, synthèse topographique et composition :
Jean BOTTAZZI
Spelunca Mémoires n° 39 (2019)
Voyages en terre chinoise tome 5. Expéditions spéléologiques franco-chinoises 2011-2019 dans les grottes de Suiyang Shuanghedong

Analyse : gkc-JPB

2171 caractères - Lu 72 Fois




Recherche